SEMER L’AMOUR ENCORE ET TOUJOURS

Par le 12 novembre 2018
nathaniel-tetteh

Lors de mes vacances, je m’organise toujours pour que le voyage soit initiatique et m’apprenne des choses importantes sur la vie, sur moi. À mon retour cette nuit, j’apprends le drame qui s’est produit au Burkina Faso, où des membres de la famille d’une amie ont perdu la vie, à l’endroit même où mon conjoint a passé une partie de son enfance.

Notre réaction est de dire que ce monde est malade, que c’est l’horreur, que ça va vraiment mal sur cette planète.

Pourtant c’est NOUS qui l’habitons, c’est nous qui la créons, jour après jour, avec nos pensées, nos comportements, nos gestes, nos choix, nos actions.

Ne blâmons pas les autres pour ce qui se vit sur terre en ce moment : assumons notre part de responsabilité sur ce que nous envoyons dans ce monde. Nous récoltons ce que nous semons. Nous voulons que l’horreur cesse? Alors, cessons de la créer autour de nous!

J’ai eu le privilège d’observer des familles, des couples, des amis, en vacances. Plusieurs s’entendaient bien, mais beaucoup, des couples et des familles surtout, se parlaient rudement, haussaient le ton à la moindre question douteuse, s’impatientaient d’une quelconque vétille. C’est ainsi que nous semons la colère et le non-amour dans ce monde. Nous sommes responsables de ce que nous semons!

Qu’attendons-nous pour nous parler plus doucement entre nous, avec plus d’amour, plus de douceur, plus de respect? Qu’attendons-nous pour semer la paix? Que l’autre le fasse en premier? Si c’est le cas, nous n’y arriverons jamais!!

Changeons dès maintenant notre attitude dans notre monde, dans notre vie, dans notre famille, dans notre couple. Cessons de prendre l’autre pour acquis, de croire faussement que nous avons le « droit » de lui parler n’importe comment. Faisons attention à l’autre, prenons-en soin. J’ai vu des gens parler à leur conjoint comme ils ne parleraient même pas à leur chien. Je ne juge pas. Je considère que tous, autant que nous sommes, moi incluse, si nous mettions plus d’amour dans le monde qui nous entoure, notre monde, notre famille, notre couple, le MONDE en général s’en trouveraient bonifié.

Ce n’est pas si difficile que ça, malgré les drames et l’horreur. Si chacun de nous prenions la peine de prendre soin de l’autre, de lui parler avec respect, sans élever la voix, avec amour et douceur, autour de nous, avec toutes les personnes que nous rencontrerons aujourd’hui, demain, ce mois-ci et pour le reste de notre vie, alors OUI, nous finirons par faire de ce monde un monde meilleur. Agissons à NOTRE échelle. Aimons, puisque c’est la seule chose qui nous soit demandée.

Mes condoléances les plus profondes aux familles éprouvées. Je vous aime et je vous envoie plein d’amour. Je vous promets de tout faire pour aimer mieux autour de moi.

Diane Gagnon

« Apprendre à s’aimer, un jour à la fois », en version AUDIO ou papier et mon nouveau livre « À MOI DE MOI » sont disponibles ici : http://consultationformaction.com/boutique/

Pour réserver mes services de coaching ou de conférencière, écrivez-moi à diane.gagnon@consultationformaction.com

Abonnez-vous à ma page d’auteur pour recevoir mes textes chaque jour : www.facebook.com/DianeGagnon.Auteur.Coach

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *