LE CHEMINEMENT PERSONNEL EST COMME UN OIGNON!

Par le 11 février 2019
gabriel-jimenez

« Travailler » sur soi pour être mieux, pour apprendre à se connaître, pour guérir de ses blessures et pour apprendre à vivre plus heureux est un travail de longue haleine. Parfois, nous avons l’impression d’avoir enfin compris quelque chose d’important, puis la vie nous amène un autre niveau d’apprentissage où nous devons réévaluer ce que nous croyions avoir compris.

Parfois, nous croyons avoir guéri quelque chose d’important, mais nous finissons par nous rendre compte que la guérison n’était qu’en surface, et qu’il nous faut plonger davantage en nous pour aller chercher l’essence même, la blessure originelle pour pouvoir enfin la soigner.

En d’autres temps, nous croyons avoir réglé un tas de problématiques dans notre vie pour nous rendre compte au final que nous n’avons fait qu’effleurer les problèmes. Nous avons mis des pansements sur le bobo, mais nous n’avons pas guéri la plaie!

Au fond, notre développement personnel est comparable à un oignon : nous le déshabillons couche par couche! Chaque fois que nous enlevons une pelure, une autre se cache dessous, puis une autre encore, et encore plein d’autres jusqu’à ce que nous atteignons le cœur même, là où se trouve la plus forte concentration de saveur, la plus forte concentration de cela même que nous avons à guérir, de ce que nous sommes.

Ce n’est qu’en persévérant, en enlevant patiemment couche par couche que nous arrivons au cœur de nous-mêmes.

Peut-être avons-nous l’impression parfois que nous ne finirons jamais d’enlever des pelures… pourtant, un jour viendra où tous nos efforts porteront fruit, car nous apprécierons tellement ce que nous sommes au cœur même de notre essence que nous cesserons de chercher plus loin. Nous serons alors en paix avec nous-mêmes, avec notre cheminement, avec notre vie, avec la vie. Avec tout!

Diane Gagnon, Auteure, Conférencière, Coach, Animatrice, Consultante

Suivez-moi sur Facebook et sur mon site web :

https://www.facebook.com/DianeGagnon.Auteur.Coach

www.dianegagnon.com

Un seul commentaire

  1. Jung

    11 février 2019 at 8 h 13 min

    Merci pour ce magnifique article.
    L’image de l’oignon est très bien trouvée. C’est tout à fait le sentiment que l’on peut avoir lorsque nous nous retrouvons confrontés à une difficulté alors que nous pensions avoir réglé le problème auparavant. Toujours aller au plus profond pour se rapprocher de la source du problème.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *