HONORER LA FEMME SACRÉE EN NOUS

Par le 15 mars 2018

Le 8 mars marque la Journée internationale des femmes, moment où les activistes à travers le monde profitent pour célébrer, agir et transformer partout la vie des femmes.

 

Pour ma part, l’activisme au féminin dont je fais preuve se résume à œuvrer à l’intérieur de moi-même afin de reprendre ma juste place en moi et auprès des autres, et d’accompagner d’autres à marcher ce même chemin à leur façon.

Car tout part de soi, et la vie que je crée autour de moi est tout simplement le reflet de ce que je porte dans mes tréfonds, que ce soit en ce qui à trait à ma féminité ou à tout autre aspect de ma vie.

J’ai besoin donc d’aller à la rencontre de la femme en moi, de l’accueillir, de l’apprivoiser et d’oser lui permettre de s’exprimer à travers moi et dans mes choix de vie petits et grands.

Certes, je souhaite que les autres fassent preuve de respect et de bienveillance envers ma personne, mais je serai seulement en mesure de l’accepter profondément si je reconnais à l’intérieur de moi mon droit au respect et à la bienveillance.

 

C’est seulement moi qui peux faire ce pas intérieur.

En ce mois de la femme, donc, j’aimerais rendre hommage à la Femme sacrée qui est en chacune d’entre nous. Car notre nature féminine est sacrée, elle est divine, et elle est réellement à honorer.

 

C’est qui cette femme sacrée alors?

Elle a mille visages, mille formes différentes, mille façons de s’incarner à travers nous et c’est à chacune de découvrir les nuances de la sienne.

Ceci étant dit, je vous offre ces quelques pistes à mûrir…

 

La Femme sacrée en nous est :

Celle qui sait accoucher de nos enfants et de nos projets créatifs;

Celle qui nous chuchote ou bien crie sa sagesse par notre intuition et les élans de notre cœur;

Celle qui honore sa sensibilité, son émotivité et sa grande puissance;

Celle qui honore ses cycles, ses rythmes et son magnifique corps de femme à travers les saisons de sa vie;

Celle qui a le courage de défendre ses convictions les plus profondes et de rester dans le feu de ses orages intérieurs sans flancher, pour en sortir renouvelée quand les temps sont mûrs.

 

Vous la connaissez la Femme sacrée en vous?

Vous aimeriez la connaître ou vous rapprocher davantage d’elle?

Pour ma part, j’apprivoise depuis plusieurs années déjà la Femme sacrée en moi, parfois tranquillement par de petits rituels et une douce attention au quotidien et parfois de façon intense et marquante lors de grands passages de vie qui peuvent m’ébranler profondément, notamment, l’accouchement de mon fils il y a presque 8 ans maintenant et l’expérience d’une fausse couche quelques années plus tard.

Une chose que j’ai apprise avec le temps est ceci: la femme sacrée en moi prend ses racines et se nourrit dans le contact authentique avec d’autres femmes sacrées. Oui, c’est dans les espaces privilégiés où les femmes se rencontrent en sororité et présence, dans un cocon de bienveillance et de partage du cœur, qu’elle ose se réveiller, se révéler et s’exprimer avec toute la justesse du moment.

Car il y a une certaine magie qui se produit quand les femmes se réunissent dans un espace sacré de partage, de sororité et de non-jugement. Plus besoin d’être la femme forte, la femme capable, la femme qui est sollicitée à droite et à gauche pour son attention et son soutien.

Il y a un grand soulagement d’enfin mettre de côté les masques sociaux que l’on porte si souvent, afin d’échanger des histoires et sagesse, de dire notre vérité ou de tout simplement être en toute authenticité.

C’est puissant, nourrissant et je dirais même essentiel dans notre société qui favorise la consommation au détriment de l’intériorité et la valeur d’essayer d’être « autant qu’un homme » au lieu d’honorer notre spécificité de femme.

Et dans ces contextes, la Femme sacrée en moi trouve le courage, petit pas par petit pas, de se manifester plus souvent et avec plus d’audace dans mon quotidien, et ainsi d’enrichir ma vie et la vie de tous ceux qui m’entourent.

Voilà pourquoi j’anime des Cercles de femmes dans mon salon et sur le web, et pourquoi je me ressource également dans ces mêmes espaces (détails en bas du texte).

Une magnifique ressource que j’aimerais partager avec vous est le Festival du féminin, un mouvement social qui se décrit comme étant un « voyage initiatique créé par des femmes pour des femmes » et qui se décline en des week ends d’ateliers au féminin dans plusieurs villes à travers le monde.

Et si vous en parlez autour de vous, vous trouverez fort probablement un Cercle de femmes dans votre région qui vous accueillera les bras ouverts dans sa communauté de Femmes sacrées.

Je ne sais pas pour vous, mais je l’aime la Femme sacrée en moi et je veux lui donner de plus en plus de place dans ma vie. Je sais qu’elle a encore beaucoup à m’enseigner et je veux être à son écoute.

Qu’est-ce qu’il y en a de la Femme sacrée en vous?

Est-ce qu’elle est nourrie et vibrante, ou plutôt assoiffée et ratatinée?

Comment s’exprime-t-elle dans votre vie et quelle est votre relation avec elle?

J’aimerais bien vous lire là-dessus dans les commentaires!

Mais peu importe vos réponses à ces questions, ce printemps je vous souhaite de nourrir et de donner force et confiance à votre Femme sacrée, afin de lui rendre sa juste place.

Réunissons-nous pour nous rappeler de notre puissance et de notre beauté, pour oser être et exprimer notre magnificence, et pour prendre l’envol sacré qui nous est demandé dans ce Nouveau monde.

 

En sororité et avec amour,

Minnie xx

Minnie Richardson

Femme sauvage en marche
Vecteur de conscience
Coach de vie et Praticienne en travail rituel


Découvrez les espaces au féminin proposés par Minnie

Méditation offerte pour honorer la Femme sacrée en nous (rubrique « Vidéos »)

Le féminin sacré est au cœur du cheminement personnel de Minnie, et elle porte la conviction profonde que c’est seulement en assumant pleinement sa nature féminine et la femme sauvage qui sommeille en elle qu’elle pourra se réaliser pleinement sur cette terre.

En plus d’accompagner une clientèle en coaching principalement féminine, Minnie porte avec joie depuis 2013 des espaces rituels au féminin, que ce soit son Cercle de femmes de cœur sur le web, des retraites entre femmes ou des Tentes rouges autour de thèmes tels l’accouchement.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *