RÉCONCILIER ARGENT ET SPIRITUALITÉ

Par le 17 mai 2017
Anthony Intraversato

Aujourd’hui, je suis face à un constat qui m’alarme grandement… Ce constat se porte sur un clivage qui existe non seulement à l’intérieur de moi, mais aussi dans le monde.

C’est comme s’il y avait une énorme séparation entre le monde duquel je suis issue (Monde très matériel, Doctorat d’Économie, famille bourgeoise, Poste à responsabilité) et le monde vers lequel je me suis dirigée (monde spirituel, connaissance de soi, Développement personnel, Permaculture … )

Du coup, je me sens comme écartelée entre deux mondes qui ne se parlent pas, qui s’opposent, voire même qui se jugent.

Parfois je me retrouve invité sur des yachts à St Barth, ou dans des hôtels de luxe et parfois je me retrouve dans le désert à faire gling gling avec une guitare au coin d’un feu en rond avec mes compagnons de route avec pour seul bagage un petit sac à dos et mes pieds pour marcher…

Ces deux mondes ne véhiculent pas les mêmes messages, n’ont pas les mêmes codes vestimentaires, n’ont pas les mêmes valeurs. Chaque monde, souvent, juge l’autre. Chaque monde, la plupart du temps, reste campé sur ses positions. Chaque monde s’oppose et pense détenir la vérité vraie.

Pourtant chaque monde détient une vérité et des valeurs profondes qui auraient besoin de cohabiter plutôt que de s’exclure.

L’heure n’est plus à l’opposition et au conflit mais au mariage. Il est temps de faire du « ET » plutôt que du « OU ».

C’est pourquoi il est essentiel pour moi de réunir le monde du marketing et de la Spiritualité, le monde de l’économie et le monde de la Conscience…

Aujourd’hui, le monde de l’économie cherche en priorité à faire de l’argent, à faire le tapin même ; là où le monde de la spiritualité et de la conscience, lui, se promène en robe de Bure avec des turbans blancs sur la tête.

Un monde parle Argent, quand l’autre parle Esprit. Un monde parle Business, l’autre parle Nature.

Tous les jours, je vois des gens de mon ancien monde faire de l’argent avec rien, avec des techniques sans conscience, et une absence de valeur notoire et manifeste. Il n’y a aucun scrupule à demander des sommes astronomiques pour un sac en mauvais plastique parce qu’il est à la mode ni à payer un joueur des sommes hallucinantes pour taper dans un ballon, là où des professeurs dans des écoles malfamées touchent le minimum vital.

De l’autre côté, j’observe le monde du développement personnel ou de la spiritualité qui a du mal à s’imposer dans un monde qui en aurait tellement besoin, parce que leur valeur de base inconsciente est le dépouillement. Et ces gens-là souvent ne voient pas le fait à quel point il serait capital d’être visible.

De nombreuses personnes de ce monde ont des valeurs humaines. Ils développent une créativité pleine de conscience. Mais ces gens-là ont du mal à dégager un revenu décent et restent dans l’ombre. Du coup, on ne parle pas assez d’eux. Ils ne sont pas visibles. Ou pas assez…

Pourquoi un tel clivage ? Pourquoi un tel divorce entre l’argent et la spiritualité ? Entre le monde de la matière et le monde de la conscience ?

Je crois que cela est dû à une croyance inconsciente qui est bien ancrée depuis des générations: « celui qui aurait des valeurs serait condamné à être pauvre, car humble et dépouillé ; là où celui qui réussit devrait vendre son âme pour le faire ».

Mais continuer à croire une telle chose nous pousse droit dans le mur.

Le résultat d’une telle croyance  est le suivant: l’humain qui veut réussir détruit la planète sur laquelle il vit et épuise toutes ses ressources vitales et près de la moitié des richesses du monde entier, est détenue par 1% de la population, parce qu’il se fout de la Conscience avec un grand C et ne pense qu’au Dieu-Argent.

« L’élite », qui est à la tête du système financier, bancaire, pharmaceutique, politique, agroalimentaire, médiatique – contrôle tout le reste de la population. Aujourd’hui, on ne choisit pas son pays d’habitation par rapport à son amour pour lui, sa beauté ou son alignement vibratoire avec l’endroit en question, mais par rapport aux niveaux de taxation et niveaux de vie, au prix des loyers, et aux salaires proposés. Aujourd’hui, on ne choisit pas un travail selon nos aptitudes innées et appels intérieurs et selon nos passions et missions de vie de nos âmes, mais en fonction des « débouchés », du nombre de RTT, du statut que ce travail nous fera obtenir, et de son salaire.

Et là j’ai envie de hurler STOP !

Tout ceci est contre nature et contre le vivant. Tout ceci manque de Conscience.

Tout cela parce qu’on a dénaturé l’argent de sa fonction essentielle (l’échange et l’incarnation du « donner » et du « recevoir ») mais aussi parce qu’on a opposé argent et spiritualité.

La faute n’en revient pas seulement au monde de l’économie qui a pris l’argent comme un but en soi, plutôt que comme un moyen…

Les messages véhiculés par les religions en sont aussi grandement responsables. En voulant éveiller les humains à soit disant des valeurs plus spirituelles, l’argent a commencé à être vu comme « mal ».

On parle de Conscience et de valeur, mais on écarte l’argent. On le juge et on le stigmatise. Et cela n’est pas juste non plus. Car l’argent est une énergie qui incarne le « donner » et le  « recevoir ».

L’argent incarne l’amour… Oui oui !!! J’ose le dire ! Car, il est la matérialisation du « donner » et du « recevoir ». Et on l’a diabolisé ! Et c’est quand même le comble que ce soit ceux qui ont soi-disant le plus de valeur qui jugent la matérialisation de l’énergie du « donner » et du « recevoir » ! Non ?

Les communautés religieuses de toutes sortes ont perpétué l’idée que l’argent était « sale » et qu’une vie en accord avec « Dieu » devrait être une vie matériellement pauvre, dans l’abnégation et le sacrifice le plus total et que tout désir de quoi que ce soit de matériel serait « pêcher ».

Il faut cesser un tel clivage et remettre l’argent à sa juste place.

Alors là je m’adresse à tous les gens qui travaillent dans le monde de la Conscience. Il est temps d’être visibles et de faire de l’argent pour pouvoir incarner vos valeurs. Il est temps de venir dans la matière. C’est de votre responsabilité que d’apprendre à vous vendre ! C’est de votre responsabilité de vous incarner et d’être visibles ! Car le monde a besoin de vous !

Il faut arrêter de croire que parce que l’on fait cela, on fait le tapin ! Non cela n’a rien à voir ! Le monde d’aujourd’hui a besoin de vous, plus que jamais ! Alors, travaillez sur vos croyances et soyez visibles !

En effet, être responsable de notre vie matérielle est aussi important que d’être responsable de notre vie spirituelle. Aucune solution n’est la seule à suivre ni la seule qui soit juste. Elles sont toutes justes.

L’Argent ET la Spiritualité.

L’Économie ET la Conscience.

La Matière ET le Développement personnel.

L’Aide à autrui ET l’Efficacité.

Je rêve d’un monde où ces valeurs seront enfin réunies. Main dans la main.

Alors maintenant, je vais m’adresser à vous. Si vous êtes médium, guérisseur, énergéticien, exorciste, géobiologiste, litothérapeute. Si vous êtes un artiste conscient, si vous êtes visionnaire et avez de grands projets pour l’humanité. Si vous voulez créer des écoles, des nouveaux hôpitaux, réformer le système de justice. Si vous voulez être dans la politique pour la changer. Si vous voulez construire des médias alternatifs puissants. Si vous voulez devenir chanteur ou acteur à très grande échelle pour éveiller les consciences. Si vous voulez créer des entreprises conscientes pour créer des emplois et pouvoir construire le nouveau monde avec vos idées novatrices et bénéfiques pour l’humanité. Si vous voulez réaliser des films. Si vous voulez éveiller les consciences à grande échelle. Si vous voulez écrire des livres…

ALORS VOUS AVEZ BESOIN DE MOYENS ! VOUS AVEZ BESOIN D’ÊTRE VISIBLE ! VOUS AVEZ BESOIN DE LÂCHER VOS CROYANCES SUR L’ARGENT ! VOUS AVEZ BESOIN DE VOUS VENDRE POUR RÉUSSIR ET ÊTRE LIBRE.

Ne soyez plus prisonniers d’un système qui vous asphyxie et vous inhibe, parce que vous refusez d’adopter les valeurs qui pourraient vous en libérer. L’expérience montre en effet que la précarité n’est pas du tout favorable au progrès spirituel. Il se trouve que si un homme manque de l’essentiel (manger, boire, se chauffer, etc.), il ne sera pas dans de bonnes dispositions d’évolution.

Il existe aujourd’hui une économie consciente, un marketing de valeur, un marketing organique et vivant.

Alors il est vraiment temps de vous y mettre car le monde a besoin de vous.

Je suis le parfait exemple de cela: aucune maison d’édition ne voulait de mon roman initiatique « Au Nom du Corps » qui est devenu un bestseller mais avec les bonnes stratégies marketing, avec la volonté de vouloir véhiculer de nouvelles valeurs au plus grand nombre, avec de la volonté et de la détermination, et grâce aux savoirs de mon ancienne vie d’économiste, j’ai réussi à me faire entendre et à vivre de mes écrits et de mes créativités !

J’ai pu aujourd’hui réunir l’économiste et l’illuminée J

Alors maintenant c’est à vous ! Car le monde a besoin de vous !

CAROLINE GAUTHIER 

Auteur du Roman initiatique à succès « Au Nom du Corps »

Formation en Ligne «  Vivre sa Nature »

Pour plus d’articles: www.aunomducorps.fr

D’autres textes en vidéo sur YouTube « Au Nom du Corps »

À propos de Caroline Gauthier

4 commentaires

  1. PAULO Johanne

    17 mai 2017 at 2 h 49 min

    moi je me documente, mais je ne prends que ce qui est gratuit, car je suis seule avec 2 enfants, des charges qui nous permettent d’avoir un toit et de me manger mais pas d’avoir des loisirs . alors payer une séance de magnétiseur à 40 € c’est juste pas possible
    donc votre article m’embête un peu.
    car nous n’avons pas tous les moyens de s’offrir du bien être

  2. Ogier DOLLÉ - Responsable Affaires

    18 mai 2017 at 0 h 33 min

    ça fait du bien de lire quelque chose sur ce qu’on l’on pense effectivement au fond de soi.
    Merci Caroline

  3. Bouveret Jeanne

    18 mai 2017 at 18 h 17 min

    Merci beaucoup pour ce cri du cœur… il saura résonner dans certaines consciences, je n’en doute pas…

  4. Zoya

    22 mai 2017 at 15 h 00 min

    Merci, Caroline, j’aurais tellement aimé lire ça il y a deux ans. Je réussis maintenant à remonter la pente financièrement, mais lors de mon grand éveil spirituel j’ai vraiment délaissé tout matériel. Je comprends maintenant la puissance de l’argent et son pouvoir de manifestation. Je suis certaine que cet article pourra en aider plus d’une âme. Merci xx

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *