COMBIEN DE FOIS DEVONS-NOUS APPRENDRE UNE LEÇON?

Par le 25 juin 2018
nine-kopfer

Combien de fois devons-nous apprendre une leçon? Jusqu’à ce qu’elle soit apprise!

Oui mais alors, comment se fait-il que nous avons parfois l’impression de revivre la même situation? Nous pouvons avoir l’impression d’avoir pourtant compris la leçon précédente, mais il semble que la vie nous envoie encore une histoire semblable pour vérifier notre apprentissage! Et nous nous rendons compte que nous n’avions pas fini d’apprendre la leçon!

C’est comme pour apprendre une nouvelle langue : nous commençons par les sons de base, puis une fois maîtrisés, nous apprenons les mots, puis les phrases, puis les temps de verbe, puis les subtilités de la nouvelle langue. Et même quand nous croyons l’avoir apprise, les gens remarquent notre accent! Alors nous nous pratiquons jusqu’à ce que nous n’ayons presque plus d’accent, jusqu’à ce que nous rêvions dans cette nouvelle langue. Nous pouvons dire à ce moment-là, que nous la maîtrisons presque parfaitement.

Ainsi en est-il de nos apprentissages de vie. Supposons que nous devons apprendre à mettre nos limites. Au début, nous vivrons des situations de plus en plus difficiles pour nous irriter, jusqu’à ce que nous ayons le goût d’apprendre ce nouveau comportement, celui de mettre ses limites. Nous commencerons par balbutier quelques sons au début, tentant timidement de dire nos limites, croyant que cela sera suffisant pour que l’autre les respecte. Puis, nous nous rendons compte que le dire ne suffit pas : il faut faire respecter ses limites en gestes. Puis nous devons aller plus loin afin de trouver la manière d’être et de dire, qui nous permettra d’énoncer clairement, fermement quelles sont nos limites. Chaque pas que nous faisons nous rend fiers d’avoir su nous affirmer. Et nous croyons que le tout est réglé.

Mais quelque temps plus tard, arrivent d’autres situations plus délicates, plus confrontantes, avec des gens qu’on aime ou qu’on admire ou qu’on craint pour nous obliger à développer plus de maîtrise de la nouvelle technique. Nous travaillons fort pour y arriver et nous sommes contents lorsque c’est le cas. Et nous croyons à nouveau avoir tout appris.

Mais nous nous rendons compte qu’en nous affirmant, nous avons peut-être manqué d’amour. En ne maîtrisant pas tout à fait la technique, nous nous sommes peut-être affirmés trop durement, menant à mal certaines de nos relations. Alors, il nous faut raffiner notre technique, jusqu’à ce que cela aille de soi que nous sachions mettre nos limites dans toute situation qui l’exige, sans même avoir à y penser, ni à craindre de le faire, tout en le faisant toujours avec amour, pour soi et pour l’autre. La technique est alors maîtrisée!

Il en est ainsi pour tous les apprentissages de la vie. Même quand nous croyons avoir fini, la vie revient valider si nous avons bien appris notre leçon! Jusqu’à ce que nous soyons passés maître dans ce nouvel apprentissage.

Nous sculptons notre apprentissage au fur et à mesure que nous apprenons nos leçons. Nous raffinons chaque fois notre technique sur le même bloc de marbre jusqu’à ce que nous la maîtrisions au point d’en faire un chef d’œuvre. Ainsi en est-il de toutes les leçons de notre vie.

Diane Gagnon, Auteure, Conférencière, Coach, Animatrice, Consultante

Suivez-moi sur facebook et sur mon site web :

https://www.facebook.com/DianeGagnon.Auteur.Coach

www.dianegagnon.com

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *