SE TROUVER

Par le 30 avril 2018
guilherme-stecanella

La majorité des êtres humains a besoin de se découvrir. À tous les âges, nous expérimentons toutes sortes de choses, tantôt pour repousser nos limites, tantôt pour tester celles des autres. Parfois nous cherchons sans savoir ce que nous cherchons. Si nous souffrons, la réaction la plus courante est de tenter de fuir cette souffrance. À toutes les époques de notre vie, nous cherchons le bonheur, nous cherchons des réponses à nos questions, nous cherchons qui nous sommes vraiment.

L’être humain est fort complexe dans ses différences et dans sa façon de se perdre en se cherchant! Tenter de le cataloguer ou de le définir en lui apposant des étiquettes, c’est le limiter dans son entité.

Parfois, nous allons jusqu’à l’autre bout du monde pour apprendre à mieux nous connaître. Et pourtant, aussi loin que nous tentons de nous fuir, ou de nous trouver, nous sommes toujours à la même place, là, en nous.

En d’autres temps, nous nous isolons des autres pour mieux nous découvrir ou du moins, tenter de nous découvrir. Mais pour plusieurs, le silence de se retrouver face à soi-même est pénible et terrifiant, alors que c’est souvent le meilleur chemin pour arriver à bon port.

Nous avons l’impression que les autres ne vivent pas ces questionnements et pourtant, il vient un temps pour chacun, de vivre cette étape de croissance essentielle. Vaut mieux tôt que tard mais vaut mieux tard que jamais!

Chercher le bonheur dans toutes sortes de paradis ou de relations, c’est encore chercher à l’extérieur ce qui se trouve à l’intérieur. Fuir ce qui se trouve en nous, nous mène quand même un jour, inévitablement, à l’obligation de nous rencontrer.

Nous passons une partie de notre vie à nous fuir et l’autre partie à nous chercher! Il est temps de nous trouver!

En nous se trouvent nos réponses à nos questions. En prenant du temps avec soi, nous apprendrons à découvrir la merveilleuse personne que chacun de nous est. Étonnamment, plusieurs ont peur de découvrir la plus belle partie d’eux-mêmes, car les masques et les carapaces semblent si sécurisants. Ils se privent ainsi du bonheur d’être eux-mêmes.

Et pourtant, nous finirons tous par devenir totalement nous-mêmes, quoi qu’en pensent les autres. Ce jour-là, nous comprenons enfin le vrai sens du mot liberté. Les autres auront beau nous juger, nous traiter de tous les noms, nous ne broncherons pas, car nous serons solides à l’intérieur de nous. Ça, c’est l’estime de soi, dans toute sa force et sa solidité. Et ça, personne ne peut nous l’enlever.

Diane Gagnon, Auteure, Conférencière, Coach, Animatrice, Consultante

Suivez-moi sur facebook et sur mon site web :

https://www.facebook.com/DianeGagnon.Auteur.Coach

www.dianegagnon.com

Un seul commentaire

  1. Viriamu

    30 avril 2018 at 13 h 58 min

    Bonjour,
    Il est important en effet de se connaitre ! Qui je suis ? D’où je viens ? Comment est-ce que je me comporte et pourquoi ? Cela nous permet ensuite de prendre des décisions éclairées dans nos choix.
    Bonne journée

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *