COUSU DE FIL BLANC

Par le 7 janvier 2019
giulia-bertelli

Pour nous sortir de situations embarrassantes, nous trouvons parfois des explications cousues de fil blanc! Nous inventons une histoire abracadabrante que nous jugeons plausible et nous tentons de faire avaler cette couleuvre à notre interlocuteur. Mais comme notre histoire ne tient qu’à un fil, nous finissons par être démasqués, tôt ou tard, ou par porter le poids de notre culpabilité déguisée en syndrome de l’imposteur.

Pourtant, nous poursuivons souvent le même fil pour nous raconter des sornettes sur ce que nous vivons, refusant de voir que ce que nous vivons ne correspond pas à ce que nous sommes. Nous avons beau regarder sous toutes les coutures la situation dans laquelle nous baignons, nous ne faisons que nous blesser davantage en poursuivant un métier qui ne nous sied plus ou en restant dans une relation qui nous donne du fil à retordre.

L’authenticité implique que nous soyons parfaitement transparents avec nous-mêmes, que nous ne nous mentions pas sur notre situation, que nous soyons à l’écoute de nos élans intérieurs et que nos bottines suivent nos babines.

Nous nous targuons de dire la vérité aux autres, mais nous négligeons de nous la dire à nous-mêmes. Pourtant, notre âme sait déjà ce que notre ego refuse de reconnaître! Savoir regarder notre vérité en face est plus important que tous les rôles que nous tentons d’endosser quotidiennement. L’habit ne fait pas le moine! Cessons de nous raconter des histoires, même l’histoire de notre passé, que nous avons déformée au fil des années et du nombre incalculable de fois que notre ego trouvait important de la raconter à tout venant.

Ce qui compte, c’est ce que nous vivons maintenant. Accueillons ce qui est là, changeons ce que nous pouvons si cela ne nous plaît pas, et arrêtons de nous faire croire ce qui n’existe que dans notre mental. La réalité c’est ce qui est, pas ce que nous souhaitons, pas ce que nous avons vécu. Ce qui est, ici, maintenant.

Diane Gagnon, Auteure, Conférencière, Coach, Animatrice, Consultante

Suivez-moi sur Facebook et sur mon site web :

https://www.facebook.com/DianeGagnon.Auteur.Coach

www.dianegagnon.com

Un seul commentaire

  1. Jung

    11 janvier 2019 at 9 h 40 min

    Merci pour cet article inspirant.
    En effet, difficile de se jouer de l’ego. Surtout lorsque nous nous mentons à nous-même, lorsque nous faisons preuve de mauvaise fois sur les véritables faits.
    Il faut apprendre à prendre du recul, à laisser couler, à lâcher prise.
    (j’aime beaucoup l’expression « il faut que nos bottines suivent nos babines » 😄 )

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *