SAUTE ET LE FILET APPARAÎTRA

Par le 10 juin 2016

Il y a une petite phrase qui me touche beaucoup en ce moment et qui me fait réfléchir au sens de l’engagement dans nos vies :

 

« Saute, et le filet apparaîtra »
(Attribué à l’écrivain américain John Burroughs)

 

On peut avoir peur de sauter, car on ne sait pas ce qui nous attend en le faisant. Soit qu’on se fasse mal, soit que des choses terribles nous arrivent !

On voudrait déjà avoir le filet en place pour nous rassurer, non? Il serait alors tellement plus facile de sauter sachant que le filet est déjà là!

  • Avant de quitter une relation malsaine, on voudrait déjà savoir qu’on sera bien après, qu’on ne regrettera pas ou qu’on trouvera un meilleur compagnon.
  • Avant d’ouvrir réellement notre cœur à ce nouveau partenaire, on voudrait déjà se sentir aimé et en sécurité, avoir réglé les petites différences qui vont se présenter en cours de route et avoir trouvé une stabilité amoureuse.
  • Avant de s’engager véritablement dans un projet d’envergure qui nous tient à cœur, on voudrait déjà en connaître l’issue, savoir avec certitude qu’on va réussir et se préparer pour les embûches qu’on rencontrera sur le chemin.

Avec le filet déjà en place, on n’aurait pas à confronter le vide ni la chute libre vertigineuse qui l’accompagne. On pourrait rester dans notre zone de confort et ne pas déranger le statu quo familier.

Mais ce besoin de savoir d’avance, ainsi que la préoccupation avec les malheurs possibles, peuvent nous garder dans l’inaction et dans des situations qui ne nous conviennent plus. Cela peut freiner le mouvement naturel de notre évolution, tout simplement.

Et dans la vie, la vraie vie, les choses ne fonctionnent pas comme ça. Quand on ressent un élan intérieur de changement – de relation, de carrière, de style de vie ou autre – c’est toujours une invitation à sortir de notre zone de confort.

Et quand on jette un coup d’œil furtif en bas du précipice avant de sauter dans ce nouveau, on ne peut pas savoir comment les choses vont se terminer.

Il faut aller à la rencontre du vide pour le découvrir.

Ce vide nous fait peur. Je le sais, pour avoir hésité de nombreuses fois sur ses bords avant de me lancer, le cœur palpitant, dans l’inconnu et dans l’inconnaissable.

Mais ce vide est pourtant l’espace qui contient non seulement nos peurs et nos doutes mais aussi notre grandeur – oui, notre grandeur ! – notre potentiel créateur et la gamme infinie de résultats possibles pour chaque choix et chaque pas qu’on fait.

C’est aussi là où se trouvent les découvertes et les prises de conscience, les nouvelles expériences enrichissantes, les défis et les récompenses qui constituent notre chemin d’évolution.

C’est à force de rencontrer le vide qu’on apprend, qu’on avance, et qu’on peut être fier de soi, même si au bout du compte les choses ne se terminent pas exactement comme on l’aurait pensé avant de sauter.

Et – nuance importante – c’est aussi dans le vide que la vie vient à notre rencontre, pour rendre possible notre rêve, notre désir ou notre élan de changement. Car toute réalisation est en réalité une création en partenariat : le fruit de la danse entre nous et la vie.

Mais pour vraiment activer ce potentiel de changement et de partenariat, on a besoin de s’engager avec sincérité ! La vie demande de nous un acte de foi, une preuve qui démontre notre courage et notre sérieux.

Cette preuve est le saut dans le vide.

Sauter peut être un acte concret – annoncer notre départ d’un emploi, quitter une relation, entreprendre un nouveau projet, etc. – ou il peut être un engagement intérieur senti et solennel, une déclaration dans l’énergie que nous nous engageons dans un nouveau chemin.

Et voici où le filet entre en ligne de compte.

Car le filet apparait seulement quand on a déjà sauté et qu’on se retrouve dans le vide. Le filet apparait quand on ose, quand on sort de notre zone de confort et quand on s’engage réellement sur notre chemin, SANS savoir ce qui va se passer.

Vous avez peut-être déjà vécu ce phénomène de filet dans votre vie, quand un engagement quelconque semble déclencher une suite d’événements imprévus et imprévisibles qui vous soutiennent dans votre nouveau projet.

Pour ma part, je suis en train de le vivre en ce moment.

En fait, en janvier dernier j’ai osé inclure dans mes objectifs pour l’année, un voyage en Europe pour à la fois offrir des activités avec la Conscience en soi et pour visiter ma famille en Grande-Bretagne.

L’idée avait trotté dans ma tête depuis quelques temps mais j’hésitais. Je n’osais pas m’engager. Eh bien franchement, pour plusieurs raisons, cela semblait tout simplement hors de ma portée.

Mais finalement, quelque chose a bougé en moi et j’ai décidé d’oser en dépit des peurs et des doutes. J’ai fait le geste symbolique, avec mon mari comme témoin, d’écrire mon objectif dans mon beau cahier rouge lors de notre séance de visualisation pour l’année 2016.

Ce n’était pas un geste vide; j’ai réellement senti intérieurement en le faisant que je m’engageais à réaliser ce rêve, même si au moment de le faire je ne savais pas trop comment. J’ai donc sauté dans le vide et j’ai décidé de faire confiance.

Et c’est vraiment quelque chose ! Depuis ce moment il y a maintenant un peu plus de 5 mois, plein d’événements que je n’aurais jamais pu prévoir se sont passés et ceci de façon fluide et je dirais même joyeuse : des rencontres, des collaborations, des propositions, des offres d’aide de toutes sortes et j’en passe.

Bien entendu, j’ai également eu à faire ma part et à poser des gestes bien concrets pour mettre le projet en route mais j’ai eu et j’ai encore un soutien incroyable de la vie qui a fait toute la différence et qui a confirmé la justesse de mon projet.

Le résultat : je réalise mon objectif! (Ou plutôt, je le réalise en partenariat avec la vie.)

Au moment-même où cet article sera publié, je serai en France. J’aurai déjà passé quelques temps avec ma famille en Écosse (surtout avec une nièce née il y a deux mois à peine) et je serai à quelques jours d’offrir mes toutes premières conférences de vie à Bordeaux et à Toulouse.

J’en suis vraiment ravie ! La vie a répondu à mon engagement pour venir à ma rencontre et rendre possible ce projet qui semblait, comme je l’ai dit, hors de ma portée. Le filet est apparu.

N’est-ce pas extraordinaire ?

S’engager intérieurement, dire « oui » au nouveau dans notre vie, est puissant et met en branle un mouvement qui est impossible à prévoir. Cela relève, selon moi, de la magie de la manifestation et de notre danse avec la vie qui rend possible l’impossible et nous met au volant de notre vie.

Cela prend du courage et la route n’est pas toujours facile, mais on se sent vivant et en mouvement, et on tisse nos liens de confiance avec la vie même.

 

À vous maintenant

Prenez un petit moment pour penser aux moments dans votre vie où vous avez déjà osé sauter et le filet est apparu.

Pensez maintenant aux aspects de votre vie qui invitent à un nouveau saut. Quel est l’engagement qui est demandé cette fois-ci et qu’est-ce qui vous permettrait de sauter à nouveau dans le vide?

J’ai hâte de lire vos histoires de saut, de filet et de danse avec la vie, alors s’il vous plaît laissez vos traces dans les commentaires !

PS : Si jamais vous étiez dans la région de Bordeaux (11 juin) ou de Toulouse (16 juin), j’aurais un plaisir immense à vous voir lors d’une de mes conférences-atelier!

» » » Infos et inscriptions pour les conférences-atelier de Minnie ici » » »

 

Minnie Richardson

Vecteur de conscience

Coach de vie et Praticienne en travail rituel

Pour découvrir la Conscience en soi

Pour me suivre sur Facebook

 

Depuis près de 10 ans maintenant, Minnie accompagne les gens à créer et à vivre des vies remplies de présence, de sens et de joie. Tout simplement, elle les aide à contacter et éveiller la Conscience en soi qui est innée en chacun d’entre nous. Son accompagnement est profond et puissant, et vous propulse vers une meilleure compréhension de votre fonctionnement interne, une expression plus fidèle de votre essence et une grande liberté intérieure.

31 commentaires

  1. DIBAYAN

    10 juin 2016 at 2 h 16 min

    Je n’ai pas de fini de lire votre article. Avant meme de commencer, je voulais vous mettre en garde par rapport aux DANGERS, aux gens fragiles, et aux jeunes, ceux de tout age non encore prets pour marcher seuls, ceux qui confondent presque caprice et besoin, caprice et liberte, etc ….
    Mais je tenais aussi a souligner deja cette belle phrase :
    « Et – nuance importante – c’est aussi dans le vide que la vie vient à notre rencontre, pour rendre possible notre rêve, notre désir ou notre élan de changement. Car toute réalisation est en réalité une création en partenariat : le fruit de la danse entre nous et la vie ».

    Et bien je viens de finir votre article … Bon vent, BIEN DE CHOSES A VOUS.
    Parce que vous allez vous mettre a partager et aussi a mener la pensee des gens,juste, je me permettrais d’ajouter qu’IL VOUS REVIENDRA a souligner qu’avant le saut, il faut prevoir (a vous de les detailler), un minimum de sagesse et de securite, une sorte d’etude minimum du danger.
    Puis une etude prealable de mesure: … Sauter du 1er etage ou de la Tour Eiffel … ne sont pas similaires, si je suis infirme et vous athlete, nos sauts ne seront pas une experience similaire ….

    • Minnie Richardson

      16 septembre 2016 at 6 h 58 min

      Bonjour Dibayan,

      Merci d’avoir pris le temps d’écrire ce commentaire.

      Dans un premier temps, je pense que l’image initialement choisie pour l’article (dont je n’ai pas eu de contrôle) – et changée depuis – a soulevé des inquiétudes chez plus qu’une personne.

      Certainement, je suis bien d’accord, il est important de s’assurer de faire un saut responsable et sécuritaire, pour ne pas se trouver dans une situation périlleuse. Je note votre commentaire, et c’est quelque chose que je pourrai aborder dans de futurs textes sur ce sujet. D’ailleurs, Laure Zanella le mentionne dans son article au même sujet: http://laurezanellacoaching.fr/deployez-vos-ailes/

      Au plaisir et très chaleureusement,

      Minnie Richardson
      Vecteur de conscience
      Coach de vie et Praticienne en travail rituel
      http://www.laconscienceensoi.com
      FB: laconscienceensoi

  2. Veronique Descombes

    10 juin 2016 at 3 h 17 min

    Merci pour votre témoignage qui ne permet une vue différente sur nos envies et nos freins.Dupuis trop d’année j’ai laissé n’es peurs me guider m’empêchant de sauter parfois et me le permettre que quand il y avait ce filet…

    Encore merci

    • Minnie Richardson

      16 septembre 2016 at 6 h 01 min

      Avec grand plaisir Veronique et je vous souhaite de poursuivre vos rêves avec confiance! 🙂

      Chaleureusement,

      Minnie Richardson
      Vecteur de conscience
      Coach de vie et Praticienne en travail rituel
      http://www.laconscienceensoi.com
      FB: laconscienceensoi

  3. Aude

    10 juin 2016 at 5 h 13 min

    Un jour j’ai sauté. Mon mari m’a demandé le divorce, j’ai du faire un rapide bilan et admettre que c’était mieux ainsi. Mais quelle trouille! Et ce torrent d’excuses qui me poussait à faire marche arrière quand il a fallu considérer le coût de ce changement de vie et l’incertitude absolue, le vide qui m’attendait.
    J’ai sauté avec mes 3 enfants sous le bras, j’ai voulu croire en la vie et ses surprises, la chute a été longue jusqu’au jour où j’ai dit à mon ex mari que oui j’en bavais tous les jours sur tous les plans: organisationnels, financiers, professionnels mais que je sentais la vie, que je ne m’étais jamais sentie aussi vivante!!!
    J’ai appris des choses insoupçonnées, fait des rencontres merveilleuses, d’autres plus malheureuses. Je me sentais parfois si vulnérable, comme si d’avoir vécu dans une bulle m’avait fait oublier le monde extérieur dans sa réalité. Des claques j’en ai soupées, mais qu’est ce que j’ai appris et qu’est ce que j’ai grandi! Je me suis découvert des capacités insoupçonnées, j’ai vu des beautés que je n’aurai jamais imaginées, j’ai vu mes vrais amis aussi, et je me suis découverte moi.
    J’ai remercié mon ex pour sa décision, il m’avait offert sans le vouloir le plus beau des cadeaux en me demandant le divorce.

    • Minnie Richardson

      16 septembre 2016 at 6 h 04 min

      Aude,

      Mais quel beau témoignage des défis et des récompenses de ces grands sauts; la vulnérabilité, se sentir vivante, prendre des claques, apprendre et finalement en sortir grandie!

      Bravo et une belle continuation à vous,

      Chaleureusement,

      Minnie Richardson
      Vecteur de conscience
      Coach de vie et Praticienne en travail rituel
      http://www.laconscienceensoi.com
      FB: laconscienceensoi

  4. Arno

    10 juin 2016 at 6 h 03 min

    Merci pour ces mots inspirants et réconfortants, qui, comme « par hasard », arrivent sous mes yeux au moment où je dois faire un saut. Du fond du coeur, merci.

    • Minnie Richardson

      16 septembre 2016 at 6 h 07 min

      Arno,

      Cela me fait grand plaisir! 🙂 Ma réponse est tardive, et j’espère sincèrement que vous avez réussi le saut dont vous parliez.

      Bonne continuation sur votre chemin!

      Chaleureusement,

      Minnie Richardson
      Vecteur de conscience
      Coach de vie et Praticienne en travail rituel
      http://www.laconscienceensoi.com
      FB: laconscienceensoi

  5. aida AB

    10 juin 2016 at 6 h 16 min

    Bonjour, je vois pas le lien entre « sauter » et ta visite en grande bretagne ? t’es allée chez ta famille ? c’est rien ça.
    C’est tout de même grave ce qeu tu conseilles. Certains n’ont pas de travail, pas de famille qui peut les héberger au cas ou ? comme toi. Facile ton sauter dans le vide … et ça va aller voir sa famille en angleterre, je vois pas ou est la moindre difficulté là dedans. Marre des conseils bidons

    • Minnie Richardson

      16 septembre 2016 at 6 h 16 min

      Bonjour Aida,

      Ce dont je parle dans cet article est de faire confiance à la vie quand on a des élans intérieurs de changement qui peuvent nous faire peur. Il est, bien entendu, important de prévoir le coup, mettant en place ce qui est nécessaire pour que notre saut ne nous mette en danger ni en situation périlleuse. Ensuite, on peut laisser la vie nous surprendre…

      Pour moi, le vrai saut dans cette histoire était de proposer et ensuite d’offrir, pour la première fois, des conférences en France. Parler en public est, apparemment, une des plus grandes peurs chez beaucoup de gens et je comprends pourquoi!

      Chaleureusement,

      Minnie Richardson
      Vecteur de conscience
      Coach de vie et Praticienne en travail rituel
      http://www.laconscienceensoi.com
      FB: laconscienceensoi

  6. André

    10 juin 2016 at 8 h 36 min

    Merci pour ce beau message, il signifie pour moi à continué de mordre dans la vie et d’oser. Très inspirant, comme je dis souvent, lorsque tu veux du sucre à la crème, tu t’en fais. J’ai une bonne recette, je ne laisse rien au hazard.

    Que ton séjour en Europe de te dois des plus profitable. Bonne journée.

    • Minnie Richardson

      16 septembre 2016 at 6 h 18 min

      Bonjour André,

      Un grand merci à vous, et je suis ravie que l’article vous ait plu! Oui, tout à fait, continuez à mordre dans la vie, comme vous dites si bien! 🙂

      Mon séjour en Europe s’est très bien passé, au tel point que j’ai décidé de passer un an en France avec ma famille! Je suis dans la région Toulousaine depuis un mois et je vie une expérience magnifique!

      Chaleureusement,

      Minnie Richardson
      Vecteur de conscience
      Coach de vie et Praticienne en travail rituel
      http://www.laconscienceensoi.com
      FB: laconscienceensoi

  7. clair de lune lilas

    10 juin 2016 at 10 h 56 min

    Je m’inspire toujours de vos écris et surtout de votre vision des choses pour continuer le combat avec cette vie que je mène qui en quelques sortes ne me satisfait pas.Mais grâce a la solution est en vous j’essaie de bouster ma vie et je positive. Merci.

    • Minnie Richardson

      16 septembre 2016 at 6 h 21 min

      Clair de lune lilas,

      Au nom de La solution est en vous, je suis ravie que les articles que vous trouvez sur ce site vous permettent d’élever votre expérience de la vie. Il y a tellement de façons de vivre de plus en plus heureux et en conscience!

      Bonne continuation sur votre chemin,

      Chaleureusement,

      Minnie Richardson
      Vecteur de conscience
      Coach de vie et Praticienne en travail rituel
      http://www.laconscienceensoi.com
      FB: laconscienceensoi

  8. isabelle

    10 juin 2016 at 11 h 45 min

    depuis 4 mois,je vis une autre vie,suite à une séparation,j’ai décidé que la thérapie me ferait lacher mes shémas pour ne plus les reproduire et me rendre malheureuse.apprendre à toucher le vide,moi qui vis à travers les autres c’est hyper douloureux,j’avance….je cherche à savoir qui je suis,qui est « moi » et non ce qu’on attend de moi,qu’est ce qui me plait,me motive….bien sûr je voudrais des réponses immédiates,mais non,ce travail est progressif….alors moi qui suis sauvage et renfermée,je décide de saisir les mains tendues des amis…et le week-end dernier,je me suis laissée tenter à aller voir une pièce de théatre,histoire de sortir,de rester en contact avec les autres….et bien,j’ai pris une claque,un soufflet,une tornade.des jeunes de 12 à 18ans jouant du Shakespeare,j’ai adoré.le mélange de personnages féeriques,de costumes du XVIè,le langage,la drolerie,l’interprétation,les masques,tout était parfait,l’encens aussi.du coup je suis retournée les voir….même magie,même si je connaissais l’histoire.du coup je me suis rappelée que j’avais déjà vue une pièce de Shakespeare au festival d’Avignon et que j’étais restée scotchée jusque 3h du mat devant mon écran pour voir la pièce entièrement.même magie….alors je suis allée dans une librairie et me retrouve avec 4 livres de Shakespeare…d’habitude je mets mes lectures de côté pour plus tard,bah non j’ai déjà commencé le livre….voilà,un simple geste de sortie et me voilà avec une nouvelle passion…..

    • faivre

      11 juin 2016 at 0 h 34 min

      bonjour j ai entrepris une thérapie et cela a été la plus belle chose qui me soit arrivée et pourtant c’est était suite au décès du père de ma fille. mais l issue à été fabuleuse malgré la difficulté parfois des une thérapie. bravo vous êtes sur la bonne voix j en suis sur 🙂

      • Minnie Richardson

        16 septembre 2016 at 6 h 22 min

        Merci Faivre, et bravo pour votre démarche thérapeutique. Cela prend du courage de se regarder intérieurement, mais c’est aussi très salutaire!

        Chaleureusement,

        Minnie Richardson
        Vecteur de conscience
        Coach de vie et Praticienne en travail rituel
        http://www.laconscienceensoi.com
        FB: laconscienceensoi

    • Minnie Richardson

      16 septembre 2016 at 7 h 03 min

      Chère Isabelle,

      J’adore votre témoignage, comme quoi une sortie de zone de confort peut être un geste simple mais qui mène loin. Ce que je retiens de votre histoire, c’est de suivre l’étincelle intérieure, la joie, comme guide.

      Bravo et une belle continuation à vous dans cette nouvelle vie.

      Très chaleureusement,

      Minnie Richardson
      Vecteur de conscience
      Coach de vie et Praticienne en travail rituel
      http://www.laconscienceensoi.com
      FB: laconscienceensoi

  9. the mayce

    10 juin 2016 at 12 h 42 min

    Bonjour,
    j’ai moi aussi fais le grand saut comme vous pour un voyage.
    Je vous explique,
    je n’ai jamais voyagé, jamais organisé de voyage non plus mais en mai 2014 je me suis lancée dans un voyage au japon sans parler la langue avec un tout de même un bon niveau d’anglais bref j’ai acheter les billets pour mon compagnon et moi pour ne plus pouvoir changer d’avis et dire oui à mon reve. Aujourd’hui nous partons tous les 2 ans au Japon et ce pays nous ressources, nous ouvre des portes et nous rends heureux.

    • Minnie Richardson

      16 septembre 2016 at 6 h 25 min

      Wow The Mayce,

      Un grand bravo pour ce beau saut qui vous a pris, je vois du bien, du courage! C’est toujours inspirant de voir comment quand on sort de notre zone de confort, notre vie change…

      Bonne continuation sur votre chemin!

      Chaleureusement,

      Minnie Richardson
      Vecteur de conscience
      Coach de vie et Praticienne en travail rituel
      http://www.laconscienceensoi.com
      FB: laconscienceensoi

  10. Florence

    10 juin 2016 at 13 h 25 min

    Bonjour,
    Merci pour ce bel article éloge à la confiance en soi et en la vie 🙂
    J’ajouterai juste que sans sauts la vie devient bien vite ennuyeuse, comme le dit Paulo Coelho : « Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, essayez la routine, elle est mortelle »

    • Minnie Richardson

      16 septembre 2016 at 6 h 27 min

      Florence,

      J’adore cette citation de Paolo Coelho, merci pour le partage! 🙂 En fait, je viens de changer de pays pour un an (du Québec en France – le Tarn) et l’expérience me confirme la sagesse de Coelho; nous vivons comment sortir de la routine (même si on aime bien notre vie) nous permet de nous remettre en question, d’essayer de nouvelles choses et de trouver de nouvelles perspectives sur la vie.

      Chaleureusement,

      Minnie Richardson
      Vecteur de conscience
      Coach de vie et Praticienne en travail rituel
      http://www.laconscienceensoi.com
      FB: laconscienceensoi

  11. cathy martin

    10 juin 2016 at 16 h 16 min

    Bonjour,voici l’histoire d’un saut important dans ma vie….mère monoparentale, je travaillais depuis 6 ans comme serveuse dans un café. Depuis 2 ans, je me disais qu’il était temps que je trouve un travail plus épanouissant, j’avais fait le tour de cette expérience et cela commençait à me peser beaucoup de rester dans cet emploi. Malheureusement je cherchais, cherchais…rien d’autre à l’horizon, pas de travail….je ne pouvais pas me permettre d’arrêter ne serais ce qu’une semaine, je n’avais pas d »argent de côté. Mon corps commençait à m’envoyer des signaux…étourdissements inexplicables…malaises etc….je décidais de donner ma démission. Je devais me jeter dans le vide pour que quelque chose se déclenche…Deux jours plus tard, une très ancienne connaissance avec laquelle j’étais en froid… se trompe de numéro et m’appelle…surprise !…En discutant, elle me dit qu’elle travaille en horticulture, je lui annonce que je viens de démissionner. Elle me propose de travailler avec elle…je n’ai aucune notion d’horticulture et je doute que nous nous entendions bien à nouveau…tout en discutant je regarde un vieux rosier desséché dans un pot que mon fils m’avait offert et que je devais apporter au compost depuis plusieurs jours…(preuve que je n’avais pas le pouce vert ! :-))…..j’interromps ma conversation téléphonique un moment…me dirige vers le rosier…..un toute petite pousse venait de sortir de cette plante complètement morte (??)….sans plus réfléchir je retourne à ma conversation et lui dit que j’accepte sa proposition de travail. Ce fût ensuite 14 années de joies dans mon travail (horticulture pour commencer et domaine des arts ou je suis encore)….ce saut dans le vide m’a permit de trouver ma voie. xx

    • Minnie Richardson

      16 septembre 2016 at 6 h 46 min

      Cathy,

      Wow, quelle belle histoire! J’adore voir comment vous avez déclenché le changement et comment vous avez ensuite répondu au retour de la vie, ce nouvel emploi inattendu et à priori inintéressant.

      De telles expériences sont importantes pour nous aider à faire de nouveaux sauts quand c’est le temps!

      Bonne continuation sur votre chemin!

      Chaleureusement,

      Minnie Richardson
      Vecteur de conscience
      Coach de vie et Praticienne en travail rituel
      http://www.laconscienceensoi.com
      FB: laconscienceensoi

  12. faivre

    11 juin 2016 at 0 h 28 min

    bonjour
    je viens de sauter également. rien ne laissait prévoir un changement de travail. cela allait faire 13 ans que j étais dans l entreprise. des événements sont venus me faire comprendre que il était temps de arrêter tout me poussait à cette réflection. mais la peur était terrible quitter un emplois stable et rémunérateur à 45 ans était de la folie. je suis maintenant inscrite au chômage et je vais me mettre à mon compte. et la valse de la vie est là et je veux lui faire confiance quand la peur me tiraille. c est terrifiant et existant. je suis convaincu de être sur la bonne voix pour allé à MA rencontre… mieux me connaître. parfois je ai peur et parfois non car j ai un bon ressenti. voilà cela fait la deuxième fois que je saute et la première était il y a 14 ans et mon évolution à été génial et improbable. vous avez mis des mots sur mon histoire et c est top. merci

    • Minnie Richardson

      16 septembre 2016 at 6 h 49 min

      Merci Faivre de ce partage et je vous félicite de votre saut. Je vous souhaite de continuer à nourrir la confiance en la vie et en votre ressenti pour la suite des choses à votre compte. Rappelez-vous, comme vous le faites sans doute, de votre premier saut couronnée de succès! 🙂

      Chaleureusement,

      Minnie Richardson
      Vecteur de conscience
      Coach de vie et Praticienne en travail rituel
      http://www.laconscienceensoi.com
      FB: laconscienceensoi

  13. Pingback: Déployez vos ailes... | Transformezvotrevie

  14. Sonia

    11 juin 2016 at 9 h 19 min

    Merci pour ce bel article qui me parle beaucoup.
    Il y a 5 mois j’ai décidé de mettre fin à mon mariage, après 18 ans ensemble, et 3 enfants. Et aussi de nombreuses années à essayer en vain d’arranger les choses mais surtout d’étouffer ma petite voix intérieure.
    De nombreuses personnes, proches et moins proches, m’ont jugée, disant que je detruisais une famille, que mes enfants seraient traumatisés à vie, que je ne retrouverai plus aucun homme qui voudrait de moi, et que je courrai à la catastrophe financière. Mais d’autres personnes, proches et moins proches, m’ont félicitée pour mon courage, et mon honnêteté.
    Aujourd’hui certes c’est difficile, car il reste beaucoup de choses à régler et mon mari n’accepte pas cette décision, mais je me sens libre, sereine, soulagée et très confiante en l’avenir. L’Univers m’a donné un signe fort, j’ai rencontré un homme merveilleux il y a deux mois, nous ne nous y attendions pas ni l’un ni l’autre, mais pour moi c’est un signe clair que mon choix était juste, et que le filet se construit.
    Merci.

    • Minnie Richardson

      16 septembre 2016 at 6 h 43 min

      Bonjour Sonia,

      Je suis touchée par votre partage et par le courage que cela a du vous prendre pour faire ce saut. Félicitations de ce courage et oui, de votre honnêteté envers vous-même et votre mari.

      Que votre chemin continue à fleurir!

      Chaleureusement,

      Minnie Richardson
      Vecteur de conscience
      Coach de vie et Praticienne en travail rituel
      http://www.laconscienceensoi.com
      FB: laconscienceensoi

  15. Yus the Beard

    2 juillet 2016 at 4 h 49 min

    Si je comprends bien le fond de votre propos, deux éléments me gênent profondément. Ils desservent même l’article selon moi.
    Voici les deux points en question :
    1/ l’exemple. Un voyage en Europe chez sa famille n’est pas vraiment l’exemple parfait de saut dans le vide.A moins que votre famille soit des vampires, je ne vois absolument pas où est la prise de risque et la rupture.
    2/ la vente. J’ai l’impression que l’article n’est là que pour introduire et vendre une formation. Je suis moi-même marketeur et nomade digital. Je ne suis pas contre les formations et les séminaires.Je pense même que c’est un excellent moyen d’évoluer. D’ailleurs, la vôtre est sûrement sublime. C’est uniquement le procédé qui me dérange.

    Bien cordialement.

    • Minnie Richardson

      16 septembre 2016 at 6 h 40 min

      Bonjour Yus the Beard,

      Je vous remercie de votre commentaire auxquels je tenterai de répondre.

      1. En fait, si vous lisez l’article, vous allez voir que mon voyage en Europe était non seulement pour visiter ma famille (loin d’être des vampires, ce fut un plaisir de les voir! 🙂 ), mais également pour offrir pour la toute première fois des conférences en France (où, n’étant pas connu, j’ai besoin de tout mettre en place seule et me faire connaître).

      Le saut pour moi était tout d’abord de croire que je trouverais un moyen de payer mon billet pour l’Europe quand je n’avais aucune idée comme cela serait possible, et ensuite d’oser lancer le projet de faire des conférences en France comme moyen de combiner le travail et la visite à ma famille. Croyez-moi, j’étais mis à l’épreuve intérieurement! Peut-être que je n’ai pas assez moi l’emphase sur cet aspect…

      2. J’écris des articles pour La solution est en vous depuis près de 2 ans maintenant et parfois il y a un appel à l’action pour quelque chose que j’offre (comme ici, les conférences en France) et parfois il n’y en a pas du tout (je parle directement d’un service ou activité peut-être une fois sur 8 ou 9 articles, sans faire d’analyse approfondi).

      Je me dis que si je ne parle pas de ce que j’offre, les gens ne le sauront pas! Et les gens sont libres de répondre à ma proposition ou de simplement profiter de l’article. Bien sûr dans ce cas, je parlais à une très petite portion du lectorat de La solution est en vous; ceux qui se trouvent proche de Bordeaux ou de Toulouse (quand La solution est en vous touche presque toute la francophonie au complet).

      Mais je serais bien curieuse de savoir comment, en tant que marketeur et nomade digitale, vous faites connaître vos services sans que cela ‘desserve’ l’article comme était votre impression.

      Chaleureusement,

      Minnie Richardson
      Vecteur de conscience
      Coach de vie et Praticienne en travail rituel
      http://www.laconscienceensoi.com
      FB: laconscienceensoi

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *