L’ART D’ORIENTER NOTRE ÉTAT D’ESPRIT

Par le 22 juillet 2015

Au quotidien, avec tous les défis de la vie, il n’est pas toujours facile de voir le verre à moitié plein, d’attiser la flamme et de rester positif. Et si l’une des façons d’accéder au meilleur de soi était d’orienter son état d’esprit vers les solutions? Êtes-vous partant?

Avez-vous déjà remarqué le nombre d’évènements irritants pouvant survenir dans une même journée? Bouchon de circulation, tâches ingrates à faire et à refaire, factures à payer, météo exécrable, manque de temps pour faire ce que l’on souhaiterait, reproches, etc. Comme si ce n’était pas assez, nous sommes tous confrontés un jour ou l’autre à des situations difficiles, telles que la maladie, la mort d’un être cher, une séparation, un échec ou encore un licenciement. La peur, la colère et la tristesse ne sont que quelques-unes des émotions pouvant alors nous habiter et accaparer la totalité de notre corps et de notre esprit. Dans ces cas-là, il est difficile de voir le verre à moitié plein, n’est-ce pas?

Qu’est-ce qu’être orienté vers les solutions?

Que ce soit une situation irritante ou bouleversante, certains individus verront celle-ci comme étant insurmontable, alors que d’autres seront plutôt optimistes et trouveront le moyen de rebondir. Pendant qu’ils vivront des moments difficiles, ces derniers dirigeront leur état d’esprit vers les solutions en étant d’humeur agréable et en ayant la conviction que leurs actions peuvent influencer leur état d’être. Plutôt que de douter de leur capacité à faire face à l’adversité en imaginant bien souvent les pires scénarios, ils auront plutôt confiance en leurs capacités et en la vie.

Ainsi, être orienté vers les solutions signifie d’accueillir ses émotions, les accepter autant que possible et transformer l’adversité en occasion d’explorer de nouvelles avenues pour combler certains besoins et vivre des moments de plénitude malgré les défis de la vie. Cette façon de diriger le gouvernail vers la direction souhaitée en tenant compte de la tempête permet plus facilement d’agir sur ce dont nous avons du pouvoir. Toutefois, une fois le gouvernail bien aligné, il peut être bénéfique d’ajuster les voiles en tenant compte de l’environnement, puisque c’est en posant des actions empreintes de sens en direction de ce que nous souhaitons que l’art d’orienter ses pensées vers les solutions s’opère le plus. Tout en demeurant conscientes de la réalité et des nombreux défis de la vie, les personnes optimistes ne se laissent pas submerger par les pluies torrentielles, mais les vivent de façon plus sereine et constructive.

De nombreux bénéfices

Les travaux de Martin Seligman, chercheur en psychologie et professeur à l’Université de Pennsylvanie, confirment que l’optimisme comporte de nombreux bénéfices, dont une meilleure santé et une réussite accrue. En orientant sa pensée vers les solutions, il devient plus facile d’être motivé à apporter des changements et ainsi devenir ou rester proactif pour combler nos besoins, résoudre le mieux possible les problèmes et atteindre nos objectifs.

Récit inspirant

Maman de trois enfants, dont un garçon trisomique, Chantal a développé un état d’esprit « orienté vers les solutions ». Depuis près de deux ans, une de ses filles, Éloïse, âgée de 6 ans, est atteinte de leucémie aiguë lymphoblastique. Malgré la vague d’émotions ressenties, son conjoint et elle donnent du sens à cette difficile épreuve en s’impliquant, entre autres, dans des collectes de sang d’Héma-Québec et dans le Défi têtes rasées Leucan, campagne visant à amasser des fonds pour venir en aide à de nombreuses familles dont un enfant est atteint du cancer. De plus, leurs filles ont récemment participé à La grande journée des petits entrepreneurs. Avec l’aide de Chantal, elles ont démarré leur entreprise « Les fées veilleuses Eloani ». En créant de petites lanternes artisanales, les enfants ont développé leur esprit entrepreneurial tout en étant en mode « solutions », puisque pour chaque veilleuse vendue, une partie des profits a été remise à l’organisme Leucan. En plus de sa grande implication, la famille contribue à son propre bonheur ainsi qu’à ceux qui croisent sa route en devenant une source d’inspiration.

Ce type de récit me confirme que l’être humain est capable d’optimisme et de courage afin d’accomplir des actions constructives pour traverser les épreuves. Orienter sa pensée vers les solutions, c’est ne pas laisser son humeur déraper au gré des irritants du quotidien; c’est plutôt se connecter à ce qui est important pour soi, à ce qui nous fait sentir vivant, dans les bons comme dans les moins bons moments.

Quelques astuces

Comment arriver concrètement à cultiver l’art d’orienter son état d’esprit vers les solutions? Voici 6 astuces pour y parvenir :

  1. Être dans le moment présent

Dans une société où la performance est valorisée, il peut sembler utopique d’aspirer à habiter son corps pour ÊTRE, ici et maintenant. En étant physiquement présents et à l’écoute de ce que l’on ressent, nous choisissons un état favorisant la compréhension des émotions qui nous habitent ainsi que leur acceptation. Cette astuce permet de ne pas plonger de nouveau dans un évènement passé en y ressassant les pensées et les émotions associées. De plus, il aide à couper court aux ruminations ou aux scénarios futurs qui sont souvent bien loin de la réalité. Être vraiment attentif à soi et aussi aux autres lors de nos relations favorise cet état d’être.

  1. Reconnaître que nous avons du pouvoir dans notre bien-être

En reconnaissant que nous avons un certain pouvoir sur les évènements que nous qualifions de positifs, il est ensuite plus facile de reconnaître qu’il est aussi possible de faire des changements pour tenter de résoudre les défis présents dans notre vie, ou du moins d’interagir sur notre état interne. Plutôt que stagner, le fait d’amorcer un mouvement – qui peut signifier de ralentir ou de s’arrêter pour prendre soin de soi – permet d’orienter nos pensées vers ce que nous désirons pour donner plus de sens à notre vie.

  1. Se remémorer nos compétences, nos qualités et nos réussites

Se remémorer nos forces internes nous aide à être optimistes. Il sera ensuite plus facile de les déployer en tant que ressources pour apporter des changements afin de se sentir mieux. Rappelez-vous la dernière fois où vous avez su être optimiste. Quel était l’opportunité ou l’apprentissage qui était derrière la situation désagréable, le changement ou le défi? Qu’est-ce qui vous avait alors permis d’orienter vos pensées vers les solutions? Ensuite, copiez, collez et adaptez la stratégie que vous aviez alors utilisée à la situation que vous vivez présentement.

  1. Prendre du recul

Prendre du recul permet d’élargir la vision de ce qui est vécu, en modifier la perspective et redéfinir l’expérience référentielle. Imaginez-vous être dans la peau d’une personne que vous admirez pour son optimisme et demandez-vous comment elle réagirait à cette situation. Il est probable que cette nouvelle façon de voir la même situation laissera place à de nouvelles possibilités pour mieux vivre les épreuves. L’énergie, la confiance en soi et en la vie seront présentes par ricochet, nous aidant ensuite à traverser les tempêtes ou à nous mettre à l’abri le temps qu’elles passent.

  1. Améliorer son état interne

Lorsqu’on se sent mieux, il est plus facile de prendre du recul et de se placer en mode solutions. Il a de multiples façons de modifier son état interne, par exemple en pratiquant la méditation, le yoga, en relaxant, en écoutant de la musique qui nous rappelle un souvenir agréable, ou encore en faisant une activité physique qui nous plaît.

  1. Prendre conscience de la richesse de la vie

En nous rappelant que la vie est à la fois riche, fragile et éphémère, nous pouvons nous connecter à la gratitude en utilisant ses forces intérieures pour tirer profit des cadeaux qu’elle nous offre et en savourer les plaisirs au quotidien. Que ce soit la patience et la délicatesse d’un intervenant, le sourire d’un enfant, la caresse d’une brise matinale, la saveur sublime d’un aliment ou la mélodie d’une chanson, ces cadeaux peuvent être un baume à certaines émotions tout en nous faisant vivre des expériences enrichissantes.

Est-ce qu’il vous arrive de vous arrêter pour savourer les petits plaisirs que la vie vous offre au quotidien? Quels ont été les vôtres cette semaine?

Si vous souhaitez investir en vous en étant accompagné d’une coach pour prendre votre élan, n’hésitez pas à me contacter; c’est avec plaisir que je deviendrai votre alliée vers l’atteinte de vos objectifs.

Pour découvrir d’autres astuces, je vous invite également à vous inscrire à l’infolettre Astuces de la coach!

Annie Germain

Auteure, coach et conférencière

Suivez Annie sur sa page Facebook!

Livres consultés :

  • PAULSON, Terry. Chroniques d’un verre à moitié plein, Montréal, Les Éditions Transcontinental, 2011.
  • PARÉ, Sandra et Annie GERMAIN. J’veux de l’amour, Montréal, Éditions La Semaine, 2014.
  • PEACOCK, Fletcher. Arrosez les fleurs pas les mauvaises herbes, Montréal, Éditions de l’Homme, 2007.

À propos de Annie Germain

Coach certifiée en PNL et conférencière Pour en savoir plus sur Annie et ses services Facebook

3 commentaires

  1. haas

    22 juillet 2015 at 12 h 28 min

    merci pour vos articles qui m’aident beaucoup à me recentrer

  2. djo

    26 juillet 2015 at 3 h 36 min

    Je voudrais avoir chaque fois de nouvelles au besoin s’ilya de conférence d’y participer aussi

  3. lyse

    30 juillet 2015 at 10 h 05 min

    Tres bon article

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *