CE BROUILLARD NÉCESSAIRE

Par le 16 août 2018

Le brouillard des grandes transitions

Connaissez-vous le brouillard mental? Celui qui se pointe souvent le nez quand on vit de grandes transitions dans nos vies? Qui, à un moment où l’on tente tant bien que mal de se réconcilier avec le nouveau pour retrouver un équilibre, se glisse à même notre cerveau comme une douce brume qui rend la lucidité mentale difficile, voire impossible?

Si je vous en parle aujourd’hui, c’est ce que je vis présentement.

Après un riche séjour de deux ans, que j’ai passé en France, je suis revenue il y a un peu plus d’un mois au Québec avec ma famille. Et même si je connais déjà le Québec pour y avoir vécu de nombreuses années, je me retrouve dans une maison différente, dans une ville différente et à la rentrée scolaire, une école différente pour notre fils. Une réadaptation s’impose!

Sans parler du fait que je ne suis plus la même personne qu’il y a deux ans quand j’ai quitté le Québec; notre séjour en France et toutes les aventures vécues nous ont changés à jamais. Nous renouons avec le Québec donc tout autrement et je suis mise au défi par, notamment, ce brouillard.

Brouillard qui bouscule

Je vous l’avoue, je n’aime pas les périodes de confusion mentale comme celle-ci; je ne me sens pas moi-même, je me sens bousculée et je me sens sans repère. Je me sens au ralenti et ralentie dans mon élan de mouvement dans la vie.

C’est difficile d’avoir les idées claires, et être efficace devient à peu près impossible!

Je voudrais tant aller plus vite et être déjà sortie du brouillard, mais manifestement ça ne marche pas comme ça! Trouver ma place dans cette nouvelle réalité va prendre un certain temps.

Brouillard à multiples motifs

Ce n’est pas seulement changer de pays qui peut déclencher ce brouillard; devenir maman ou papa pour la première ou deuxième fois, prendre sa retraite ou vivre une séparation importante sont aussi des motifs.

En fait, je dirais que l’être humain est sujet à ce brouillard nécessaire, oui nécessaire, j’y viendrai! Chaque fois que notre réalité et que notre quotidien changent de façon marquée et subite et ceci qu’on l’ait demandé ou non.

Les saveurs et les couleurs de chaque grand changement varient, mais ce qui les unit, est la période de transition qui doit nécessairement être vécue et au cours de laquelle se vit souvent ce brouillard.

Laisser le temps à l’âme pour se rendre

C’est comme si notre chair et nos os, nos aspects les plus denses, avaient fait la transition et étaient déjà rendus dans le nouveau, mais que notre âme et nos aspects plus subtils prenaient plus de temps à arriver.

D’où la confusion et le brouillard, car on n’est pas ‘tout là’ sur tous les plans pour aller de l’avant l’esprit clair et en possession de tous nos moyens.

Dans mon cas actuel, l’image est facile à saisir, c’est comme si mon corps et mon esprit avaient pris le vol transatlantique Toulouse-Montréal avec mes valises pour changer de continent et avaient fait la transition sur le plan physique dans seulement 7 heures.

Mais mon âme, elle, semble avoir pris le bateau et elle devrait arriver d’ici deux ou trois mois si les vents sont bons!

Normalement une fois qu’elle arrivera à port, je serai de nouveau unie et la confusion se dissipera, concordant avec le temps que cela m’aura pris pour m’adapter à ma nouvelle vie et y trouver ma place. (Je vous donnerai des nouvelles!)

Et même si je dois quand même composer avec l’inconfort du brouillard en attendant l’arrivée du bateau, cette image permet une nouvelle lecture de la situation qui m’élève et qui donne espoir et je serai capable ensuite de m’ouvrir au sens de ce que je vis.

Car je suis convaincue que chaque expérience de la vie a un sens et est placée sur notre chemin pour notre plus grand bien. Cette certitude me permet de rencontrer les aléas de ma vie avec plus de sérénité!

Brouillard nécessaire

Alors en quoi ce brouillard des grandes transitions est-il nécessaire et même utile?

Je vous partage ici trois raisons que ma sagesse m’a communiquées, suite aux grandes transitions vécues dans les dernières années où ce brouillard a été bien présent.

Le « brouillard nécessaire » permet :

  1. De laisser entrer le nouveau

Quand tout roule dans notre vie et qu’on a tous nos repères, routines et habitudes fermement en place, le nouveau, je parle ici de nouvelles façons de faire, d’être, de nouvelles perspectives, etc., peut avoir du mal à entrer.

Notre mental bien ordonné ne le permet tout simplement pas (ou peu).

Ce n’est pas pour dire qu’il n’y a jamais de nouveau, mais on peut devenir complaisant et en quelque part paresseux quand il s’agit du changement. L’humain craignant naturellement l’inconnu,veut rester dans ce qui est confortable et connu et on peut stagner.

Les périodes de transition, ainsi que le brouillard dont je vous parle, nous secouent d’une façon bien saine et créent le contexte idéal pour que de nouvelles choses s’infiltrent à l’insu de notre mental désorganisé.

C’est parfait! On peut concevoir, s’ouvrir à, et mettre en place des choses qui ne nous seraient jamais venues à l’esprit autrement.

Notre vie s’ensemence et se renouvelle.

  1. Une période de gestation essentielle

Qui dit grande transition de vie dit également grand changement intérieur. Nous évoluons tout le temps, mais il y a des moments où le rythme s’accélère où l’on a tout simplement beaucoup à récolter (digérer ou intégrer) de la période qui vient de passer.

Tel est le cas lors de grandes transitions et on peut carrément avoir l’impression d’être en gestation d’une nouvelle version de nous-mêmes.

Cette période de gestation et ce nouveau soi, ont besoin d’être protégés avant d’être prêts à rencontrer le monde. Le brouillard et la confusion mentale offrent une belle protection à cette gestation essentielle, car on peut difficilement entrer pleinement en lien avec le monde quand le brouillard nous habite, ou du moins, pas comme on le faisait avant.

Le brouillard agit comme un tampon nécessaire qui s’estompe quand on est prêt à renaître à soi-même. Ce n’est pas beau ça?

  1. De connaître un spectre plus large de l’expérience humaine

Finalement, j’aimerais souligner l’importance de vivre plein de nuances de l’expérience humaine, du bonheur total jusqu’au plus grand chagrin.

Certes, tout le monde aime quand ça coule facilement et qu’on n’a pas de grosses épreuves à vivre, mais la vie n’est tout simplement pas comme ça.

La vie est une aventure faite de multiples facettes, une invitation à plonger dans toutes les expériences qu’elle nous propose dans toute sa sagesse. Le brouillard mental est tout simplement une expérience humaine qui permet de vivre le contraste avec d’autres expériences afin de pouvoir les connaître chacune plus profondément.

Accueillons donc le brouillard, la confusion mentale et tout ce que cela implique et intégrons-les dans notre expérience du « ici et maintenant », sachant que cela passera avec le temps. Selon moi, c’est croquer dans la vie à pleines dents!

Si vous êtes, comme moi, dans une période de brouillard et de confusion mentale, allez-y en douceur. Soyez indulgent avec vous-même, ayez confiance en vous et dans le processus et donnez le temps au temps.

Sachez qu’une transition importante est en train de se vivre, jour après jour, même si vous n’en êtes pas toujours conscients. Vous n’avez qu’à dire oui à l’expérience et à tout ce qu’elle permet afin de la vivre avec plus de sérénité et plus de grâce.

Le nouveau vous, dans ce nouveau contexte de vie, se prépare au sein même du brouillard et naîtra quand ce sera juste et quand les temps seront bons pour vous.

À vous maintenant

Qu’est-ce que la lecture de ce texte éveille en vous?

Quel changement de vie a pu déclencher ce « brouillard nécessaire » chez vous?

Qu’est-ce que vous avez pu en retirer en lien avec les points abordés ci-haut?

Qu’est-ce qui vous a permis de vivre la transition avec douceur (ou pas)?

Je suis impatiente de vous lire dans les commentaires, chers co-voyageurs de la vie!

Minnie Richardson
Coach de vie et Praticienne en travail rituel
Féminin sacré, Coaching & Inspiration
La Conscience en soi
Suivez Minnie sur Facebook
Méditation offerte à l’inscription à l’infolettre

Née d’un père britannique et d’une mère québécoise, Minnie grandit en Angleterre. C’est sur la terre natale de sa mère que Minnie entame le chemin de conscience qui la porte encore aujourd’hui. Et c’est la richesse de ce cheminement qui l’inspire à devenir Coach de vie et Praticienne en travail rituel, afin d’accompagner d’autres femmes à insuffler leur vie de sens et de profondeur.

Minnie propose avec joie plusieurs espaces de présence et de transformation pour ses clientes : coachings individuels (par Skype et en personne), ateliers d’évolution de soi, accompagnements rituels, cercles de femmes et retraites au féminin (Québec et France).

6 commentaires

  1. Ange

    16 août 2018 at 13 h 01 min

    Ce teste éveille ma confiance, Me rassuré sur ce que je vis, m aide à me faire confiance.
    Une séparation a enclenché ce brouillard. Souffrant du manque de la personne aimée, du peu de démarches qu elle fesait vers moi, j ai décidé de provoqué une discussion, dire mon ressenti. La réaction a été rapide après 2 jours, elle me quittais.
    Je n ai pas découvert mais j ai pris conscience à nouveau que je suis complexe, que quelquesoit le chemin, la destination, ce sera ce dont j ai besoin.
    Que je dois être vigilant, savoir me dire que je suis perdu et que cela ne peut être que bon car c est un pas de plus vers la serinite en phase avec ce qui m entouré.
    Ce brouillard ne s est pas dissipé mais il me montre ma bonne compagnie, que je peux m aimer, que j apprends aussi en douceur et plus vite que je crois.
    Il me permet aussi de me faire une preuve d amour.. »pars, je te suis ou que tu ailles… j ai confiance en toi »

    • Minnie Richardson

      13 septembre 2018 at 21 h 27 min

      Bonjour Ange,

      Merci pour ce commentaire que je découvre à l’instant.

      Tant mieux si mon texte a éveillé votre confiance et bravo de votre belle attitude face au brouillard. C’est tout à votre honneur!

      Bonne continuation sur votre chemin,

      Chaleureusement,

      Minnie

      Minnie Richardson
      Coach de vie et Praticienne en travail rituel
      laconscienceensoi.com

  2. nathou

    16 août 2018 at 15 h 14 min

    Vraiment cette article arrive à point dans ma vie, car oui le brouillard mental est présent ! Je me sentais un peu perdu et grâce à cette article j’ai pu réaliser que c’est le brouillard mental qui m’habite 🙂 Les derniers mois ont été pour moi très riche côté développement spirituel et j’en suis à un tournant de ma vie où je sens que je ferai dans la prochaine année un changement majeure au niveau du travail. Merci infiniment d’avoir écris cette article qui m’a éclairé sur ce que je vis en ce moment, Gratitude et amour pour toi Minnie Namasté _/|\_

    • Minnie Richardson

      13 septembre 2018 at 21 h 29 min

      Bonjour Nathou,

      Merci pour votre commentaire que je découvre à l’instant.

      C’est fou comment juste pouvoir nommer ce que l’on vit peut faire du bien, hein? Je vous avoue que écrire le texte m’a fait un grand bien aussi, et m’a permis de mieux accueillir ce que je vivais. Et tranquillement, le brouillard se dissipe…

      Bonne continuation dans votre développement spirituel et autre,

      Chaleureusement,

      Minnie

      Minnie Richardson
      Coach de vie et Praticienne en travail rituel
      laconscienceensoi.com

  3. Marlen Sauvage

    18 août 2018 at 5 h 52 min

    Chère Minnie, ta publication résonne tout particulièrement en moi aujourd’hui ! L’occasion de travailler en Tunisie s’est présentée à moi en juin dernier alors que je n’avais pas encore emménagé dans mon nouvel appartement en France. Je me suis arrachée à ma nouvelle vie après seulement 1 mois et demi de découverte d’un bel environnement. Je vis donc le brouillard intensément, au prix de cogitations douloureuses, me demandant parfois ce que je fais ici, en Tunisie… Et tu me confortes dans une de tes réponses : rester dans son univers, ne pas se confronter au changement, est-ce cela vivre ? J’ai choisi de « plonger (une fois encore !!!) dans les expériences que la vie offre… Je ne suis pas sortie du brouillard. A suivre donc. Bises et bonne nouvelle vie au Québec !

    • Minnie Richardson

      13 septembre 2018 at 21 h 32 min

      Ah Marlen!

      Ravie de te lire ici et désolée du délai de ma réponse! Je découvre ton message à l’instant…

      Tant mieux si mon texte te fait du bien. C’est certain que sortir de notre zone de confort nous fait toujours grandir, même si parfois – souvent, même! 😉 – ce n’est pas très confortable.

      Vis pleinement ce que tu as à vivre, et reste à l’écoute de tes intuitions. La vie est une merveilleuse aventure!

      Je t’embrasse,

      Minnie xx

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *