ÇA SUFFIT LES REPROCHES!

Par le 13 août 2018

Les reproches sont toujours difficiles à recevoir.

Certes, si nous sommes ouverts, nous pouvons accepter une certaine critique constructive qui nous aidera à nous améliorer ou à corriger un trait de caractère moins agréable. Avec certains amis, lorsque la communication est authentique, nous pouvons pratiquement tout nous dire car nous savons que tout est dit pour le bien de l’autre et non pas pour notre bénéfice et vice versa.

Par contre, avec d’autres personnes, parfois des amis aussi, les commentaires ne sont définitivement pas énoncés pour notre bien-être mais pour celui de la personne qui les dit. Ainsi, si l’autre nous reproche de ne pas être assez disponible pour lui, ce n’est pas notre bien qu’il cherche, mais plutôt sa satisfaction à lui. C’est la principale différence entre un commentaire et un reproche : l’intention derrière la remarque, le but poursuivi par l’énoncé de ce qui nous est reproché.

Un critique constructive ne sert que la personne qui la reçoit, un reproche ne sert que la personne qui l’émet.

Un reproche est toujours une tentative de contrôle sur l’autre.

Un reproche nous met sur la défensive automatiquement, tandis qu’un commentaire constructif, bien que dérangeant, nous fait plutôt réfléchir.

Le seul but visé par la personne qui nous fait un reproche c’est de nous amener à agir comme elle voudrait que nous agissions. Tandis que le but visé par la personne qui nous fait un commentaire constructif est de nous faire réfléchir à ce qui serait sans doute mieux pour notre bien. Ainsi, nous pourrions dire à une amie de travailler moins et de mieux prendre soin d’elle parce que nous tenons à elle. Mais si nous lui reprochons de trop travailler et de ne pas avoir assez de temps pour nous, alors c’est un reproche et c’est à nous que nous pensons, pas au bien de l’autre même si, pour nous donner bonne conscience, nous tentons de le faire croire!

Les reproches ne sont jamais utiles, peu importe la relation, car ils ne cherchent pas de solutions, ils cherchent à assujettir l’autre aux besoins de la personne qui fait le reproche. Ils sont préjudiciables à toute relation car ils émergent du négatif, pas du positif.

Ils peuvent aussi être une manière de culpabiliser l’autre pour avoir du pouvoir sur lui.

Les reproches sont un terrible manque de maturité.

Une relation saine et mature ne fait jamais de reproches. Au contraire, elle encourage, supporte, comprend et parfois dit les choses difficiles, fait des remarques dérangeantes mais toujours pour le bien de l’autre, sans chercher à le contrôler. On peut dire ce qui nous dérange, mais sans en faire de reproche, juste en exprimant clairement notre souhait, comme par exemple : « j’aurais le goût de passer plus de temps avec toi, crois-tu que ce serait possible? » C’est bien différent de « tu n’as jamais de temps pour moi! »

Au lieu de reproches, exprimons nos besoins clairement et avec amour. Et si nous recevons trop de reproches, il est aussi de notre devoir d’exprimer à la personne concernée que notre bureau de réception des reproches est définitivement fermé! Ça suffit les reproches!

Diane Gagnon, Auteure, Conférencière, Coach, Animatrice, Consultante
Suivez-moi sur facebook et sur mon site web :
https://www.facebook.com/DianeGagnon.Auteur.Coach
www.dianegagnon.com

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *