3 TRUCS POUR BIEN GÉRER SON TEMPS

Par le 26 septembre 2013

Par Sujata Vadlamudy, Attitude Orange

Manquer de temps est devenu très tendance de nos jours.

Paradoxalement, même si nous recherchons ultimement tous l’équilibre, il y a une part de nous qui se valorise dans le fait d’être occupé. C’est le résultat d’une société axée sur la performance j’imagine…

Pour reprendre le contrôle sur notre temps, nous avons besoin de revoir notre organisation, c’est certain mais, avant tout, nous devons questionner notre attitude.

Pour amorcer le changement, je vous suggère trois stratégies faciles à mettre en pratique dès aujourd’hui.

1.Changez votre langage

Si vous êtes de ceux qui répondent souvent « Tellement occupé! » « Ouf! Fatigué » ou « Pas mal débordé » quand on vous demande « Comment ça va? », à l’avenir limitez votre réponse à « En pleine forme! » Répéter que vous êtes occupé, fatigué et débordé ne fait que donner du pouvoir à la fatigue et au chaos.   La prochaine fois que vous vous sentirez débordé, allez-y plutôt avec une phrase telle que « J’ai tout le temps dont j’ai besoin pour faire ce qui est important aujourd’hui » ou « Chaque jour, je suis de plus en plus efficace ». C’est facile et ça marche! Exactement comme le principe «Demandez et vous recevrez».

2. Regardez en arrière régulièrement

Demandez à une mère de vous parler de sa liste de «choses à faire» et vous la verrez tout de suite rouler des yeux et soupirer profondément. Le problème avec les listes de choses à faire, c’est qu’elles n’ont pas de fin. Un peu comme sur un tapis roulant, on court mais on ne gagne pas de terrain. Pour avoir le sentiment d’avancer, vous devez accorder de la valeur à ce que vous faites. Prenez le temps d’apprécier et de célébrer tout ce que vous accomplissez. Accordez-vous la petite tape dans le dos qui vous fera du bien et vous verrez votre niveau d’énergie, de satisfaction et de confiance en vos capacités montera en flèche.

3. Observez-vous

Les grugeurs de temps les plus ravageurs sont la procrastination et/ou l’auto-sabotage. Si vous êtes conscient de ces comportements dans votre vie, c’est que vous êtes prêt à les changer. Commencez par être attentif à ce qui déclenche ces comportements chez-vous, puis cherchez le soutien dont vous avez besoin pour transformer ces réflexes et ces croyances. Entourez-vous de gens qui pourront vous aider, vous inspirer et choisissez des lectures qui vous feront cheminer.

Si vous faites ces trois premiers pas, votre relation avec le temps changera complètement. Il vous sera ensuite beaucoup plus facile de mettre en pratique les différentes stratégies de gestion de temps que vous connaissez probablement déjà.

Qu’en pensez-vous?! Laissez-nous un commentaire plus bas!

Pssst! : Si jamais vous avez besoin d’un outil pour vous aider à garder le cap tout au long de l’année, je vous suggère l’agenda «Mon attitude» de Attitude Orange. Ses textes et ses petits défis proposés par 12 experts, dont Sylvain Carufel, Martin Latulippe, Christine Michaud et Sylvie Fréchette, vous fourniront la motivation, le soutien et l’inspiration dont vous avez besoin pour faire de 2014 votre meilleure année. Bien plus qu’un agenda, il vous accompagne dans votre désir de changement!

Sujata Vadlamudy 

Fondatrice, Attitude Orange 

Attitude Orange – une entreprise dont la mission est d’offrir des outils et de la formation pour vous aider à vivre une vie riche, équilibrée et branchée sur vos passions.

===> DÉCOUVREZ UNE MÉTHODE TRÈS EFFICACE DE GESTION DE TEMPS.

À propos de Sujata Vadlamudy

15 commentaires

  1. manon turcotte

    17 octobre 2013 at 8 h 21 min

    En accord sur tout! Merci de nous le rappeler.

  2. Nathalie

    17 octobre 2013 at 8 h 34 min

    La procrastination est la pire chose dans ma vie et j’en veux plus de sa. Tant de chose que je veux faire et je réussie pas à enclencher le processus de mes projets ou les terminer .
    J’ai 43 ans, deux enfants partis de la maison..je dois réapprendre à être moi car j’ai été là que pour les autres. Je me retrouve face à moi même et j’ai peur de pas réussir. Autant qu’il y a des aspects ou des qualités de moi qui ont beaucoup d’assurance ou de force , et d’autre, pourtant innés, me font reculer ds mes projets.
    Ex: je suis bonne en dessin, étant jeune je dessinais toujours et j’ avais pas peur d’exposer mes dessins à l’école . Depuis la naissances de mes enfants, j’ai jamais terminé un dessin, pas assez beau, pas le temps de le finir,pas d’argent pour acheter de nouveaux crayons ou des toiles… Et portant faire une exposition est mon rêve.
    La pocrastination est mon pire ennemi. J’espère de trouver des outils qui me permettront d’arrêter ce cercle vicieux qui m’empêche de faire ce que jaime le plus au monde, et où les sentiments qui s’y rattachaientt me faisaient sentir bien .
    Merci
    Nathalie

    • Sylvain Carufel

      17 octobre 2013 at 22 h 22 min

      Je vous comprends très bien Nathalie et je vous encourage à « prendre » le temps d’imaginer qu’elle serait votre vie idéale, qu’est-ce qui selon vous serait une journée parfaite? Faites l’exercice de vous imaginer du matin au soir faisant ce qui vous allume, vous passionne, vous fait du bien. Ensuite demandez-vous: « Que dois-je faire pour me rapprocher de cette situation idéale? » Faites une liste de 10 actions concrètes à poser, ensuite choisissez-en une qui vous est accessible aujourd’hui… Et faites là, aujourd’hui, là maintenant si possible! Je crois sincèrement que chaque action, si petite qu’elle soit posée dans la bonne direction, vaut mieux que les meilleures intentions du monde. 🙂 Et ce qui est génial, c’est que ça fonctionne vraiment. Tôt ou tard les résultats arrivent… Et soudain la vie devient magique… On se rends compte de tout le pouvoir qu’on a de changer les choses… Quelle sera pour vous cette première ou prochaine petite action?

    • Sujata Vadlamudy

      18 octobre 2013 at 12 h 26 min

      Bonjour Nathalie,
      Votre témoignage est très touchant et j’aimerais vous rassurer en vous disant que vous n’êtes pas la seule à vous être perdue en chemin. Nous les mères avons tendance à nous placer en deuxième (dans votre cas en troisième et même peut-être en quatrième, si l’on compte votre partenaire de vie). Réapprendre à « être vous-même » implique que vous recommenciez à faire des choses pour le simple plaisir de les faire. Vous n’avez pas besoin de raison pour reprendre vos crayons ou vos pinceaux. Laissez tomber la pression de la performance et laissez-vous aller. Et si ça ne marche pas (parce que certaines habitudes sont difficiles à déloger), obligez-vous à dessiner, exactement comme vous le feriez avec le ménage… au moins une fois par semaine. Mettez la musique à grand volume et inspirez-vous de la question de Sylvain: Qu’est que ce serait une journée parfaite pour vous?

  3. COLLOMB

    17 octobre 2013 at 10 h 54 min

    merci c’est géant ce que vous faites MERCI MERCI MERCI
    Sandrine

    • Sylvain Carufel

      17 octobre 2013 at 22 h 11 min

      Merci Collomb, on y mets beaucoup de coeur et de passion. 🙂 Merci d’être là!

  4. Solange

    17 octobre 2013 at 16 h 40 min

    super motivant

  5. El Allouch

    15 novembre 2014 at 16 h 46 min

    Très intéressant

  6. El Allouch

    15 novembre 2014 at 16 h 50 min

    Permet de se remettre en question et s interrogée sur le lâcher prise.Très intéressant

  7. Peggy

    30 novembre 2014 at 5 h 16 min

    Je vous hais depuis peu mais c’est toujours très enrichissant

  8. Peggy

    30 novembre 2014 at 5 h 18 min

    Je vous suis depuis peu… Pardon pour l’erreur d’orthographe

  9. DERMON Annie

    21 décembre 2014 at 11 h 09 min

    Vos articles sont très intéressants merci de me faire parvenir tout nouvel article qui sera publié.
    Je ne souhaite pas que mes noms et prénoms apparaissent merci de faire le nécessaire !

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *