UN RITUEL POUR LES TEMPS DIFFICILES

Par le 18 avril 2019

Des fois, la vie met de rudes épreuves sur notre chemin. Des fois, consciemment ou pas, on choisit nous-mêmes un chemin qui nous teste. Et des fois, on se sent submergés par des peurs, des doutes et d’autres fortes émotions.

Il peut être difficile de voir clair dans ces moments, sans parler de savoir comment avancer. On peut se sentir perdu et sans moyen.

Comment se soutenir dans les temps difficiles?

Comment lâcher ce dont nous n’avons plus besoin ou qui ne nous sert plus?

Comment faire appel à nos ressources pour qu’elles nous portent en cours de route?

Ma réponse à vous aujourd’hui – une réponse incomplète, certes, mais néanmoins puissante – est le rituel. Et par rituel, j’entends de simples gestes faits avec présence et conscience qui envoient de puissants messages à notre inconscient et qui servent d’ancrage auxquels on peut se référer par la suite.

Je vous offre à titre d’exemple un rituel que j’ai vécu il y a quelques mois avec mon conjoint.

Un enjeu épineux

Après plus de 10 ans de vie commune, il y avait un enjeu épineux dans notre couple qu’on n’arrivait pas à aborder seuls, malgré nos efforts soutenus à travers les années. Cet enjeu éveillait en chacun de fortes insécurités et l’on ne voyait tout simplement pas l’issue; on se sentait bloqués et sans ressource.

Nous avons fini par solliciter de l’aide et avons engagé quelqu’un pour nous accompagner. Mais même si cette décision était le début d’une résolution de l’enjeu, cela ne voulait pas dire que c’était facile pour autant!

Nous allions vivre un accompagnement en couple pour la première fois, nous allions devoir exposer l’enjeu, en parler en détail et certainement recontacter les espaces difficiles qui bien franchement nous faisaient mal par moments.

Pour ma part, je tremblais en dedans de voir approcher les jours avant ce premier rendez-vous!

Le rituel : allié précieux

J’ai alors fait appel à un de mes alliés fidèles depuis de nombreuses années : le rituel.

Je me suis demandé de quoi j’avais besoin et la réponse était claire : j’avais besoin d’ouvrir le chemin pour cet accompagnement à venir avec conscience, afin que les peurs ne prennent pas toute la place. Je souhaitais par le fait même m’ouvrir au processus et m’apprêter à en profiter pleinement. Bien entendu, je souhaitais la même chose pour mon homme.

Les éléments nécessaires pour le rituel sont apparus comme une évidence, tout comme le lieu où je voulais le faire. Le comble : mon mari était partant pour faire le rituel avec moi et a pu y contribuer avec ses propres idées, à son déroulement.

Nous étions prêts!

Des gestes simples et symboliques

C’était avec fébrilité donc que quelques jours avant notre premier rendez-vous, nous sommes partis faire une marche dans une petite forêt proche de la maison jusqu’à un petit pont qu’on aimait bien et qui traversait un ruisseau enchanteur.

C’était l’automne et les couleurs et les senteurs étaient à leur zénith.

L’intention était claire : vivre un moment d’ancrage pour préparer le prochain bout de notre chemin ensemble.

Les consignes du rituel étaient claires aussi : en route vers le pont, nous devions nous laisser guider vers 3 cadeaux de la nature qui pouvaient représenter ce que nous ne voulions plus dans notre vie et qui ne nous soutiendraient pas dans cet accompagnement.

Nous devions également trouver 3 cadeaux de la nature qui représentaient nos forces respectives, ces forces qui allaient nous soutenir de l’intérieur sur notre chemin.

La marche était lente, sans paroles. Nous nous sommes mis en résonance avec la nature et avec notre intention. De temps en temps, l’un ou l’autre se penchait pour attraper une feuille, une roche ou une branche qui avait attiré son attention. C’était un moment hors du temps.

Rendus au pont, nos mains et nos poches étaient bien remplies, et nos cœurs tout autant!

Si j’avais eu l’idée – et le besoin! – du rituel et de certains éléments clés de son déroulement, c’est mon conjoint qui a vu juste dans l’importance du pont : il nous fallait faire une traversée symbolique pour représenter là où nous étions rendus dans notre cheminement.

Nous étions prêts à affranchir un nouveau pas, et nous allions traverser d’une rive à une autre.

Franchir le pont ce jour-là avait une tout autre signification que les fois précédentes et nous sommes restés au milieu un long moment.

C’est là, en fait, que nous avons choisi de nous délester de ce qui ne nous servait plus sur le chemin; à tour de rôle, nous avons montré à l’autre les 3 objets que nous étions prêts à laisser aller, en nommant ce que chacun représentait pour nous.

Ensuite, avec cérémonie et parfois avec entrain, nous les avons lancés dans le ruisseau. Parfois, l’objet partait loin de nous avec l’eau, et parfois il restait coincé entre des roches, lavé et adouci en permanence par le flux du ruisseau.

Après, c’était au tour de nos forces de prendre leur place; nous avons présenté à tour de rôle nos 3 objets et avons nommé ce qu’ils représentaient pour nous. Tout comme nos forces, nous avons gardé ces objets avec nous, dans nos mains et nos poches.

Le moment est venu, nous étions prêts; nous avons complété la traversée du pont pour nous retrouver de l’autre côté du ruisseau. Nous n’étions plus les mêmes personnes qu’avant, riches de ces actes et paroles simples et symboliques.

Nous sommes rentrés tranquillement à la maison par d’autres beaux chemins à travers la forêt, fiers de nous et prêts à nous lancer dans l’accompagnement de couple qui nous attendait.

Ce rituel peut avoir l’air anodin, mais je peux vous dire que quand vous y êtes, plongé dedans corps, cœur et âme, c’est puissant. Je me souviens de ces moments comme si c’était hier.

Près de 6 mois après coup, j’ai un certain recul sur les nombreux bénéfices de ce rituel sur moi personnellement, et surtout sur notre cheminement en couple.

Bénéfices sur le coup

Au moment du rituel — pendant la préparation et après —, il y avait un vrai sentiment d’empuissancement, d’agir par le rituel au lieu de subir la peur de ce qui s’en venait. Pour tout dire, j’ai repris mon pouvoir pour remettre les peurs à leur place.

Le processus du rituel a permis une certaine clarté de s’installer par rapport à ce qui était de trop et devait partir, et aussi par rapport aux forces qui pouvaient me soutenir. Le fait de choisir les cadeaux de la nature a permis d’ancrer cette clarté et mes forces.

Traverser le pont de façon à la fois réelle et symbolique était une expérience très forte pour moi, me donnant l’impression d’avoir réellement ouvert le chemin vers cet accompagnement. Le rituel a donc réussi son coup!

Enfin et surtout, ayant partagé ce moment intime avec mon conjoint, je me suis sentie en alignement et en connexion profonde avec lui; ce qui est exactement ce qu’il nous fallait pour entamer cette nouvelle étape de notre couple!

Bénéfices au fil du temps

En revenant du rituel, nous avons créé un petit autel dans notre chambre où se trouvent : les 6 cadeaux de la nature qui représentent nos forces respectives, des photos de notre marche en forêt et notre traversée du pont, ainsi qu’une chandelle pour nous rappeler la nature sacrée de notre couple.

Chaque jour, donc, je revois ces objets, porteurs de ce qui était vécu et ouvert ce jour-là, ce qui me reconnecte au rituel et à ces éléments d’ancrage.

Chaque fois que je me promène en forêt et que je me retrouve sur le petit pont, je ne peux que m’y attarder quelques instants pour contempler le ruisseau et revivre les moments forts du rituel. La forêt et le pont sont devenus des lieux de pouvoir pour moi, et me portent encore aujourd’hui.

Je vous dirais que même sans regarder notre autel ou être sur le pont, il m’arrive assez souvent de revoir dans mon esprit des flashbacks de notre rituel qui me donnent force, alignement et courage. Et dans les moments de doute ou de découragement, j’ai juste à revoir ou repenser aux ancrages créés durant le rituel et je me sens apaisée.

Et pour ce qui est de notre accompagnement en couple, il se passe merveilleusement bien!

Au-delà du fait que nous avons une guide extraordinaire à nos côtés, nous faisons des pas quantiques et sommes loin, très loin, des moments de difficulté qu’on pouvait vivre avant.

Nous n’avons pas encore tout réglé, et il y a encore certains moments difficiles en chemin, mais nous trouvons le courage et la maturité de les naviguer et de les transformer. Le lien amoureux entre nous est plus fort que jamais, et je m’en réjouis.

Et entre vous et moi, je sais pertinemment que le rituel y est pour beaucoup.

À vous maintenant

Quelles sont les épreuves auxquelles vous faites face en ce moment?

Qu’est-ce que ce récit inspire en vous?

Y a-t-il un rituel que vous pourriez faire pour vous soutenir?

Dans tous les cas, je vous souhaite de naviguer les moments difficiles dans votre vie avec courage et grâce, libre de ce qui vous nuit et soutenu par vos ressources.

Je serais honorée de vous lire dans les commentaires.

Minnie Richardson
Coach de vie & Praticienne en travail rituel
L’épanouissement au féminin
La Conscience en soi
Suivez Minnie sur Facebook
Méditation offerte à l’inscription à l’infolettre

Née d’un père britannique et d’une mère québécoise, Minnie grandit en Angleterre. C’est sur la terre natale de sa mère que Minnie entame le chemin de conscience qui la porte encore aujourd’hui. Et c’est la richesse de ce cheminement qui l’inspire à devenir Coach de vie et praticiennes en travail rituel, afin d’accompagner d’autres femmes à insuffler leur vie de sens et de profondeur.

Minnie propose avec joie des espaces de présence et de transformation qui permettent à la Femme sacrée en chacune de prendre sa juste place : coaching (Skype & en personne), ateliers, rituels, cercles de femmes et retraites (Québec et France).

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *