VIVRE HEUREUX ET EN SANTÉ

Par le 3 octobre 2014

L’automne marque un tournant dans notre calendrier! La fin de l’été et la rentrée des classes demandent souvent beaucoup d’énergie et d’adaptation. Le changement de saison, les horaires surchargés, la préparation des lunchs, les leçons des enfants et les activités parascolaires nous éloignent parfois de notre essentiel et nous oublions de nourrir et de cultiver les piliers de notre santé. L’énergie est de moins en moins présente, les infections de plus en plus fréquentes et la joie de moins en moins vibrante.

Comment préserver l’équilibre dans notre assiette, la santé dans notre corps et l’harmonie dans notre vie ?

Nous sommes tous conscients de l’impact de l’alimentation, l’hydratation, le mouvement, la relaxation et du sommeil sur notre équilibre et notre santé. Pourquoi ne sommes-nous pas en mesure de préserver ces habitudes saines dans notre quotidien ? Nous sommes nombreux à parler de la santé! Cette perle magique semble cependant difficile à apprivoiser. Dans cette première chronique de l’automne, je vous présente ma définition de la santé.

La santé est un concept difficile à définir.

Pour celui qui a mal à la tête, être en santé est une journée sans maux de tête. Pour celui qui a des douleurs musculaires, être en santé est une journée sans douleurs musculaires.

La définition de la santé est différente d’une personne à l’autre. Chaque individu lui donnera un sens qui sera étroitement lié à son expérience de vie. Si vous avez aujourd’hui 40 ou 50 ans, votre définition de la santé n’est certainement pas celle que vous aviez à 20 ou 30 ans. La santé est plus qu’un concept. La santé est un état d’être! Un état d’être qui me permet de créer dans mon quotidien des expériences à l’image de ce que je suis et de ce que je veux réellement. Un état d’être où je me sens libre et joyeux. Vous connaissez certainement des personnes fatiguées qui ont de la difficulté à se réveiller le matin; après un ou plusieurs cafés, elles commencent leur journée. Elles accomplissent leur routine en étant conscientes qu’elles ne sont pas totalement présentes. Elles ont peut-être de la difficulté à se concentrer, elles sont irritables, impatientes, etc. Elles sont de retour à la maison épuisées, ballonnées avec des maux de tête ou des raideurs musculaires. Ces personnes sont-elles en santé ? Non, elles ne sont pas en santé!

Les connaissances scientifiques et médicales permettent d’évaluer une infime partie du métabolisme d’un corps humain. Elles révèlent des carences, des excès, des dysfonctionnements, des allergies, des infections, des kystes, des tumeurs, etc.,  mais elles ne peuvent en aucun cas refléter la santé dans sa globalité. Il est,  je crois, difficile de cerner complètement notre santé en se référant seulement à des données scientifiques. Je me suis longtemps interrogée sur la définition métabolique qui me semblait la plus proche de notre réalité physiologique. C’est en marchant le long du fleuve, en écoutant silencieusement mon corps que j’ai ressenti la présence de ces milliards de cellules qui vibraient en harmonie avec chacun de mes pas. La définition de la santé m’apparut alors clairement :

Je suis en santé lorsque chacune de mes cellules est en santé.

Qu’est-ce qu’une cellule en santé, me suis-je alors dit? Je poursuivis ma marche en visualisant la vie qui habitait mon corps. La réponse émergea des images que je percevais : une cellule est en santé lorsqu’elle a de l’énergie et des outils pour fonctionner, communiquer, se purifier, se défendre et se régénérer.

Bonne Santé !

 

imane-lahlou

 IMANE LAHLOU, N.D., Ph.D

.THÉRAPEUTE en santé globale

.AUTEURE et CONFÉRENCIÈRE

.Pour en savoir plus sur moi

 

Pour lire mon article précédent: TONIQUE MATINAL D’AUTOMNE

____________________________________________________________________

Crédits photo: Rory Macleod

À propos de Dre Imane Lahlou N.D.,Ph.D.

6 commentaires

  1. francine

    3 octobre 2014 at 21 h 56 min

    BONSOIR J’AIME BEAUCOUP VOTRE SITE,CAR MOI JE SUIS UNE PERSONNE MALADE,J’AI ÉTÉ OPÉRER DANS LE DOS A L5S1,ET J’AI LA DÉNÉRESCENCE DES OS TRÈS SÉVÈRES,ARTHRITE,ARTHROSE,ET ENCORE,ET ENCORE,D’AUTRES PROBLÈMES CES POUR QUOI J’AIME VOTRE SITE.ILS MON ARRÊTER DE TRAVAILLER LE 15DÉCEMBRE,1996 A 11HRS AM,J’ÉTAIT POUR ÊTRE RÉGULIÈRE,MES CA CES PASSER AUTREMENT,ALORS SI JE VEUX ME SENTIR,BIEN OU MIEUX JE VIENS VOUS VOIR,ET CA M’ENCOURAGE.un gros merci pour ce que vous faites pour nous.bonne fins de semaine.

  2. François Toul

    4 octobre 2014 at 9 h 57 min

    Bonjour à tous,
    Si je peux donner un avis des plus éclairés, se serait de vous convaincre de lire le livre du Professeur T. Colin Campbell «Le Rapport Campbell» qui vous apprendra beaucoup de choses sur la santé, les différentes maladies mais surtout la bonne alimentation a adoptée.
    C’est un ouvrage qui devrait lu par tous à un moment donné de la vie et je dirais même il devrait être lu dans les écoles.
    Je vous recommande aussi le site ci-dessus, du Docteur John McDougall qui s’est opposé longtemps contre le système médical qui est puissant et qui ne chercher pas à guérir les gens, mais plut^to à les garder malades plus longtemps. Bonnes lectures instructives à TOUS.

  3. Racine

    28 novembre 2014 at 21 h 17 min

    Bonjour, je viens tout juste de voir votre site et j’ai lus( vivre heureux et en santé ). Bah,moi j’ai subis un accident mortel,le 03 novembre 2012, je revenais du voyage. J’ai subis deux opérations et ça n’a servi à rien, en se moment je peux rien faire pour moi. Je souffre trop, car je peux même pas me levé. La santé vaut de l’or et on en a besoin.

  4. Pingback: RALENTIR, ÉCOUTER ET OBSERVER - par Dre Imane Lahlou N.D.,Ph.D. pour La solution est en vous!

  5. Hervé Cadiou

    26 janvier 2016 at 11 h 50 min

    Quel manque de culture scientifique. Bien sur que la medecine et la science permettent d’avoir une bonne idee de ce qui fonctionne ou non.

  6. Pingback: RALENTIR, ÉCOUTER et OBSERVER pour cultiver sa santé – La MEDECINE HISTORIQUE restera un vague souvenir

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *