TANT QU’ON REFUSE DE PARDONNER…

Par le 5 décembre 2016
Pepe Reyes

Tant qu’on refuse de pardonner, on maintient volontairement un lien très fort avec la personne qui, selon nous, nous a fait du mal.

Tant que nous ne pardonnons pas, nous rétrécissons notre capacité à aimer véritablement. Nous asséchons notre cœur en gardant rancune.

Tant que nous en voulons à l’autre, c’est à nous que nous faisons du mal. Pas à l’autre.

Pardonner ne signifie pas cautionner le geste que l’autre a commis ; cela ne veut pas dire que nous oublions ce qui a été fait ; cela ne signifie pas que ce n’était pas grave ce qui s’est passé.

Non. Pardonner, cela signifie que je m’aime assez pour me libérer des liens qui m’unissent à l’autre par mon manque de pardon. Cela signifie que je choisis de ME libérer de ce qui entrave mon bonheur. Cela signifie que dorénavant, ce qui s’est passé ne conditionnera plus mon présent pour m’empêcher d’être heureux, d’être bien.

Pardonner c’est voyager léger. C’est faire preuve de maturité. C’est prendre le dessus sur notre ego qui refuse de pardonner tant que justice n’a pas été rendue, selon lui. Si on écoute notre ego dans ces cas-là, nous signons un passeport pour le malheur pour le reste de notre vie. Car notre ego refuse de pardonner, puisqu’il est toujours dans le jugement.

Peu importe l’ampleur de la faute, peu importe son occurrence, peu importe notre douleur initiale, si nous ne pardonnons pas, nous ne nous libérons pas. Et nous restons coincés au moment où ces événements se sont produits, continuant de nous faire souffrir dans le présent pour ce qui fait déjà partie du passé, mais que nous maintenons actuel en alimentant notre rancune, en revivant inlassablement les mêmes événements, en les racontant, en nous identifiant à eux. C’est ce que vous avez envie de vivre pour le reste de vos jours ?

Vous aimerez-VOUS assez pour vous libérer de ce qui vous empêche d’être heureux ? Ou laisserez-vous votre rancune détruire le reste de votre vie ?

J’ai coaché des milliers de personnes dans ma vie. Le pardon est un thème central de la majorité des démarches d’accompagnement. Et je n’ai JAMAIS rencontré quelqu’un qui avait regretté d’avoir pardonné.

Évidemment, on ne doit pas rester dans ce qui nous fait souffrir ni tolérer l’intolérable ; nous sommes mieux de nous éloigner de tout ce qui est toxique pour nous ; on est plus sage si on évite les personnes qu’on sait qui pourraient nous blesser à nouveau. On ne retourne pas se jeter dans la gueule du loup !

Et pardonner ne signifie pas renouer avec qui nous a fait mal.

Quand on pardonne, pour de vrai, avec le cœur, on se libère du poids le plus lourd que nous puissions porter dans notre vie.

Prenez une roche pour chaque personne à qui vous refusez encore de pardonner, pour chaque événement. Traînez ces roches avec vous partout durant au moins 24 heures : quand vous mangez, quand vous dormez, quand vous vous brossez les dents, quand vous allez travailler, quand vous prenez votre bain, quand vous marchez, vous traînez toujours ces roches avec vous. Au bout de la journée, vous serez épuisés de porter votre sac rempli de roches tellement lourdes qu’elles ne vous donnent plus le goût d’avancer.

Et bien c’est exactement ce qui se produit au niveau spirituel : tout ce que vous refusez de pardonner, ce sont des roches que votre âme traîne continuellement, ce qui lui enlève à elle aussi le goût d’avancer, ce qui la rend lourde et l’épuise. Vous vous surprenez de stagner dans votre vie ? Vous trouvez que certains aspects de votre vie vont mal ? Alors qu’avez-vous à pardonner ? À vous ? Aux autres ?

Vous seul détenez la clé de votre bonheur : le Pardon.

Vous voulez vivre libres et heureux ? Cela se résume en un seul mot : PARDONNEZ !

 

Diane Gagnon

« Apprendre à s’aimer, un jour à la fois », en version AUDIO ou papier et « À MOI DE MOI » sont disponibles.
Abonnez-vous à ma page d’auteur pour recevoir mes textes chaque jour.

17 commentaires

  1. HAUTIER

    5 décembre 2016 at 2 h 00 min

    En effet, le pardon est libérateur.Il faut bien examiner son Esprit et éliminer toutes les rancoeurs grandes ,bien sûr, mais petites aussi.

  2. berraho

    5 décembre 2016 at 3 h 42 min

    merci Diane de ces conseils mais desfois on pardonne et apres c est le desastre et on a le remord

    • Pas de nom

      6 décembre 2016 at 9 h 18 min

      Vous devez voir « le pardon » autrement
      répétez jusqu’à que vous oubliez le mal, vous allez vous habituer et vous verrez le pardon rend la vie plus beaucoup plus en douceur

    • christelle

      26 décembre 2016 at 3 h 49 min

      C’est vous que vous aidez en pardonnant. Les autres vous ne pouvez pas les changer. Quand il y a des répétitions de leurs actes vous voyez bien que vous avez à faire à des personnes qui sont malsaines mais elles peuvent vous apprendre beaucoup sur vous, vos valeurs, vos freins dans la vie. Une prise de conscience que vous n’auriez jamais eu sans eux. Pourquoi ils ont agit comme cela face à vous? Méchanceté gratuite? Abus de vos qualités qu’ils voient comme une faiblesse? Jalousie excessive parce que vous vous n’êtes pas qu’apparence mais vous êtes transparente et sincère et que pour cela vous attirez les autres comme un aimant alors que les autres rient forcés, artifices, postures,relations, pouvoir d’influence ou d’argent sont leurs armes? N’ayez crainte la vie se vengera et cela de facon bien plus forte et plus explosive que vous vous étiez fait justice vous même…. Il faut savoir ce qui est bon pour vous : pardonner mais ne les laissez plus vous amuser et vivez et ne vivez plus dans ces questions ni ressenti contre eux laissez les. Quand ils seront transparents, sans intérêt et ferez de nouveaux projets c’est vous qui vous vous serez pardonné et avancerez. Bisous

      • Sergent

        1 janvier 2017 at 7 h 03 min

        Merci Christelle, votre petit mot me touche car c’est exactement ce que j’ai vécu…pardonner m’a rendu légère et m’a fait grandir. J’ai même déranger par mon attitude VRAIE et SINCERE….JE CONFIRME « PARDONNER » Bon chemin à vous.
        Christi Anne

  3. Chantal P.

    5 décembre 2016 at 11 h 51 min

    Il est vrai que le pardon nous libère. Pourriez-vous répondre à ma question? Si je veux écrire un livre sur une histoire douloureuse que j’ai vécue, est-ce dire que je n’ai pas pardonné? Est-ce dire que je patauge encore dans la souffrance? Ou au contraire, est-ce une façon d’accueillir cette douleur, la comprendre et la libérer? Si je pardonne, puis-je quand même raconter ce qui s’est passé pour enfin pouvoir tourner la page? Qu’en pensez-vous?

    Merci de bien vouloir me donner votre impression, votre opinion.
    Chantal

  4. Buard

    5 décembre 2016 at 15 h 28 min

    Merci j ai pardonné et du coup j en suis très soulagé

  5. Japy

    5 décembre 2016 at 18 h 50 min

    Je n’aime pas trop le terme pardonner car c’est me mettre en position de victime et l’autre en position de bourreau et ça sous entend un jugement personnel. Je préfère me dire que je dois faire le travail pour retrouver ma confiance, tout en laissant le libre choix à l’autre.

  6. Ogier DOLLÉ - Responsable Affaires

    6 décembre 2016 at 0 h 45 min

    Le pardon est une notion importante qui est enseignée depuis des centaines d’années.
    Toutefois, nous avons toujours tous du mal à pardonner réellement.
    Merci pour cette réflexion intéressante 🙂

  7. Daniele

    7 décembre 2016 at 18 h 24 min

    Bonsoir
    Je ne parviens pas a pardonner mon ex conjoint qui m a trompée et quittée
    Cette souffrance et rancœur me bouffent la vie. Je ne parviens pas a pardonner
    Que faire ??

    • Francine

      20 décembre 2016 at 7 h 55 min

      Ho’oponopono, svp faire recherche sur web ou you tube
      voir aussi:
      Ihaleakala Hew Len Ph.D. sur web ou you tube
      Lire le livre de la bibliothèque: Zéro Limite de Joe Vitale

      Pour Ho’oponopono: Livre et cd chez Costco à vendre de Laurent Debaker

      Pour Ho’oponopono cherchez la méthode sur le web ou you tube si vous ne voulez pas investir de sous.
      Voir prière de Morrnah Simeona en français ou en anglais sur web.
      Vous êtes coupable de RIEN, vous l’attirez dans votre vie et vous l’attirez encore et encore dans votre vie avec un autre conjoint si vous en avez un autre car c’est inconscient avec vos mémoires qui sont à nettoyer avec la méthode pour vous purifiez, vous trainez avec vous les bons et mauvais côtés de tous vos ancêtres, purifiez vous et vous attirerez une nouvelle relation saine et bonne pour vous, lui il n’y ait pour rien car il est responsable de ses mémoires bons et mauvais de ces ancêtres.J’espère vous avoir aider, vous vous aider vous-même en faisant des recherches, vous avez de bonne piste ci-haut pour comprendre, ces quelques lignes ne peuvent tout expliquer. Merci d’être sur mon chemin. Paix de soi. Je vous aime, vous êtes parfaite

    • so

      26 décembre 2016 at 4 h 05 min

      Je ne suis pas une experte mais pour avoir vécue la même chose , je pense que vous devez avoir toujours des sentiments ou de l’affection pour lui . Vous aurez de la rancune tant que ces sentiments seront toujours en vous .
      Je vous conseillerais de pensez a vous , a vos enfants si vous en avez et d’avancer tranquillement , et un jour vous ne penserez qu’au bon moment .

  8. christelle

    26 décembre 2016 at 3 h 33 min

    Bonjour, j’ai déjà pardonné plusieurs fois à une personne. Elle en a profité pour recommencer et me trahir encore et encore. J’ai coupé les liens depuis car elle a été beaucoup trop loin et me rabaisse beaucoup devant son entourage qui fait aussi partie de mon entourage qui a une double face ils sont contre moi face à cette personne en lui donnant des « rapports » sur moi alors qu ‘ils me répètent ses propos et ses manigances contre moi dans mon dos mais en faisant le tri car ils pensent que j’ai tout gobé et suis trop naïve et s’en amusent beaucoup… J ai compris que le problème ne vient pas de moi car elle me croit faible en pardonnant alors qu au contraire c’est elle qui se sent haineuse et mal et ressent comme une frustration face à moi malgré le fait qu’elle a réussit à acheter les autres contre moi des profiteurs qui profitent de cette personne. Elle n’accepte pas que je n’en veuille plus dans ma vie et veut revenir en me faisant croire qu elle regrette malgré 8 ans de coups bas. la mauvaise foi de cette personne est phénoménale elle disait qu’elle respecterait mon choix mais veut m’avoir à tout prix en maitresse et ne le respecte pas. Avant je voulais bien être juste son amie, pas sa maitresse mais maintenant qu’elle veut être mon amie je ne veux pas car j’aurai l’impression d’être comme tout son entourage « fait de ton ennemi un ami » et j ai perdu trop de temps avec ce petit monde qui m’a plus qu’aidée qu’il m’a détruite malgré ce qu’ils en pensent tous car s’ils n’avaient pas été si loin je n’aurai pas eu ces prises de conscience sur des freins que j’avais dans ma vie et je serai restée figée comme je l’étais…

  9. Gabrielle

    26 décembre 2016 at 8 h 33 min

    Jai été maltraiter durant plusieurs années (15 ans) dans mon enfance par ma mère et son conjoint. Je traine ça tous les jours de ma vie et jai developper des pathologies avec lesquels je vis aujoirdhui.

    Je suis incapable de pardonner,,jen veux trop a ma mère. jai essayé de trouner la page, detre un peu hypocrite, pcq cest plus facile, mais je sens que je me manque de respect en faisant ca et jen reviens toujours a cette rage que jai en moi.

    Est ce que ca se peut quon ne puisse jamais pardonner? Que ne veuille meme pas le faire pcq cest inimaginable?

  10. Stéphanie

    26 décembre 2016 at 8 h 51 min

    Je sais que pardonner pourrait me libérer. Mais comment y parvenir ? Il m’a tellement fait du mal durant ces derniers mois. Il mentait, il buvait, partait des jours, cruisait et même allait coucher ailleurs et revenait. D’un accord, il a déménagé pour prendre du temps pour lui, pour se retrouver seul, car il se sentait toujours surveillé par moi, et oui j’étais devenue méfiante et c’était lourd pour lui et pour moi. Nous devions rester en couple mais le jour du déménagement, alors que je travaillais, il est parti et je n’ai plus eu de ses nouvelles ou presque. Le jour même, une ex m’a dit qu’il avait repris contact avec elle, bref, déjà il se cherchait une nouvelle. Aujourd’hui, il est retourné vers une autre ex qu’il avait revu lors dune épisode, il avait recouché avec, passé 2 semaines avec, m’avait dit que l’amour pour elle était mort, il ne l’aimait plus, etc. Bref, je me sens trahie, bafouée, manipulée, rejetée comme si j’étais une guenille…Il me disait maimer si fort, il voulait que ca marche et blabla. Lorsqu’il m’a parlé c’était pour me dire que j’étais négative, trop méfiante. Je lui ai dit la veille de son déménagement que j’avais peur qu’il parte et qu’il ne me donne plus jamais de news et que notre relation se termine ainsi (son genre)….Et voilà j’avais raison.

    Dans mon cas, ce n’est pas à lui que je veux pardonner mais à moi, de l’avoir laissé me faire autant de mal. J’ai tout accepté de lui, innocemment, par amour. Je suis plus coupable que lui pour moi. Je m’en veux terriblement. Je sais aujourd’hui, que jamais j’aurais dû accepter certaines situations…Je savais au fond de moi comment cette histoire finirait…Mais j’ai continué jusqu’à ce qu’il décide de choisir une autre victime.

    J’ai tout donné à cet homme, j’avais jamais donné comme ça, j’ai choisi d’ouvrir mon cœur à la mauvaise personne. Comment me pardonner ???

  11. Pingback: TANT QU’ON REFUSE DE PARDONNER… » Que du bonheur

  12. Sandrine

    1 janvier 2017 at 15 h 59 min

    J’aimerai pardonner . Mais je n’y arrive pas. Ou plutôt je ne vois vraiment pas comment aborder le pardon. Ma vie est souffrance tant du point psycho que physique. J’ai conscience que pardonner est peut etre la clef..ça l’est sûrement…mais je ne vois pas comment faire..la rancoeur, le mal qui a été fait est tellement ancré dans ma façon d’être dans ma vision du quotidien et du futur. Mon entourage en subit les conséquences…tellement de méthodes ont été abordées testées en vain…:,)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *