10 RÉSOLUTIONS À PRENDRE AFIN DE VIVRE UNE VIE DE FAMILLE PLUS HARMONIEUSE!!

Par le 7 janvier 2016

En ce début d’année, comme à chaque fois à l’aube du nouvel an, il est temps de faire le bilan et de se fixer de nouveaux objectifs pour l’année qui vient. Au palmarès des résolutions les plus populaires, viennent généralement les objectifs reliés au poids, à la santé, au travail et aux loisirs. Mais qu’en est-il de la famille et des relations de couple? N’y aurait-il pas là quelques améliorations à apporter? Je vous propose donc ici quelques un des moyens les plus efficaces afin d’améliorer le climat familial.

  1. Arrêter de m’en faire : Me rappeler que ça prend toujours bien 18 ans pour élever un enfant et, donc, que je n’ai pas besoin de tout lui enseigner cette année, que s’il ment à 5 ans il ne deviendra pas forcément menteur et que tout ce qu’il ne semble pas comprendre maintenant peut finir par « rentrer ».
  2. Cesser de culpabiliser : Mes erreurs de parents, si elles ne sont pas monnaie courante, ne sont que des opportunités pour mes enfants d’apprendre à composer avec l’imperfection humaine. Je ne vais pas traumatiser mes enfants parce que je crie de temps à autre, au contraire. Si je sais demander pardon, je leur apprends alors à assumer leurs propres erreurs. Ce n’est pas la fin du monde s’ils ne mangent pas de façon équilibrée tous les jours et lorsque je n’ai pas le temps de jouer avec eux, ils développent leur autonomie et leur indépendance.
  3. Arrêter de me conduire en parent-serviteur : Cesser de penser à leur place et de deviner leurs besoins avant même qu’ils n’aient à ouvrir la bouche. Exiger des demandes claires et polies et devenir sourd quand ils crient et pleurnichent. Faire attendre les enfants de temps à autre afin qu’ils développent leur patience et dire non plus souvent à leurs 1001 demandes et caprices.
  4. Prendre le temps : Prendre du temps pour moi, prendre le temps de dire plus souvent « je t’aime », prendre au moins 5 minutes par jour pour regarder mes enfants jouer et me brancher sur l’amour que j’ai pour eux, prendre le temps de donner un long câlin à chacun de mes enfants et à mon conjoint chaque matin, prendre le temps de lire, le temps de rire, le temps de savourer ma vie de famille. Et puis tant pis pour le ménage!
  5. Me faire respecter : Arrêter toute discussion quand mon enfant devient arrogant ou agressif tout en lui promettant de l’écouter plus tard s’il adopte une attitude respectueuse. Être conséquent devant toute impolitesse importante et lorsque l’enfant me nargue (quand il fait exactement l’inverse de ce qui est demandé avec un sourire en coin ou qu’il se sauve en riant lorsque j’interviens sur lui.)
  6. Me montrer plus respectueux envers mes enfants : Surveiller le ton avec lequel je m’adresse à eux. Est-ce que j’utiliserais cette façon de m’exprimer si je parlais à l’enfant d’un ami?  Faire également plus souvent des demandes sur un ton agréable plutôt que de formuler des ordres ou des reproches. (« Victor, peux-tu venir ranger ton manteau SVP. » plutôt que « Bon! Ton manteau traîne encore dans l’entrée! Ramasse-toi donc pour une fois! ») Éviter aussi d’intervenir sur mes enfants en public ou devant ses amis puisque c’est humiliant pour lui.
  7. Être moins souvent sur leur dos! Être moins directif, choisir mes batailles et éviter d’intervenir constamment sur eux en donnant des consignes inutiles ou en formulant des critiques et des reproches. (« Clara ne touche pas à ça, tu vas le briser! Assied-toi comme il faut… Fais attention à ce que tu fais voyons! ») Parfois, le silence est la meilleure des interventions.
  8. Avoir du plaisir! Ôter parfois mon chapeau d’éducateur et mettre celui de… clown! Lâcher mon fou avec les enfants, faire des blagues, danser dans le salon, faire du karaoké, camper sous une tente fabriquée avec des draps, etc. Mes enfants prendront bien davantage mes interventions au sérieux s’ils ont l’habitude de me voir de bonne humeur!
  9. Faire équipe avec mon conjoint. Arrêter d’espérer que papa devienne mon clone et l’appuyer dans ses interventions même quand je ne suis pas tout à fait d’accord. Surtout, éviter de le reprendre constamment devant les enfants.
  10. Prendre du temps pour moi. Parce qu’un parent heureux est un bien meilleur parent, faire des activités pour moi, décrocher parfois de mon rôle de parent et prendre soin de ma personne, même si ça m’oblige à mettre des limites à ma famille.

Bonne et heureuse année à tous!

Nancy Doyon

À propos de Nancy Doyon

Coach familial Présidente de SOS Nancy Directrice de l'école de coaching familial Auteur, conférencière, chroniqueuseRetrouvez Nancy sur Facebook

3 commentaires

  1. FERRER

    9 janvier 2016 at 6 h 42 min

    En lisant cela je me rend compte que je n’ai pas était si nulle comme parent (solo) et que si mon appart est en désordre c’est que je faisais toujours passer mon fils avant tout .Maintenant il est grand(bientot 30 ans ) et il va a droite à gauche ,car même si il me manque il doit faire Sa vie et cela me rends heureuse.

  2. Benlehbib Mohamed

    14 janvier 2016 at 4 h 52 min

    Salam,

    C’est fou que le temps passe vite, j’ai bientôt 52 ans et je réalise que mes enfant sont entrain de grandir sur tous les plans( opinion,, comportement,sentiment… et que je n’étais pas toujours présent -pas physiquement- moralement sentimentalement..l’une des raisons principales qui me poussent à prendre ma retraite c’est eux mes enfants, et je me dis est ce que je peux rattraper le temps avec eux?

  3. Pingback: LA RÉSOLUTION QUE TOUT PARENT DEVRAIT ADOPTER CETTE ANNÉE: PRENDRE LE TEMPS… - par Nancy Doyon pour La solution est en vous!

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *