RÉUSSIR SA VIE: EST-CE DIFFICILE?

Par le 2 novembre 2014

« Réussir sa vie »

C’est en lisant le titre de mon magazine Châtelaine, posé sur la table du salon, que mon fils Félix-Antoine (7 ans) m’a demandé :« Dis maman, réussir sa vie, est-ce que c’est aussi difficile que l’école ? »

Félix-Antoine est un petit bonhomme, 100% garçon ! Il est très actif et il a besoin de bouger !  Pour lui, l’école c’est long et difficile. Il vit actuellement des difficultés scolaires, alors disons que c’est pour lui une période plus stressante en cette fin d’étape. Félix-Antoine désire par-dessus tout devenir fermier, comme son papy; il aimerait acheter la ferme de mon père. Il y a quelques temps, il m’a dit  un peu découragé: « Maman, je ne pourrai jamais acheter la ferme de papy, j’ai juste 600$ dans mon compte de banque et je ne suis pas bon à l’école.»  J’ai alors répondu que pour l’instant il portait des bottines de petit garçon qui grandiront en même temps que lui. Lorsque ses pieds auront grandi assez pour porter des bottines de fermier et si c’est encore ce que son cœur lui dicte de faire, il fera et il aura ce qu’il faut pour réussir!

 « Tu sais mon chéri, réussir sa vie, c’est réaliser nos objectifs et nos rêves, mais c’est aussi profiter de chacune des étapes à vivre pour y arriver. C’est apprendre de chacune de nos expériences afin de garnir notre coffre à outils, celui que nous transporterons et qui nous sera utile toute notre vie! Tu fréquenteras deux écoles tout au long de ta vie mon grand ; l’école scolaire où tu apprends ton bagage académique et la grande école de la vie, qui t’enseignera par les expériences que tu vivras. Si tu écoutes ton cœur, il te guidera à faire ce qui est le mieux et le plus aidant pour toi afin de réussir ta vie ! J’ai pleinement confiance que tu réussiras ta vie en suivant ta voie ! »

Quelle voie prendra-t-il? Je ne le sais pas, mais j’ai pleinement confiance qu’il saura faire les choix nécessaires à la réalisation de sa mission de vie, celle de vivre et de réussir sa vie.

Avez-vous remarqué que lorsque nous savons exactement ce que nous voulons et que nous demeurons centrés sur qui nous sommes en agissant en accord avec nos valeurs, tout devient magique ? Comme si la vie avait bien compris notre intention, ou s’était organisée pour que nous la comprenions! Elle utilise alors le meilleur en nous pour réaliser quelque chose de bien précis qui contribue, d’une façon ou d’une autre, à l’amélioration de ce monde.

En observant mon parcours, je suis à même de le voir comme un jeu de dominos où les pièces, tombant les unes sur les autres, tracent le chemin que je dois suivre. Sur celui-ci, se trouvent exactement les bonnes personnes au bon moment, comme si elles connaissaient d’avance le plan de match et devaient me propulser vers ce que je dois faire pour remplir mon contrat avec l’Univers.

Quand c’est facile et que nous avons l’impression que tout doit se passer ainsi, n’est-ce pas un signe que nous sommes à la bonne place et que nous devons continuer?

Et vous? Si on vous demandait c’est quoi réussir sa vie, quelle serait votre réponse? Êtes-vous en processus de réussir dans la vie ou de réussir votre vie? Arrêtez-vous un instant pour y réfléchir. À quoi saurez-vous que vous avez réussi votre vie ?

Une citation de Confucius dit:

« On a deux vies et la deuxième commence lorsqu’on se rend compte qu’on en a qu’une! »

Alors dites-moi, êtes-vous dans la première ou la deuxième ?

« Coachement » vôtre dans ma deuxième vie !

rsz_ff1_2444_-_copie_1 

 . MARILYNE PETIT

 ..COACH  CONFÉRENCIÈRE  AUTEURE

  .Pour me suivre sur Facebook

 . Pour bénéficier de mes services

   Découvrez mon projet Des millions de soleil

 

Pour lire mon article précédent: Gagnant à vie…gagnant d’une vie

______________________________________________________

Crédits photo: Pixabay.com

À propos de Marilyne Petit

7 commentaires

  1. Véronique Mayer

    5 novembre 2014 at 9 h 03 min

    Bonjour Marilyne, moi je suis au commencement de ma 2ème vie. Il a fallu une dépression majeure pour que je réalise que j’étais « à côté de la traque ». Ma vie était loin d’être en accord avec mes valeurs profondes et mes rêves. J’ai toujours fait ce qu’on attendait de moi, ce qu’on croyait qui serait le meilleur pour moi. J’avais besoin d’être reconnu dans le regard de l’autre, mais au fond, chaque personne n’a pas les mêmes valeurs, les mêmes désirs et les mêmes rêves que moi. J’ai donc réalisé que j’étais unique et j’ai appris à reconnecter avec mon coeur et mes passions. J’espère retrouver le bon chemin, ma mission de vie en étant dans le courant de la grâce! Merci pour cet article fort enrichissant!

    • Marilyne

      6 novembre 2014 at 10 h 44 min

      Bonjour Véronique,
      Un grand merci pour votre partage fort inspirant. Je vous félicite pour votre parcours, vous êtes probablement déjà sur la bonne voie, celle que votre coeur vous indique de suivre! Que chaque nouveau matin vous donne envie de vous rapprocher davantage de vous-même! Au plaisir!
      Marilyne

  2. contreau

    5 novembre 2014 at 10 h 29 min

    Merci

  3. claire

    27 décembre 2014 at 3 h 19 min

    Pour moi réussir ma vie c’est d’avoir apportée des belles valeur âmes 3 enfants que j’ai élever seule et de les voire heureux aujourd’hui âmes yeux a moi mes enfants sont ma plus grande richesse! Merci de tout parce-que. Tous ce que je lie m’apporte encore plus de connaissance le vous souhaite une bonne année 2015 .

  4. Patricia

    27 décembre 2014 at 4 h 14 min

    merci pour cet article et les autres …
    En pleine remise en question actuellement, votre analyse me touche beaucoup …
    J’ai l’impression de m’être perdue et de ne plus être à l’écoute de mon entourage, parce que épuisée … Moralement ou physiquement ? Les deux peut-être … Aller vers soi, mais par où et comment commencer ?
    C’est en tout cas mon objectif …
    Encore merci !!!

  5. borderie alexis

    2 juillet 2015 at 5 h 44 min

    bonjour , je suis assez d’accord avec  » On a deux vies et la deuxième commence lorsqu’on se rend compte qu’on en a qu’une!  » parce que je suis passé prés de la mort à cause d’un accident de voiture , 3 semaines de comas , et ma deuxième vie j’en profite, j’en ai gâché une à me prendre la tête pour de la merde et sa … Je ne recommencerai pas

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *