NOTRE RELATION À L’ARGENT

Par le 11 janvier 2016

Que nous soyons riches ou pauvres, nous avons tous une relation particulière face à l’argent. Pour certains, l’argent est la priorité dans leur vie : la majeure partie de leurs décisions passent par le filtre de l’argent. Ils s’identifient à ce qu’ils possèdent, ils sont heureux d’accumuler de l’argent et sont désespérés quand ils en perdent.

Pour d’autres, on dirait que l’argent leur brûle les doigts. Ils le dépensent aussitôt gagné, et parfois même avant. Pour eux, l’argent doit circuler et il n’est pas important d’en accumuler mais d’en avoir suffisamment pour vivre.

Certains en font grand étalage, d’autres le vivent discrètement. Certains sont très généreux, d’autres le conservent pour eux-mêmes, s’en privant même pour en accumuler davantage pour « plus tard » ou « au cas où ». Certains deviennent angoissés à l’idée de perdre leurs avoirs, d’autres ne sont jamais inquiets, même en période de disette.

Il nous arrive aussi de changer notre rapport à l’argent, soit après en avoir eu beaucoup et l’avoir perdu, soit après en avoir tant manqué et en posséder maintenant.

Notre rapport à l’argent en dit beaucoup sur nous. Il est souvent le reflet exact de la confiance que nous avons envers la Vie, de l’attitude avec laquelle nous l’abordons, de notre aisance à suivre son mouvement. Si nous faisons vraiment confiance à la Vie, l’argent sera pour nous une source d’énergie comme les autres, que nous utiliserons à bon escient au moment voulu. Si nous sommes plutôt inquiets et que nous avons besoin de contrôler notre environnement, nous agirons de même avec l’argent et en ferons un outil de contrôle plutôt qu’une source d’énergie.

Nous n’avons pas à juger de ce qui est bien ou mal dans notre rapport à l’argent. L’important est de nous demander si notre relation actuelle avec l’argent nous rend heureux ou pas, que nous en ayons ou pas.

L’argent est souvent un outil de l’ego pour mieux nous contrôler. Si l’argent nous contrôle, alors l’ego nous contrôle aussi. Et tout comme l’ego, l’argent est un bon serviteur, mais un mauvais maître!

Et vous? Quel rapport avez-vous avec l’argent dans votre vie?

Diane Gagnon

Mon livre, « Apprendre à s’aimer, un jour à la fois », est disponible ici.
Aussi Disponible sur Amazon, iTunes, Kobo, Google Play, Createspace.

Abonnez-vous à ma page d’auteur pour recevoir mes textes chaque jour

 

 

 

2 commentaires

  1. Florence

    11 janvier 2016 at 6 h 05 min

    Bonjour Diane,
    Je vis l’argent comme un outil d’échange. A mon avis, il refroidit émotionnellement les transactions et permet d’échanger à valeur matérielle égale (la valeur émotionnelle étant subjective). C’est ce qui rend le troc si compliqué.
    Plus on est apte à donner et à savoir donner et plus on est apte à savoir recevoir et plus on reçoit. La façon dont on échange avec les autres, donne le ton de la relation que nous avons avec l’argent. L’argent est finalement le témoin de la qualité de nos échanges et partages avec les autres. Par exemple, si je donne en attendant en retour ou parce que je me sens en dettes, je n’aurai pas d’afflux d’argent dans vie. Par contre, si je donne de la qualité pour enrichir l’autre sans arrière pensée et dans le partage, alors d’une manière ou d’une l’argent viendra à moi. Tout est une question de flux.

  2. faride

    5 mars 2016 at 11 h 45 min

    franchement l argent est un element qui nous permet de nous sentir intgre puisque j ai beaucoups de qualités et a cause de la manque d argent je me senti egaré

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *