SOYEZ LE CHANGEMENT

Par le 13 janvier 2015

Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde

Qui d’entre vous n’a jamais eu envie de changement : changer de vie, changer d’emploi, changer de situation, changer de pays ?

Considéré comme une source d’anxiété pour les uns, une opportunité pour les autres, le changement est un passage d’un état à un autre, intervenant dans des domaines très divers et à différents niveaux de notre vie.

Les anciens comme Héraclite le disait déjà :

Rien n’est permanent, sauf le changement.

En effet, depuis la nuit des temps, il est une réalité incontestable, c’est que tout change, tout le temps, à chaque instant. Le changement est un mouvement permanent, car il appartient au flux naturel de la vie. Le statu-quo ne fait pas partie de ce monde et nous le savons tous, le changement est la seule chose qui ne changera jamais !

Pourtant, il vient parfois nous déranger, nous bousculer, nous chambouler ou remettre en question nos vieilles habitudes.

Selon le contexte, notre type de personnalité, notre état d’esprit du moment, nous pouvons le craindre, le refuser, le rejeter, nous y opposer, y résister… Ou encore l’attendre impatiemment, l’accueillir à bras ouverts, l’apprivoiser, l’embrasser, l’apprécier pleinement.

En effet certains changements sont agréables et plaisants, d’autres sont beaucoup plus pénibles et douloureux. Le changement peut-être subi ou choisi.

Parmi les changements qui surviennent dans notre vie sans notre intervention directe, citons : le vieillissement, la maladie, le deuil, les catastrophes naturelles, l’accident…

Il y a aussi les changements que nous suscitons nous-mêmes comme le changement de carrière, le début ou la fin d’une relation amoureuse, la prise en main de sa santé ou de sa remise en forme.

Quelque soit le type de changement, il existe 3 phases :

  • La résistance au changement
  • L’acceptation du changement
  • La réalisation du changement
  • La résistance au changement

Dans le cas d’un changement choisi, tout commence par la prise conscience d’un malaise vécu face à une situation ou une personne. Vous vous rendez compte que vous n’arrivez pas ou plus à répondre à vos besoins. Vous avez l’impression que les comportements que vous adoptez n’ont plus de sens, plus d’importance ou encore ne sont plus appropriés pour vous. Vous cherchez alors des solutions pour retrouver l’équilibre perdu. C’est alors que vous vous apercevez de la nécessité de changer des choses dans votre façon habituelle de faire.

Pourtant, il n’est pas rare que malgré votre prise de conscience quelque chose en vous résiste à ce changement que vous savez nécessaire. Vous tentez de vous débattre, de rejeter ou de contester le changement ou encore de justifier le statu-quo par tous les moyens. Vous pouvez passer par différents états émotionnels et réactifs tels que le choc, la négation, la colère, le blâme, le deuil, la nostalgie, car au fond de vous vous appréhendez ce changement même si vous savez qu’il est inévitable.

En effet, pourquoi changer, pourquoi passer d’une situation connue et maitrisée à une situation d’incertitude ?

  • L’acceptation du changement

Le stress associé à la peur de l’inconnu engendre de nombreuses tensions et parfois même un sentiment d’épuisement. Vous avez perdu beaucoup d’énergie à vous battre contre le changement. C’est un peu comme nager à contre-courant. Cette deuxième phase d’acceptation est une phase d’ouverture et d’accueil : elle se produit lorsque vous prenez la décision de changer quelque chose chez vous. Vous relâchez la tension, vous lâchez prise, vous acceptez le fait que vous ne pouvez pas tout contrôler. Vous êtes conscient et motivé à changer certains aspects de votre vie mais vous ne savez pas comment vous y prendre. Tout comme l’insécurité et le stress, la curiosité fait partie de la démarche du changement. À cette étape, vous vous posez beaucoup de questions, vous évaluez les conséquences et l’impact du changement, vous anticipez le changement.. .

Comment suis-je en train de vivre le changement ? Comment je l’accueille dans ma vie ? Qu’est-ce que le changement peut m’apporter concrètement ? Qu’est-ce que j’ai à perdre et qu’est-ce que j’ai à gagner dans ce changement ?

Quelles sont les opportunités de développement ? Quels sont les impacts sur ma vie si je décide de ne rien changer?

  • La réalisation du changement

Cette étape se caractérise par l’engagement, la motivation de réaliser le changement par des actions concrètes. C’est la phase où après avoir réévalué vos valeurs, vous vous appropriez le changement, vous l’expérimentez, vous l’embrassez, vous l’appréciez. Vous vous engagez dans une phase d’apprentissage, de croissance (individuelle ou organisationnelle) et de prospérité.

Cependant, même si vous pouvez changer des choses il existe des évènements et des réalités qui échappent à votre contrôle et sur lesquels vous ne pouvez rien faire. Nous attendons parfois bien longtemps que les choses changent d’elles-mêmes, après avoir répété les mêmes erreurs. Alors, la seule personne que nous pouvons changer c’est soi-même.

Parfois, nous ne pouvons changer une situation, un événement mais nous pouvons changer la perception, le regard que nous posons sur cette situation : un deuil, une maladie, une séparation. Je pense à cet ami et collègue qui face à un cancer au lieu de fuir, de combattre ou de sombrer dans la victimite, a choisi d’accueillir la maladie avec une profonde gratitude et en lui donnant de l’Amour. Cela peut paraitre surprenant pour certains vous… Mais, l’accueillir pour ce qu’elle était, pour le message qu’elle portait et les cadeaux que celle-ci lui réservait a fait une différence dans sa vie. Cette attitude authentique et sincère l’a aidé à guérir complètement et cet ami donne actuellement des conférences-témoignages sur son expérience qui l’a amené a expérimenter différents niveaux de conscience .

Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu’il ne nous prenne par la gorge. Winston Churchill.

Accueillir le changement comme une opportunité, avec un esprit positif, cela transforme considérablement la vision qu’on peut avoir des difficultés que nous vivons. Il s’agit ici de développer cette qualité d’attention, d’être de plus en plus réceptif aux indices, aux signes et aux opportunités annonciatrices du changement.

Il s’agit aussi de développer une souplesse face au changement : savoir adapter ses actions en fonction de la situation, c’est à dire savoir anticiper les changements, sans se laisser surprendre par les événements : Que diriez-vous de commencer dès maintenant à vous ouvrir au changement et d’accueillir les bienfaits qu’il apporte avec lui ?

 

Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. Ghandi

N’attendez pas que les choses changent pour vous, soyez proactifs : commencez par changer vous-même pour voir le changement dans votre vie et éventuellement avoir un impact sur votre environnement et dans le monde. Il n’y a pas de progrès sans changement !

Le changement implique parfois de dépasser les doutes, les peurs, de prendre des risques, de faire un pas en avant même si l’on est pas certain du résultat.

Le changement implique d’apprendre à élargir sa zone de confort, à écouter son intuition et à lâcher prise, sur l’égo.

Vous n’avez pas le pouvoir de contrôler tout ce qui se passe à l’extérieur de vous mais vous avez le pouvoir de changer la perception que vous avez de ce qui se passe.

 

Le temps viendra où vous croirez que tout est fini.
C’est alors que tout commencera. L’amour, Louis 1908-1988

Aujourd’hui est le premier jour du reste de votre vie. Alors, que voulez-vous changer ?

 


Crédit photo : SomeDriftwood

À propos de Sêssi Hounkanrin

Suivez-moi sur Linkedin et sur FacebookTéléchargez l’e-book gratuit: «25 proverbes du monde entier pour inspirer votre communauté» en vous inscrivant à mon infolettre (dans le volet à droite au bas de ma page)

28 commentaires

  1. Baptiste

    14 janvier 2015 at 9 h 37 min

    Merci

    • Sessi

      14 janvier 2015 at 12 h 50 min

      Avec plaisir ! Merci à vous de prendre le temps de me lire !

  2. Véronique

    14 janvier 2015 at 10 h 17 min

    Je suis dans une phase de réalisation du changement. Après une dépression majeure, j’ai pris conscience que je n’étais plus heureuse dans mon travail. J’ai alors décidé de me réorienter et accepter de lâcher-prise et d’avancer malgré les peurs. Finalement, l’emploi idéal est arrivé au bon moment dans ma vie, ce que je souhaitais profondément. Quand on arrête d’aller à contre courant, qu’on reconnaît ce qui ne va pas et qu’on effectue les changements adéquats, nous sommes alors sur le chemin de la grâce et tout se place comme par magie. 🙂

    • Sessi

      14 janvier 2015 at 13 h 47 min

      Bonjour Véronique,

      Heureuse de constater que vous avez pu expérimenter récemment ces 3 phases du changement et que l’issue de celui-ci ait été une source de joie et d’épanouissement pour vous. J’aime beaucoup ce que vous dites : « Quand on arrête d’aller à contre courant, qu’on reconnaît ce qui ne va pas et qu’on effectue les changements adéquats, nous sommes alors sur le chemin de la grâce et tout se place comme par magie. C’est tout à fait ça ! Merci pour votre partage !

  3. Sylvain Carufel

    14 janvier 2015 at 11 h 05 min

    Wow, c’est un superbe article Sessi, tu nous amènes à une belle réflexion sur nous-même. Merci. 🙂

    • Sessi

      14 janvier 2015 at 12 h 49 min

      Merci à toi Sylvain ! Vraiment ravie que cet article t’ait plu ainsi qu’aux lecteurs de La solution est en Vous!

  4. Françoise Fanfan

    14 janvier 2015 at 14 h 15 min

    Que de vérité , il est souvent difficile de pouvoir comprendre les changements et d’accepter .
    Voir à chaque situation , la (les ) chose(s) positives ,voyons de l’avant . A chaque jour suffit sa peine

    • Sessi

      14 janvier 2015 at 20 h 58 min

      Merci beaucoup Françoise pour votre commentaire !
      Au grand plaisir !

  5. Mazerand

    14 janvier 2015 at 14 h 24 min

    Le changement ! Fevrier 2014 mon mari me quitte apres m’avoir fait souffris pendant plusieurs annees… Janvier 2015 je comprends enfin pourquoi je me sens si mal dans ma vie depuis que je suis petite fille… Il m’aurat fallu 44 annees pour comprendre que je suis, entre souffrances morales et mal etre physique… Et depuis que j’y compris et que je commence a l’admettre va vie va tellement mieux ! Je rencontre de belles personnes et je suis enfin heureuse !!!

    • Sessi

      14 janvier 2015 at 20 h 40 min

      Félicitations Mazerant ! C’est une très belle nouvelle ! Cela demande du courage d’accepter de changer et de sortir de ce que l’on connait déjà et même d’accueillir la joie après de longues années de souffrance et de mal-être. Merci beaucoup pour votre partage !

  6. Daniel 47

    14 janvier 2015 at 18 h 27 min

    Ma vie à toujours été marquée par le besoin de reconnaissance et donc par un comportement pour faire toujours plaisir à l’autre. Quelle peine perdue! J’ai dû partir à la recherche (oh ! pas tout seul) de l’origine de cette souffrance pour la comprendre, l’accepter et changer … à plus de 55 ans.
    Ça en vaut la peine !

    • Sessi

      14 janvier 2015 at 20 h 36 min

      Bravo Daniel ! Il n’est jamais trop tard pour changer ! Tant que les leçons ne sont pas apprises, les mêmes schémas se répètent ! Merci pour votre partage !

  7. Samantha

    15 janvier 2015 at 5 h 00 min

    Je me retrouve tout à fait dans votre texte !
    Je suis en pleine réalisation de changement, dans ma manière de vivre, de consommer et de préserver notre belle planète, et je rencontre maintenant des difficultés face à mon amie qui elle, ne veut rien entendre sur sa manière de vivre et de consommer. Il est maintenant difficile de me dire que des gens peuvent encore ne pas être prêts au changement face à ce qui nous arrive en plein dessus. Futur apprentissage pour ma part!
    En tout cas merci pour ce magnifique texte !

    • Sessi

      28 janvier 2015 at 18 h 31 min

      Merci beaucoup Samantha pour votre témoignage et votre appréciation !

  8. Josée Mercier

    15 janvier 2015 at 9 h 36 min

    Bravo Sessi pour cet article. C’est réconfortant pour moi de te lire ainsi et de me rappeler les différentes phases par où je suis passé dans certaines situations et où je me situe présentement dans d’autres. Comme j’ai tendance à résister longtemps avant de changer de phase…ouf!!! Merci pour cette prise de conscience… Je t’encourage à poursuivre la rédaction et à réaliser tes rêves. 😉

    • Sessi

      28 janvier 2015 at 18 h 34 min

      Bonjour Josée,

      Oui la phase de résistance peut-être très longue. Et même lorsque l’on commence un peu à lâcher prise, il est arrive parfois que nous retournions dans la résistance en un clin d’oeil. Cela demande aussi bien de la conscience que de savoir rester vigilant aux signes. Merci beaucoup pour tes encouragements. Au grand plaisir de vous relire et de partager avec vous d’autres textes.

  9. Hélène

    15 janvier 2015 at 12 h 04 min

    Simplement merci, je sais maintenant que je suis dans la bonne direction.

    • Sessi

      28 janvier 2015 at 18 h 35 min

      Merci à vous Hélène ! Je vous souhaite de vivre pleinement le changement que vous voulez vivre ! Au grand plaisir !

  10. Claire Bourassa

    15 janvier 2015 at 21 h 24 min

    Superbe article qui arrive tellement à point pour moi. Merci, il m’aide à réorganiser mes émotions face à mes blocages et mes hésitations devant un grand changement inévitable et irréversible.

    • Sessi

      28 janvier 2015 at 18 h 40 min

      Merci à toi Claire ! Je suis ravie de lire que ce texte à réorganiser tes émotions dans cette phase de changement que tu es en train de vivre. Effectivement, les phases de grand changement font vivre beaucoup d’émotions. Parfois même sous forme de montagnes russes ! Je n’ai aucun doute que ce changement t’apportera de nombreux cadeaux !
      Au plaisir de te lire,

  11. apeceche

    18 janvier 2015 at 2 h 44 min

    Cet article m aide dans la réalisation et l acceptation!sur le plan sentimentale je reproduit toujours la meme chose et c est a chaque fois l echec avec un sentiment d abandon et surtout tres douloureux,une perte totale de confiance en moi !je sais que je dois faire face a mes peur et prendre conscience que je suis capable d avoir une vie meilleur!,

    • Sessi

      28 janvier 2015 at 18 h 43 min

      Bravo Apeceche ! En effet, le plus grand des changements commence par soi-même. En changeant son monde intérieur vers le meilleur, on met en place les conditions gagnantes pour pouvoir avoir un impact positif sur le monde extérieur.

  12. Fédérici eve

    19 janvier 2015 at 11 h 41 min

    Très bel article complet qui invite à la réflexion et donne envie de… changer ! Bravo et Merci 🙂

    • Sessi

      28 janvier 2015 at 18 h 45 min

      Merci beaucoup Eve pour ton commentaire ! Alors, n’hésites pas à donner vie et forme à ton envie !
      Au plaisir !

  13. Eve-Anne - votreyoga

    22 janvier 2015 at 7 h 15 min

    Bonjour Sessi,
    très bel article, inspirant

    Je suis actuellement en train d’expérimenter un grand changement,de vivre et d’accepter toutes les peurs qui vont avec. A chaque étape franchie, c’est comme un gain de liberté.

    Bonne continuation à toi

    • Sessi

      28 janvier 2015 at 18 h 50 min

      Bonjour Eve-Anne,

      En effet, quand les peurs ressurgissent, c’est un très bon indicateur qu’un grand changement est en train de s’opérer. Cela me fait penser à une citation de Gregg Braden « Tout ce que vous voulez est de l’autre côté de la peur. »

  14. leopold

    23 janvier 2015 at 1 h 43 min

    très bel article , mais par ou commencer le changement? j essai mais a chaque fois il faut payer pour avoir plus de conseils,et pour un nouveau chômeur handicapé le néant est très grand.

    • Sessi

      28 janvier 2015 at 18 h 58 min

      Bonjour Léopold,

      Quel changement voulez-vous vivre dans votre vie ? Dans quel(s) domaines de votre vie ?
      La première étape serait de clarifier quel changement vous voulez voir se réaliser dans votre vie. Puis dans un deuxième temps aller à la recherche de ressources et outils qui pourraient vous aider à mettre en oeuvre et à accomplir ce changement.Il y a beaucoup de ressources accessibles gratuitement,disponibles sur Internet.

      Au plaisir

      Au plaisir,

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *