LES MANIPULATEURS

Par le 6 juillet 2015

Je reçois souvent des courriers de lecteurs et lectrices qui me demandent comment agir face à une telle personne. Voici ma réponse, la plus courte possible, compte tenu de la vastitude du sujet!

Nous avons probablement tous connu un jour ou l’autre l’un (ou l’une) de ces manipulateurs pervers narcissiques. Ceux qui nous détruisent à petit feu, sans que nous nous en rendions vraiment compte, jusqu’à ce que notre estime de nous-mêmes soit remise en question ou pire, anéantie.

Bien entendons, tout le monde manipule un peu pour obtenir ce qu’il veut. Là n’est pas le problème. Le problème, c’est lorsque ce comportement de manipulateur devient le trait majeur de la personnalité de l’individu, son mode de fonctionnement et que toutes ces relations sont teintées de sa manipulation : on l’appelle alors le Manipulateur pervers narcissique.

On le reconnaît notamment par sa forte propension à :

  • Être ultra charmant au début pour devenir petit à petit quelqu’un de destructeur par la suite
  • Culpabiliser les autres
  • Répondre à une question par une autre question
  • Reporter ses responsabilités sur les autres
  • Manipuler la vérité pour arriver à ses fins
  • Répondre de façon floue
  • Ne pas communiquer clairement, ni ses demandes si ses opinions
  • Changer de comportement selon les personnes (ici on retrouve les manipulateurs dans les organisations qui ont un comportement pervers envers leurs subordonnés mais mielleux envers leurs supérieurs)
  • Avoir des exigences élevées envers les autres, qui tendent à vouloir être parfaits pour enfin satisfaire le manipulateur
  • N’être jamais satisfait (d’où notre impuissance à le satisfaire, et notre épuisement à s’y efforcer en vain)
  • Semer la bisbille partout
  • Nous faire sentir inadéquats quoi qu’on fasse
  • Ne jamais trouver quelqu’un d’assez bien pour lui
  • Être narcissique, égocentrique et jaloux
  • Ériger le harcèlement psychologique en mode de vie
  • Comparer pour démolir
  • Mentir, cacher de l’information
  • Détruire notre estime de nous-mêmes
  • « Briser » ses victimes pour ensuite passer à la suivante
  • Et bien d’autres traits tous plus indésirables les uns que les autres.

Si nous sommes toujours en train de parler de la même personne quand elle n’est pas présente, c’est souvent le signe que nous avons affaire à un manipulateur pervers narcissique, qui sème constamment le doute autour de lui.

Que faire si nous avons affaire à un manipulateur narcissique pervers?

La meilleure réponse : FUYONS!

Ne cherchons pas à changer le manipulateur, ni à lui faire prendre conscience de « son » problème, ni à le sensibiliser aux dégâts qu’il cause autour de lui; c’est peine perdue! 99% des manipulateurs sont convaincus d’avoir raison, tel cet automobiliste qui roule à l’envers de la circulation sur l’autoroute mais qui croit que ce sont tous les autres qui sont dans le mauvais sens! Un manipulateur ne consulte à peu près jamais un psychologue : il est sûr de ne pas en avoir besoin.

Ne perdons pas notre énergie à vouloir changer quelqu’un qui ne veut pas changer. En cela, puisqu’il faut trouver un point positif à toute chose, le manipulateur nous enseigne que personne ne peut changer une autre personne, peu importe les efforts et l’énergie consentis.

D’autres trucs si nous sommes vraiment coincés avec un manipulateur dans notre entourage :

  • Efforçons de rester (ou de paraître) indifférents : le manipulateur narcissique déteste plus que tout l’indifférence
  • N’alimentons pas ses accusations : laissons-le parler sans répondre (difficile mais nécessaire!)
  • Exigeons une réponse CLAIRE à notre question ou à nos demandes et reformulons sa réponse jusqu’à ce que ce soit vraiment clair
  • S’Il nous accuse, ignorons-le, ne nous défendons pas! Une autre bonne réponse serait de dire : « tu as le droit de voir ça comme ça » mais encore là, cela pourrait lui donner du carburant pour poursuivre ses attaques
  • En milieu de travail, gardons des pièces justificatives de tous nos échanges avec lui et envoyons-le tout en copie conforme à quelqu’un d’autre, de manière à nous protéger s’il cherche à nous discréditer
  • Ne répondons pas à ses remarques : le manipulateur se nourrit de nos réactions, de nos mots, de nos émotions comme un vampire. Retenons-nous et quittons.

Nous n’avons pas besoin de détester cette personne : ayons assez d’estime de nous-même pour fuir et éviter tout genre de relation avec un manipulateur pervers narcissique. Les conséquences sont désastreuses sur notre estime de soi, sur notre confiance en nous et sur notre santé mentale et prennent des années à en guérir. Ne restons pas dans une relation qui nous détruit, peu importe que le manipulateur soit un membre de notre famille, un patron, un collègue, un conjoint, un enfant.

Nous méritons tous d’être heureux et c’est pratiquement impossible de l’être avec un manipulateur.

Aimons-nous assez pour ne pas en garder dans notre entourage immédiat.

Souhaitons-leur malgré tout de réaliser un jour qu’ils peuvent être heureux autrement.

 

Diane Gagnon

Mon livre, « Apprendre à s’aimer, un jour à la fois », No. 1 sur Amazon.ca en moins de 48 heures, est disponible aussi sur Amazon, iTunes, Kobo, Google Play, Createspace.

Abonnez-vous à ma page d’auteur pour recevoir mes textes chaque jour.

92 commentaires

  1. SOUMAHORO MACHANA

    6 juillet 2015 at 1 h 29 min

    Très belle analyse! J’ai beaucoup appris et je crois qu’il y en a au moins deux dans mon entourage.

    • Ginterkoudje

      11 juillet 2015 at 10 h 40 min

      J aime vos articles. Et souhaite les recevoir.

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 12 h 59 min

      Merci! Protégez-vous, alors!

  2. Laure Zanella

    6 juillet 2015 at 1 h 29 min

    Merci Diane pour cet excellent article sur un sujet ô combien délicat, notamment pour les personnes qui ont déjà une estime d’elles-mêmes très fragile. Les manipulateurs pervers sont un vrai fléau et conduisent souvent leurs victimes à un véritable enfer. L’entourage ne comprend pas la plupart du temps et incite l’autre à ouvrir les yeux, mais tant que la prise de conscience ne vient pas de l’intérieur, on ne peut entamer le processus de fuite, ne comprenant pas comment l’autre peut faire ce qu’il fait, être comme il est et croyant encore que ce n’est qu’une mauvaise passe et qu’il va redevenir la charmante personne des débuts. Le processus de deuil de l’image qu’on portait de cet autre peut être très long, tout autant que la guérison. Le mieux est encore de se faire accompagner par un professionnel compétent. Une belle journée à vous et à tous qui passez par là. Laure 🙂

    • Sylvie

      7 juillet 2015 at 23 h 25 min

      Tout à fait d’accord avec vous. Et c’est quand on réussis à s’en sortir que l’on voit qui ils sont vraiment.

      • Diane Gagnon

        12 juillet 2015 at 13 h 03 min

        Tout à fait Sylvie!

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 13 h 02 min

      vous en faites une parfaite analyse Laura! Développer son estime de soi peut nous prémunir contre ces manipulateurs pervers. C’est ce qui m’a motivé à écrire un livre sur l’estime de soi! (http://consultationformaction.com/livre/)

    • Nathalie R

      24 juillet 2015 at 5 h 49 min

      Et parfois tout une famille couvre le PN et vous êtes seul au monde. Du coup faut trouver un appui extérieur. Ce sont des êtres particulièrement diaboliques qui sevissent dans toutes les professions…. Et même les.psychiatres.

  3. Pazpazim

    6 juillet 2015 at 2 h 47 min

    Oh mon dieu cet article m’est d’une grande aide !!! C’est exactement ca ! Petit lumière au bout du tunnel : réussir à ne plus etre influencè par le pervers narcissique nous garantie une force de caractère peu commune !!

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 13 h 03 min

      Oui vous avez tout à fait raison Pazpazim!

  4. Grech

    6 juillet 2015 at 3 h 06 min

    Bonjour,
    J ai du respect pour votre travail et votre façon de voir les choses mais pour le coup,je ne suis pas d accord avec vous.
    Pour avoir été moi-même à la fois manipulateur et manipulé(ce qui est tout à fait possible) et pour ne plus l’etre aujourd’hui ,je peux vous assurer que tout manipulateur fait des choses en pensant agir pour le bien.
    Le gros problème et le gros point commun du manipulateur et du manipulé c’est qu’ils ne connaissent pas la différence entre le bien et le mal et de ce fait ils ne peuvent sortir de leur comportement destructeur.
    Quand on ouvre bien grand les yeux,il suffit d observer le respect,l amour,l humilité,la bonté etc qui se dégagent d une personne pour avoir toutes les réponses à nos questions.
    Vous meme par votre article vous devenez manipulatrice tout en pensant faire le bien à d autres alors que vous créez la faiblesse en eux.
    Vous faites des manipulés des victimes des autres alors qu’ils sont en premier lieu victimes d’eux-mêmes.
    Vous les persuadez Que leur malheur est causé par un individu et celà les soulage dans un premier temps parce Qu ils ne se sentent pas responsables de leur souffrance.
    Mais ce n est Qu un passage,n ayant pas compris la vraie origine de leur mal-être,celui ci revient sans crier gare à la prochaine relation.
    J espère vous avoir fait changer de point de vue.
    Et si ce n est pas le cas,j espère que votre expérience professionnelle vous le prouvera.

    • Teisseire

      7 juillet 2015 at 15 h 11 min

      bonjour
      ah bon selon vous c’est etre manipulé !!! que de fuir un pervers narcissique manipulateur cest n’importe quoi
      non heureusemrnt cela ne se produit pas a chaque fois il y a quand même des gent qui font la différence entre le bien et le mal et qui respecte les autres
      Vous dites que vous etes un ex manipulateur mais dans vos propos on voit que vous en etes toujours un et vous retournez la situation sur l »autre vous etes quelqu »un de très nocif…………….;;;

      • [email protected]

        13 juillet 2015 at 8 h 00 min

        Tout à fait d’accord et c’est ce que j’ai pensé de suite en lisant Grech ! incroyable ! ça m’a fait revenir en arrière avec horreur sur la personne qui a fait la mème chose envers moi des années et des années, à toujours retourner la situation sur la personne en face et retourner psychologiquent la chose : genre je disais un truc insignifiant, ça finissait en eau de boudin que je ne savais mème plus ou j’en étais tellement ça pleuvait et me rappellait mème plus du début du pourquoi j’avais entamé la conversation puisque ça détournait autrement, et au final si en plus on se « défend » un peu en balbutiant car là on perd les pédales tellement on a le cerveau retourné et lavé en dix minutes, que là, d’un coup, sans s’y attendre, alors qu’on dit un truc pour se défendre un peu de tant de phrases cinglantes, là, ça dit « mais ne sois pas si agressive !!!! d’où tu sors puor me parler comme ça ! tais toi là !!! » et paf !!!! oui, ça existe des gens pareils et pas que des gens extérieurs à la famille car moi, c’est dans ma propre famille que ça le fait et ça l’a fait avant et la relève est là à nouveau ! en vieillissant l’un se calme et l’autre avec les hormones qui secouent en tout sens, ça reprend le flambeau et comme le dis si bien l’article, oui, on doit fuir ! et ma fuite est déjà pensée et organisée et dès que je peux, je dégage : là je peux pas car obligations familiales, mais dès que je peux, oui , je pars loin et sans donner d’adresse à ce pan familial nocif et donnant une santé mentale afaiblie et qui mènera au cimetière si ça continue comme ça ! comme rj’ai pas envie de crever à petit feux, là, deuis un an j’ai réagis et j’ai planifié mon départ ailleurs ! je sais oui, comme dis l’article que ça ne sert à rien de s’espliquer avec ces gens là car ils pensent être dans leur raison et se pensent les rois du monde aussi ! alors mort aux cons et laissons les tomber et en espérant qu’a force de voir qu’ils n’ont aucun amis alors que moi j’en ai plein parce que je suis sympa avec tout le monde et mème à rendre service et à aimer tout le monde, qu’un jours ils se rendront compte seuls que ce sont eux qui ne tournent pas rond en leur tête ! déjà ne pas avoir d’amis, être dégagé de tout ceux qui commencent à passer du temps avec eux et d’un coup ils dégagent, moi si j’étais eux, je me poserai des questions ! aussi ces gens ont un coté méchant en eux qui déjà fait qu’ils n’aiden tpersonne, ne rendent jamais service sauf par intérêt ! déjà là, on a des prémisces de gens comme ça avec ce profil là ! de là, tant égoistes en eux et imbus de leur personne, voilà pourquoi ensuite ça critique les autres, ça leur dit ce qu’ils sont, ça essaie de les controler et de s’essayer le pouvoir dessus !! mais voilà : un jour les gens comme moi qui avons passé 30 ans à donner, on s’aperçoit car on fini par ouvrir les yeux, par les amis qui le disent autour et qui sont là ou ont été témoins ! et là donc, comme moi par exemple je n’aime pas les conflits ni les discussinos stériles car ces gens là se pensent les meilleurs et en plus continueront ce jour là si je leur parle de me retourner la situation sur eux et de continuer à faire les pervers mème là par des paroles acides, là, il faut dégager et c’est le seul moyen à faire ! comme leurs propres nouveaux amis qui ont éessayé et en voyant ça ont dégagé sans attendre et là mème ces pervers ne s’en aperçoivent pas de ce fait là et ne pensent pas car ça ne pense jamais à ça ! mais du coté familial quand on doit se les subir parce qu’il y a lien de sang, c’est très difficile de s’ne dégager : moi je m’en dégagerai quand j’aurai fini ce que j’ai commencé par promesse ici chez moi, et ensuite je dégage !! de là, ils n’auraont plus de mes nouvelles ! sauf le jour de ma mort où chez le notaire, ils seront convoqués vu qu’ils seront héritiers, mais là, ils auront la surprise de la vie, vu que j’ai fait un testament et là, ils n’auront « qu’un gros que dale aux yeux verts » car je donnerai tout ce que j’ai à des amis ou des gens qui m’ont aimés non pas pour moi ni par intérêt alors que ce ne sont mème pas de la famille et qui sont prêts mème à me soigner quand je serais vieux ! car eux ce sont des gens qui une fois vieux ne viendront plus car l’intérêt étant là, ça ne sera plus leur intérêt !! voilà comment on baise un pervers quand il fait partie de la famille : on ne dit rien, on le laisse faire, mais on sait ! il pense qu’on sait pas, mais on sait ! et on ne dit rien car on en reçoit encore plus de leur part car ça veut toujours le pouvoir alors on fuit et le jour J, ils ont la récompense suprême : un coup dans le fion bien placé et il y a que par là qu’on peut les avoir ! et comprennne s’ils le peuvent car ce sont des gens souvent qui ne réfléchissent pas du « pourquoi j’ai pas d’amis » et « pourquoi j’ai été déhérité » et ça c’est un manque évident d’intelligence car si intelligent, ils laisseraient les autres vivre !

    • frankidou

      7 juillet 2015 at 22 h 35 min

      ça parais qu’elle a raison et tu lui donne raison lol
      tu dit être un manipulateur et tu l’ai tu ni toute squa dit pis tu penses avoir raison comme un manipulateur tu penses que c toi qui c toute lol trop drôle te lire après ce texte hahaha

    • Sylvie

      7 juillet 2015 at 23 h 34 min

      La peur est le contraire de l’amour AMOUR ! Ose ta vie car toi seule la vivra , ce n’est est pas facile de quitter quelqu un qu’on aime mais quand toi tu vas vraiment t’aimer, tu vivras la …. différence…. ! Je l’ai fait et je suis bien maintenant. , surtout ne te ment pas à toi même … La vérité est le secret du Bonheur !

    • Zazaw

      12 juillet 2015 at 2 h 58 min

      Le pervers narcissique dans toute sa splendeur. c’est fou j’ai l’impression de lire ce qu’aurait rétorqué exactement celui qui a bouffé 15 années de ma vie et qui, entre autres, quand il sentait qu’on le demasquait avait l’art et la maniére de retourner la situation de telle maniére qu’il pouvait persuader qu’il avait entierement raison. Tout ça parce qu’il etait vexé qu’on voyait clair dans son jeu. A vous lire’ je prends les jambes à mon cou vous êtes toxique.

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 13 h 06 min

      Grech, je travaille depuis près de 30 ans avec des manipulateurs! je connais un peu le sujet, mettons… Je vous remercie de votre point de vue et je l’apprécie beaucoup. Sauf qu’au contraire de ce que vous semblez croire, mon objectif est de sortir les gens de leur position de victime et de les faire réaliser qu’ils ont du pouvoir, celui de choisir et de décider de leur vie. Nous ne sommes pas des victimes, mais quand nous croyons l’être, c’est là que nous perdons notre pouvoir.

      merci de votre point de vue!

      • Nathalie R

        24 juillet 2015 at 5 h 15 min

        C’est ça oui…. Et vous direz ça aux enfants de PN qui eux n’ont rien choisi du tout. Oui manipulateur destructeur on l’est à vie. Vous nous prenez pour des cons.

    • Grise

      17 avril 2017 at 2 h 28 min

      Bravo pour ce vrai commentaire si juste. Merci

  5. Anne-Michèle ANDRE

    6 juillet 2015 at 3 h 48 min

    Bonjour,

    je viens de lire votre texte sur les manipulateurs et je m’y retrouve parfaitement, mon conjoint est un manipulateur, j’ai reconnu quasi tous les points que vous décrivé, malgré tout ça, je l’aime et j’ai peur de la quitter, peur de sa réaction, peur de vivre seule, et je l’aime quand même, qui puis-je faire, merci pour ce que vous faites.

    bonne journée

    anne-michèle

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 13 h 08 min

      Bonjour Anne-Michèle, je crois qu’il vous serait utile de consulter un professionnel pour démêler le tout, parce que seule, c’est parfois difficile. Parfois, nous n’avons besoin que d’un éclairage extérieur pour voir clair dans notre situation.

  6. Radel Cassin Thérèse

    6 juillet 2015 at 5 h 00 min

    culpabilisée à mort, de tous les côtés des familles. se sentir coupable, responsable, moins que rien; on m’assassine, j’en prends plein la tronche; je n’ai qu’à la fermer; je voudrais finir mon livre, je n’y arrive pas. ça a commencé par ma mère, ma sœur, mon frère, mon ex, et mes enfants; ( petits enfants)

  7. Radel Cassin Thérèse

    6 juillet 2015 at 5 h 02 min

    je n’en peux plus;

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 13 h 09 min

      Thérèse, allez chercher de l’aide svp! ne restez pas seule avec toute cette douleur. vous pouvez vous en sortir.

  8. Nathalie R.

    6 juillet 2015 at 5 h 14 min

    Alors là je me permets de m’insurger.

    1. Tous les manipulateurs ne sont pas pervers narcissiques qui est une construction bien particulière. Les PN cherchent votre destruction. Pas les manipulateurs simples.

    2. Non tout le monde ne manipule pas un peu. Ce n’est pas parce que certains trouvent moral de manipuler pour parvenir à ses fins non destructrices que tout le monde pratique la manipulation et je n’accepte pas que l’on banalise la manipulation pour autant.

  9. lacaille carole

    6 juillet 2015 at 5 h 53 min

    article intéressant à garder en mémoire

  10. van de zande

    6 juillet 2015 at 7 h 08 min

    Bonjour , je viens de lire ce petit article sur les manipulateurs /
    . Pffff j’en ai les larmes aux yeux . Cela fait trois ans mon beaux fils ( fils du premier lit de mon époux) est toxico et nous avons voulu l’aider a en sortir , mais très vite j’ai ressenti un danger pour ma fille qui avait juste 14 ans , pendant un an j’ai lutté envers et contre tous
    , je dit bien tous car peu de personne ne croient se que je vivais au quotidien surtout que mon époux étais a l’époque sur la route en tant que chauffeur routier inter mais voila au bout d’un an il est reparti . Mais maintenant après deux ans je souffre encore car je me retrouve dans une très mauvaise passe plus aucune confiance en moi , je sais que j’ai fait avec les moyens que j’avais mais quelque chose en moi est brise et j’arrive pas a dire quoi mais je viens de retrouver beaucoup de point qui lui ressemble et j’ai toujours mal et je me sens complètement paumée. Mais heureusement , mon mari est mon support ainsi que ma fille qui a beaucoup de mal de discuter des addictions a l’école et ces profs savent pourquoi. Mais un pas a la fois nous , nous remettons mais voila je voulais en parler car peu semble comprendre merci pour vos article sincèrement vôtre Nadine

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 13 h 11 min

      Merci de votre touchant témoignage Nadine

  11. Jocelyne

    6 juillet 2015 at 8 h 46 min

    tout ce qui est dit est très juste même quand on l’a quitté … c’est vraiment un gros travail sur soi de se libérer de ces liens destructeurs mais c’est possible …. chaque fois, on prend conscience plus rapidement de leurs jeux pour ainsi pouvoir plus rapidement se libérer, c’est un travail de chaque jour…. mais le plus grand cadeau dans tout ça, c’est de pouvoir se relever en prenant de plus en plus confiance en soi et je dirais même s’élever et rayonner cette lumière que l’on a retrouvé en nous …. la plus belle des victoires …. merci aux pervers narcissiques que j’ai rencontré, grâce à vous j’ai pris à me connaître, j’ai compris comme je me détruisais et laissais détruire …. merci de m’avoir montré les faiblesses en moi…. maintenant je peux grandir et enfin guérir …

    • domise

      6 juillet 2015 at 12 h 26 min

      Tout à fait d’accord avec vous. Le fait d’être tombée amoureuse d’un manipulateur m’a fait grandir, après 20 ans de vie commune, je me sens plus forte, j’ai manqué de libre arbitre à un moment de ma vie mais cela m’a permis de me découvrir, de connaître mes faiblesses. Ce qui est important aujourd’hui pour moi est de me protéger, de rester moi même et de me construire tout en restant avec lui car on n’efface pas 20 ans de vie commune comme cela surtout quand on n’a pas eu conscience d’être manipulée et quand on a donné autant d’amour ! J’essaie aussi d’être un exemple pour lui; je lui dis mes différences et je n’accepte plus de le suivre comme auparavent.

    • beatrice

      7 juillet 2015 at 10 h 44 min

      je dis pareil que vous, tout pareil….!

    • Sylvie

      7 juillet 2015 at 23 h 33 min

      Tout à fait. Je viens de lui écrire il y a une semaine pour lui dire MERCI car ça m’en prenait un deuxième pour grandir et il m’a vite aidé. Je réalise à quel point j’avais les forces nécessaires pour m’en sortir grandis 🙂

    • Sylvie

      7 juillet 2015 at 23 h 50 min

      Quel Bonheur de relire cet article aujourd’hui. Il y a près de deux mois, je sortais d’une relation de 11 mois, mais pas encore guérie de la précédente de 13 ans. J’ai travaillé très fort, j’en ai chauffé des oreilles qui ont bien voulu m’écouter, sans jugement, sans me dire quoi faire car c’est nous qui devons en prendre conscience.
      Je peux dire avec certitude que je vais mieux, beaucoup mieux et ce sont les forces que je ne croyais pas posséder qui m’ont aidé. Se faire confiance, n’est pas facile quand l’autre nous la brise,mais d’avoir eu la chance d’avoir des personnes, e me répète mais elles m’ont aidé à m’aider à prendre confiance en moi.
      Le jour où j’ai cessé de perdre on énergie à lui en vouloir, j’ai pu lui dire MERCI mais il n’était pas nécessaire de lui dire comment tout son comportement m’avait aidé car il nie encore aujourd’hui. J’avais partagé cet article au début, il n’était plus dans mes « amis » mais je ne le partage pas de nouveau, simplement parce qu’il va le liker et rendu ou je suis rendu, je sais qui il est et qui je suis alors c’est pour moi cet article, pas pour lui. Merci beaucoup car il est vraiment juste votre article 🙂

      • Diane Gagnon

        12 juillet 2015 at 13 h 24 min

        Un grand merci Sylvie

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 13 h 12 min

      Bravo Jocelyne et merci de votre témoignage

  12. Catherine

    6 juillet 2015 at 10 h 26 min

    Ok avec tout ce que vous écrivez, mais comment faire quand on a la garde des enfants, apres une séparation, que tout ce qu’on met en place est demoli par le pere qd il a ses enfants en garde, qu’il minimise tout, donne un sentiment de toute puissance à son ado en ne mettant aucun cadre et a hypnotise son avocate qui boit ses paroles ! Forcément pour faire au mieux pour les enfants et a cause d’eux aussi helas, on est bien obligé de garder contact avec le pervers, ne serait ce que par mail… Impossible de s’en débarrasser totalement… Au yeix du monde c’est l’homme parfait.

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 13 h 13 min

      Je sais, pouvez-vous avoir de l’aide pour y faire face? votre avocate à vous voit-elle claire dans son jeu?

  13. louise

    6 juillet 2015 at 11 h 36 min

    Que c’est dont vrai tout ce qui est décrit sur les manipulateurs.
    J’ai malheureusement passé 2 ans et demi avec un qui m’a détruit et c’est vrai que ça prend des années à retrouver sa confiance en soi, son estime de soi en fin de compte toute sa personnalité.
    Très difficile de retomber en amour car je me souviens beaucoup trop du mal que l’autre m’a fait. Il y a encore des bonnes personnes mais la crainte est toujours là. Merci tout de même pour les bons conseils.

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 13 h 13 min

      Vous y arriverez Louise! ne désespérez pas.

  14. Nicole Normand

    6 juillet 2015 at 17 h 39 min

    Pas facile de fuir quand le manipulateur en question est notre mère! Mais lorsque j’avais 35 ans, j’ai pu lui dire que, selon elle, tout ce que j’avais fait dans ma vie était de travers et que, toujours selon elle, je mourrais de travers. Elle me disais que je n’élevais pas mes enfants de la bonne façon et ça, devant eux. Je lui ai répondu qu’elle avait le droit de croire ça mais qu’elle n’avait pas le droit de le dire devant eux. J’ai plus de 60 ans, elle est décédée depuis 10 ans mais je ressens encore les effets de ses cruautés (mentales, ça ne laisse pas de trace physique) et j’ai eu beaucoup de difficultés à me rendre compte que j’étais digne de respect pour les autres et surtout pour moi-même!

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 13 h 14 min

      Vous êtes très forte Nicole, j’admire votre courage de ne pas vous être laissée démolir.

    • Nathalie R

      24 juillet 2015 at 5 h 27 min

      Mon père est PN et ma mère bien que victime est par moment dedtructrice avec moi. Elle reproduit. Je mets des limites et je lui rappelle que si elle a été victime de mon père ça ne lui donne pas le droit de faire de même avec moi en se servant de ma fille ou de mon compagnon en le diabolisant alors que c’est lui meme une victime de sa mère. Les PN ont une construction mentale bien particulière. Vous devriz écrire tout ce que vous auriez aimé dire à votre mère si elle avait encore été là. Je pense que vous n’ avez pas pu vider votre sac et du coup ça vous reste. Debarrassez vous de votre fardeau. Oui les PN ont ce pouvoir de détruire même qd ils ne sont plus là. Pour ça que régulièrement j’ecris tout ce que j’aurais aimé dire. Et je lis à haute voix qd je suis seule. Je pleure un bon coup et ça va mieux. Pleurer permets de se debarrasser des mauvaises choses.

  15. Actrice

    6 juillet 2015 at 19 h 13 min

    J ai vécu 15 ans avec un manipulateur . J en sors avec courage détermination et défis et j y arriverai grâce à l estime des autres vers moi…sinon on meurs…
    Je prépare un livre car avant lui j ai vécu avec un mytho
    Donc 30 ans ou j ai tout porte le sourire au lèvre le jour , les larmes le soir et l espoir mais une force croire en la vie et partager et garder mes valeurs

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 13 h 15 min

      Actrice, vous avez toute mon admiration!

  16. Viola

    6 juillet 2015 at 19 h 43 min

    J’ai été marié à un manipilateur. Après 15 ans de vie commune j’ai mis une fin à cette vie avant que le pire arrive. Maintenant je suis prise AVEC 3 MANIPULATEURS sur le net et je ne sais pas comment m’en sortir.

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 13 h 15 min

      Coupez les liens, Viola, bloquez-les.

  17. Bourget Diane

    6 juillet 2015 at 20 h 46 min

    Cet article est très vérédique et tout l’monde devrait le lire. Malheureusement, je pense que nous sommes tous appelés à rencontrer un manipulateur sur notre route et il faut apprendre à s’en défendre.

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 13 h 16 min

      Peut-être, Diane, en tout cas, ils nous font grandir!

  18. Lucie Labrecque

    6 juillet 2015 at 21 h 17 min

    j’ai vécu avec un manipulateur pervers narcissique pendant 15 ans. J’ai bien aimé ce texte car il est tellement vrai.

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 13 h 16 min

      merci Lucie

  19. Jacinthe Prince

    6 juillet 2015 at 21 h 38 min

    Vous décrivez tellement une personne que j’ai eu dans mon entourage pendant plusieurs années (20 ans!) et qui ne l’est plus, fort heureusement. Ce que je trouvais le plus difficile, mis à part son impact sur moi, c’était de voir toutes les «bonnes âmes» qu’elle pouvait manipuler et qui lui offraient tout ce qu’elle voulait sur un plateau d’argent! Dès son entrée, sans même prononcer un mot, elle glaçait l’ambiance qui pourtant était chaleureuse tout juste avant…
    J’ai longtemps détesté cette personne et ça m’a pris 20 ans pour comprendre que je la nourrissais avec ma haine. C’était le genre de personne que tout le monde détestait par moments, puis se laissait séduire à d’autres, quand elle se trouvait dans de bonnes dispositions. Mais les faux semblants non pas d’emprise sur moi, j’y suis allergique et je les repère de loin. Elle prônait le respect, l’entraide et l’ouverture d’esprit mais dans le but que VOUS la respectiez, que VOUS l’aidiez et que VOUS ne puissiez pas dire non et fermer la porte, sans vous sentir coupable. Elle demandait toujours des services (peux-tu me dépanner?) mais n’en offrait jamais. J’ai réussi à surmonter ma haine et à la déstabiliser en l’ignorant le plus possible et en réduisant mes échanges au minimum, en lui accordant le moins d’intérêt possible et j’ai enfin connu un peu de paix. Elle a quitté depuis et je la croise de temps en temps, mais je ne lui adresse plus la parole. J’ai fini de faire semblant mais je ne lui en veux plus, je lui souhaite le meilleur mais je ne peux plus et je ne veux plus lui donner de l’énergie, même pas pour une conversation. De toute façon, elle le sait et ne tente pas la chose non plus. Entente tacite de trêve, chacune de son côté. Mais entente quand même. Vous lire m’a fait du bien, le fait que quelqu’un reconnaisse que ce genre de personne existe et à quel point vous la décriviez bien. C’est fou! Merci

    • Bastien Christiane

      7 juillet 2015 at 3 h 36 min

      Très bel article, j’essaie de me défaire de cette habitude de toujours entrer dans le jeu de manipulateurs et manipulatrices que je côtoye. Depuis ce week end, je viens de comprendre que mon choix d’indifférence était le bon et la seule attitude qui convenait. Je suis peut-être aussi de temps en temps manipulatrice, en prenant conscience d’être en face de manipulateurs, je travaille sur mon propre changement, le seul que je peux changer.

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 13 h 17 min

      Ouf Jacinthe! quelle histoire! bravo pour votre attitude!

  20. jocelyne

    6 juillet 2015 at 23 h 38 min

    superbe article et très vrai. J’ai connu cette manipulation (harcèlement) dans un boulot, à l’hôpital. Je n’en pouvais plus, j’ai fui pour me protéger mais j’ai perdu un travail que j’aimais par dessus tout. Je rebondis au bout de trois ans enfin avec une cicatrice dans le cœur béante mais cette personne n’a pas gagné, je continue ma voie d’une autre façon mais ma voie quand même. Merci pour cet article si clair et si vrai

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 13 h 18 min

      merci Jocelyne

  21. Pingback: Comment agir face à un manipulateur

  22. renshi2604

    7 juillet 2015 at 9 h 47 min

    nous sommes toutes et tous manipulateurs, que le vouliez ou non, et à commencer par la personne ayant écrit cet article.. osez dire non et je dirai que vous êtes une menteuse..

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 13 h 18 min

      C’est ce que j’ai écrit en début d’article…

    • Nathalie R

      24 juillet 2015 at 5 h 47 min

      Relativisme moral. Et quelle agressivité pour nous convaincre !

  23. Christopher L

    7 juillet 2015 at 9 h 56 min

    Sujet très intéressant !

    Je me suis personnellement intéressé en profondeur sur le sujet depuis la rencontre d’un pervers narcissique.

    Si cela vous intéresse, j’ai écrit un très gros article sur les personnes toxiques en général : http://speedevelopment.com/se-debarrasser-personne-toxique/

    Je suis tout à fait d’accord avec la réponse qui est est la fuite. Les autres techniques sont certes efficaces sur une courte durée, mais ce type de personne peuvent devenir réellement dangereuse si elles sentent qu’elles perdent emprise sur vous.

    Merci pour cet article qui je pense, a été utile à nombre de personnes !

    Christopher

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 13 h 19 min

      grand merci de votre partage Christopher!

  24. BENNY

    7 juillet 2015 at 13 h 22 min

    J’ai eu affaire à ce genre de personne, et franchement, j’avais une haine envers cet homme, maintenant, si je retournais dans son entreprise, à son tour, je lui ferais subir, ce qu’il m’a fait subir, sincèrement, si je le voyais crever devant moi et bien, je le laisserais crever devant moi, en ce moment, j’ai affaire à des « manipulateurs » et je peux vous dire cette citation « La roue tourne et j’espère qu’elle en écrasera certains ». Car, je suis très rancunière.

  25. NC

    7 juillet 2015 at 20 h 55 min

    merci a vous pour cette article!

    depuis 1 1/2 je travail avec une femme qui est ma chef d’équipe qui est exactement comme décrite ci-haut ,malheureusement je me croyais plus forte et j’ai toute essayé déjà les façon d’interagir avec elle de l’indifférence et je l’ai ignoré j’ai continuer de faire comme si toute allait bien malgré ces efforts pour me détruire même aux yeux des grand boss nous nous sommes rendu jusqu’à des médiations au droit de la personne et même en sortant de ces réunions j’ai réalise que elle ne changerait jamais elle n’a absolument rien a se reprocher malgré toute les commentaires et les directives que les patrons lui ont donné.
    moral de cette histoire je suis en arrêt de travail pour reprendre des force et en questionnement si ses MOI qui dois changer de carrière a cause d’une femme malade qui refuse de croire quel l’est

    • Diane Gagnon

      12 juillet 2015 at 13 h 22 min

      Je vous comprends tellement NC. Je vois malheureusement trop souvent ce genre de situation dans mon travail. Je suis souvent appelé à intervenir à cause des ravages que fait un manipulateur pervers. Et malheureusement, les patrons prennent compte du problème quand les bons employés tombent comme des mouches au combat. Même si c’est vous qui changerez d’emploi, vous sauvez votre santé mentale et physique au moins. et c’est le plus important, non?

    • Nathalie R

      24 juillet 2015 at 5 h 43 min

      Les PN ne changent pas. Toute bonne volonté ne fait que les renforcer et ces PN ne font que nous mepriser. Ecrivez un courrier à votre boss et expliquez pourquoi vous êtes contrainte de partir. Il ne faudrait pas que cette PN s »occupe de vous casser qd vous serez partie. Car pour retrouver un emploi si le boss la croit… Bref. Oui partir si vous pouvez. Et si le boss commence à vous croire ce sera peut etre pour vous proposer de garder votre poste et elle peit être licenciée. Quoi qu’ il en soit partir n’est pas un mauvais choix. Mais la tête haute. Sinon vous vous en voudrez plus tard de ne pas avoir mis vous même le mot FIN.

  26. socrina

    8 juillet 2015 at 9 h 53 min

    Moi j aimerait savoir comment se reconstruire après ? Pour mon histoire personnelle 15 ans de misère rabaissement Il à frapper mon fils aîné des l âge de 3 ans il m’a frapper trompé je me suis prostituées pour lui.et encore c est moi la folle. J ai fui a 500 km après qu’il est perdu la garde de mes petits mais il est venu 3 week-end qui se sont mal passé. Il a encore menacé de mort mon fils de 18 ans si je le mette à l huissiers. La j ai pète un câble les attraper par le colback et lui est craché à la figure.Et bien sur je suis la malade ne se remet pas en question. Il m’a rendu dépendante tans financièrement que dans la vie quotidienne. Je suis complètement perdu

    • Nathalie R

      24 juillet 2015 at 5 h 33 min

      Un PN ne se remettra jamais en question. En revanche vous êtes tombée sur un vrai PN. Un destructeur. Alors ne restez pas dans son giron. Partez si vous le pouvez. Un PN pousse une personne à s’avilir et à faire des choses que l’on ne ferait pas sans lui.JAMAIS il ne changera.

  27. vero

    10 juillet 2015 at 9 h 07 min

    Je viens de me faire manipuler
    Mais je suis rester lucide jusqu au bout une personne se faisant passer pour Richard durcie demande de l ajouter en ami les photos de son profil appartiennent à d autres personnes de Facebook
    J ai voulu voir jusqu ou irait cette personne
    Il séduit Et attaqué avec de belles paroles attendrissantes pour des femmes fragiles
    Puis au bout de 5 jours il sent que sa proie est ferrée et demande de l argent
    Attention à vous
    Ne vous laisser pas pieger

  28. Frederic

    10 juillet 2015 at 15 h 47 min

    Attention à la psychanalyse sauvage qui n’est rien d’autre que des projections de celui qui pratique cette « psychanalyse ».
    Il est si facile de prélever les moments de la vie de quelqu un, de monter ça dans un espèce de patchwork, et de proposer ça à un psy ou à une tierce personne qui trouvera le cas pervers, narcissique, schizophrène ou autre joyeuseté prise à l’avenant dans un manuel de psychologie.
    Quand on sait les difficultés qu’un professionnel a pour émettre un diagnostic juste, les précautions à prendre, le recul …. certains commentaires laissent perplexe.
    Cette psychanalyse de cuisine est un formidable appel d’air à la discrimination.

  29. Louise Rioux

    14 juillet 2015 at 8 h 43 min

    Moi, ça fait 27 ans que je suis marié à manipulateur et j’ai appris à me défendre et à gérer, j’ai appris à m’affirmer aussi, à dire non ça je ne l’accepte plus je ne tolère plus ce comportement, ces paroles et cette attitude. à deux reprises, il a eu peur de me perdre, la situation a changé, mais malheureusement, ça ne dure pas, c’est toujours à recommencer! mon mari est toujours en train de me dire quoi faire et comment les choses, même à propos de mon de mes emplois! J’ai commencé à faire la même chose et quand il me l’a repproché, je lui ai expliqué que je n’aimais pas ça moi non plus, alors, quand qu’on n’aime pas ce faire faire des remarques, des ordres par les autres, on ne le fait pas au autres! Moi, je lui fais remarqué et prendre conscience! c’est pas facile mais ça fonctionne!

  30. RC

    24 juillet 2015 at 2 h 54 min

    J’ajouterai un trait que l’on voit chez les manipulateurs, c’est à partir du moment où vous essayez de négocier avec eux de vous accuser vous-même d’être le manipulateur.

    Bien à vous

  31. prisc

    30 juillet 2015 at 7 h 06 min

    Le profil que j’ai connu, tout d’abord c’est une personne qui sent la fragilité émotionnelle chez les autres ( je sortais tout juste d’une relation), cette personne m’a mise le grappin dessus au point de me donner les clés de son appart le premier soir, et je me suis rendue compte bien plus tard que la phase d’apprentissage de découverte de l’autre ne l’intéressait pas.
    C’est quelqu’un qui passe son temps à essayer d’attirer l’attention, qui se fait passer pour quelqu’un de généreux alors que c’est simplement pour susciter l’intérêt chez les autres, tout passe par la séduction. Ne fais dans une relation que ce qui l’intéresse et dénigre sans cesse ce qu’on fait pour elle, ( j’ai quand meme retaper une bonne partie de sa maison de bon Coeur) et qui profite de tout comme de ses parents pour partir en vacances gratos l’été, qui sait pleurnicher pour obtenir ce qu’elle veut, qui vous drives et vous surveille comme si vous aviez 6 ans jusqu’à choisir vos fringues, vos envies, qui vous êtes et ce que vous êtes passe largement au second plan. La personne va tirer tout ce qu’elle peut de vous jusqu’à ce qu’il n’y est plus rien et enfin va chercher a se débarrasser de vous, championne du monde pour se faire passer pour quelqu’un de bien et se transformer en victime face aux personnes et c’est la reine du mensonge. Elle est toujours déçue de ce que vous faites pour elle, et votre place est toujours remise en cause au sein du couple. Elle vous enguirlande en public. Un des traits de caractère principale, jamais de remise en question, la personne n’a jamais tort, n’assume absolument rien et n’a pas conscience de qui elle est.
    Tout c que je peux dire c’est que je n’ai rien vu venir ayant eu un gros coup de Coeur quand on s’est rencontré je pense qu’elle en a profité créant facilement une dépendance affective. Ce qui fait partie des traits du pervers narcissique. L’expression l’amour rend aveugle prend tout son sens. Elle a réussi à me convaincre que j’avais un soucis et qu’il fallait que j’aille voir une psy…
    Quand je suis allée la voir cette psy en lui expliquant tout ça, elle m’a dit, « non vous êtes quelqu’un d’équilibré mais vous avez affaire à une pervers narcissique », je lui ai dit pardon?! Et la, la prise de conscience…..grosse claque.
    J’ai réussi à men sortir et a me reconstruire meme si tout cela prend du temps.
    Je ne suis sentie humiliée utilisée…
    Ce qui est curieux c’est que j’ai toujours attendue d’elle des explications des remords des regrets même si c’était peine perdue, probablement parce que je lui en ai terriblement voulue l’ayant aimée du plus profond de mon être.
    Elle m’avait quand même demandé en mariage, pour au final attendre d’être chez sa mère pour me larguer en plein mois d’août en vacances, et sa mère qui prévient sous mes yeux son mari pour lui dire que j’allais probablement partir. Tout étaient prévu depuis le départ.
    Personne ne devrait vivre un truc pareil
    Je suis effectivement partie mais c’est la meilleure chose que j’ai faite en 3 ans, j’ai rencontré quelqu’un qui m’a fait comprendre qu’elle ne me méritait pas, et que j’avais le droit au vrai bonheur.

  32. prisc

    30 juillet 2015 at 7 h 32 min

    Il y en a même qui implique des tiers personnes ce qui renforce leurs convictions.
    Quand tu choisis de quitter Cette vie la, et de reprendre ta vie en main tu as un énorme sentiment de liberté et tu revis. Cela prouve bien qu’à un moment ou un autre on devient prisonnier de la relation. Ce qui reste amer c’est le fait de ne pas s’en rendre compte plutôt, que la personne est froide et n’a aucun remords et que cette personne va recommencer sans aucun scrupule avec quelqu’un d’autre.

  33. Nicole Norman

    1 août 2015 at 16 h 12 min

    Absolument d’accord avec vous, Nathalie. Moi, c’est ma mère qui était manipulatrice et je lui ai écrit une lettre qu’elle n’a jamais reçu et dans laquelle je lui disais tout ce que j’avais sur le coeur et en effet, cela m’a libérée.
    Ma dernière phrase était: Je te pardonne parce que c’est « à cause de toi et grâce à toi » que je suis ce que je suis aujourd’hui et je t’en remercie. Parce que je suis fière de ce que je suis devenue.
    Le pardon, je crois que c’est le plus important.

    • Nathalie R

      4 août 2015 at 15 h 28 min

      Si ça peut vous faire du bien Nicole, mais si vous ne pouvez pas pardonner, c’est pas ce qui est le plus important, le plus important c’est que vous vous pardonniez à vous même, car vous n’êtes pas fautive, vous ne l’avez pas encouragée. Je me bats pour mon compagnon qui a une mère PN aussi et qui en arrive à vouloir le faire placer sous tutelle. Elle ment et se sert de la maladie de son propre compagnon pour ne pas répondre à son fils ou à coté de la plaque. Il essaie de se construire et dès qu’on se dit c’est bon, elle est loin, elle revient et nous fait une plus grande crasse encore. J’ai mis de la distance avec mon père pour qu’il ne me fasse pas encore du mal, mais là, pffffffff, cette femme est diabolique, mon pardon elle ne l’aura pas, mais je peux au moins faire en sorte qu’elle ne nous nuise plus et la contrer dans ses tentatives de destruction. Son fils lui échappe, elle ne le supporte pas, elle fait tout pour le détruire et tout en disant qu’elle fait tout pour son bien. Le pire c’est que toute la famille semble hypnotisée par son comportement, ils trouvent normal sa haine, ils trouvent normal les choses méprisantes qu’elle fait. Ils prennent ça pour de l’amour maternel. Donc, oui, une mère ou un père PN font parfois tellement de dégâts que le pardon est impossible, mais on peut au moins se dire qu’on a fait de son mieux et qu’on doit continuer à avancer. On n’est pas responsable des choix des autres et encore moins de ceux de ses parents. Bon courage Nicole, longue et belle vie à vous.

  34. Lucas

    21 août 2015 at 7 h 42 min

    Bonjour.

    Bien tristement, je me reconnais un peu dans cette article et dans la relation que je peux avoir avec les autres.
    Quel conseils auriez vous à donner afin de sortir de ce schéma dont j’ai vraiment envie de sortir?

    Merci.

  35. Pingback: VOICI UN TEXTE SUR LES MANIPULATEURS

  36. pascal

    23 janvier 2016 at 16 h 32 min

    la victime peut elle en arriver à se demander si c’est elle qui manipule ?

    • Nathalie R

      24 janvier 2016 at 5 h 47 min

      Oui. Car une personne qui se remet en question prouve qu’elle n’est pas PN.

    • Nathalie

      24 janvier 2016 at 9 h 56 min

      Curieux, je ne vois pas les nouveaux commentaires que je reçois en messagerie. Bon, je recommence. Oui, si la victime arrive à se demander si c’est elle qui manipule c’est parce que le PN est fort pour culpabiliser et retourner la situation à son avantage. C’est d’ailleurs un point qu’on peut rapidement (même dans une discussion anodine à priori, si vous commencez à relever des incohérences et des attitudes un peu contradictoires, le/la PN vous sortira que vous la rabaissez, que vous la manipulez, s’érigera en victime et réutilisera vos propos contre vous, c’est très caractéristique, j’en fais souvent l’expérience sur Facebook du fait que je fais partie de discussions variées, tant en économie qu’en politique et autres, résultat, je me retrouve avec des gens qui non seulement ne reconnaissent pas avoir trop vite lu mes propos et dit totalement l’inverse de ce que j’ai pourtant écrit, mais en plus, s’érige d’emblée en victimes avant qu’on ait pu les accuser de quoi que ce soit – l’attaque pour défense).

      Ne vous laissez pas faire, si vous commencez à vous demander si c’est vous qui manipulez alors que vous pensez pourtant être dans une injustice à la fois, c’est que vous, vous êtes capables de vous remettre en question, pas le PN, jamais le PN, le PN ne se REMET JAMAIS EN QUESTION ! Donc, si vous vous demandez si c’est pas vous qui avez mal compris, ou que avec lui/elle vous passez votre temps à vous demander où est ce que vous avez loupé le coche, que la conversation est constamment compliquée du fait qu’il/elle ne se remet jamais en question, qu’il/elle ne fait que vous rabaisser en prétendant pourtant le contraire, c’est que c’est LUI/ELLE qui cloche, pas vous ! (bon je pense que dans les conversations avec des personnes non PN on a toujours une partie d’interprétation ou d’incompréhension, donc c’est bien de pouvoir se remettre en question, car on peut aussi avoir ses torts, mais avec le PN, c’est systématiquement LUI qui prétend avoir raison et vous qui avez tort. Et ça ne peut pas fonctionner ainsi.

  37. vanelst

    24 janvier 2016 at 6 h 06 min

    Bonjour,
    merci de votre réponse,la remise en question est chez moi quotidienne depuis 12 ans de vie avec une manipulatrice,cette introspection continuel chez moi me conduit inexorablement à une hospitalisation dans quelques jour,pour trouble psy..j’ai cependant envie de croire que ci cela est du domaine de l’inconscient il émergera au conscient et la peut être,qui sais trouvera t elle la force et le courage de se faire aider…..je veux croire ainsi parce que j’ai 2 enfants avec cette femme et que je reste indubitablement amoureux de cette femme,,je m’en suis éloigner et ai pris certaine disposition pour ne plus être en contact même concernant nos enfants …..

    • Nathalie

      24 janvier 2016 at 10 h 15 min

      Vanlst, désolée de vous contredire, mais le/la PN ne fait jamais les choses « inconsciemment ». C’est une personne qui a une façon de fonctionner totalement différente de nous. C’est non seulement volontaire de sa part de vous empoisonner l’existence, mais elle le fait avec plaisir. Il n’y a rien de « normal » chez ces individus. La « normalité » n’est qu’apparence ! Elle vous a choisi pour vos qualités qu’elle n’a pas et si vous en arrivez à faire un séjour psy, c’est parce qu’elle a senti votre vulnérabilité et a senti votre aptitude à vous remettre en question, votre capacité à l’introspection, c’est pratique pour un être qui n’en est absolument pas capable.

      Ce qui peut en effet perturber, c’est que votre capacité à l’empathie vous pousse à imaginer qu’elle a cette même capacité et qu’elle est peut être endormie ou temporairement endommagée et vous pensez pouvoir la guérir avec votre amour, mais même si c’est difficile à entendre, il faut que vous compreniez qu’il n’y a ni empathie, ni amour en eux. Ils peuvent donner l’impression qu’ils en éprouvent car ils savent parfaitement mimer les émotions des autres, ils les miment et les interprètent, mais n’en sont pas capables.

      C’est difficile, j’ai mis moi même beaucoup de temps à encaisser que mes parents (je pensais au début que seul mon père était PN, mais je commence à me demander en réalité si mon père n’a pas un PN combiné au TDAH et ma mère PN borderline). Je finis par me sentir coupable de vouloir qu’ils sortent définitivement de ma vie d’une façon ou d’une autre parce que je souffre de leur attitude et que ma mère tente de monter ma fille contre moi. On vit à plus de 900 kilomètres l’une de l’autre mais ça n’est jamais assez, le peu de fois qu’elle vient nous rendre visite ça se finit toujours par des attitudes troublantes, des piques assassines, une incapacité totale à se montrer empathique à mon encontre et ramène constamment tout à elle. Mon père j’ai coupé les ponts avec lui il y a 10 ans, mais j’ai des moments de rechute, où je me demande si je n’ai pas mal interprété ses propos et si y a un moyen de changer les choses, de le changer et je me rappelle de la souffrance infligée à ma fille et à moi par sa faute.

      Je ne nie pas que ce soit douloureux. Je le sais, moi aussi j’en souffre, en plus ce sont mes parents, la société nous culpabilise en plus de devoir aimer et honorer nos parents… c’est totalement destructeur dans la mesure où un parent n’est pas plus irréprochable qu’un autre et peut tout autant nous faire du mal qu’un autre. Réfléchissez plutôt à ce que vous gagnerez à vous éloigner d’elle et combien la vie vous semblera plus respirable. En vous répondant ainsi, je me dis que j’ai moi aussi du chemin à faire encore pour tenir à distance mes démons. Car c’est ainsi que je les vois. Des vampires démoniaques.

  38. Diane Gagnon

    24 janvier 2016 at 9 h 42 min

    Pascal, Quand la victime finit par se demander sir c’est elle qui manipule, alors c’est que vous avez affaire avec un vrai manipulateur qui arrive à vous faire croire que c’est vous le problème! Danger!!

  39. vanelst

    24 janvier 2016 at 17 h 15 min

    voilà,,ce que je redoutais et refusais de lire ou entendre, » »c’est volontaire » »
    chez eux ……..j’ai 2 enfants avec elle de 11 et 10 ans,ma seul envie est de la tuer,,,je sais ne vous tracasser pas ,ne pas pouvoir et ne pas devoir le faire mais que puis je faire pour mes ptit loups???comment je fais pour,mon fils qui commence déjà à avoir des difficultés comportemental à l’école ou activité extra scolaire meme avec sa soeur il veux tout le temps la dominer…. auriez vous des conseils,des propositions,des contacts éventul,je ne sais quoi,mais je sais que je dois faire quelque chose,,avant d’etre hospitaliser….ce que je n’ai pas su faire pour moi,je doit le faire pour eux ..

  40. Nathalie R

    24 janvier 2016 at 17 h 36 min

    Apprenez leur le sens des valeurs. Ne laissez pas passer un seul mauvais comportement. Expliquez que cette attitude dominatrice ne pourra que l’ isoler plus tard et le rendre malheureux. Il vaut mieux qu’il protège sa soeur que de la dominer. En effet, c’est dur mais ne vous en voulez pas. Vous n’y êtes pour rien. Inutile de vous flageller. Ce n’est pas de la faiblesse, vous avez justement ce qu’elle n’a pas. C’est pour ça qu’elle vous a choisi. Ne lui donnez pas le plaisir de croire qu’elle vous a achevé. Trouvez vous un beau projet et realisez le. Votre réussite et votre bonheur sera la plus belle revanche. Avez vous des amis qui puissent vous aider ? De la famille qui vous soutienne ? Ne vous isolez surtout pas.
    Je vous souhaite de réussir. Il y a encore de bonnes personnes sur terre, mais si vous voulez.tomber sur quelqu’un qui vous mérite, prenez confiance en vous. Trouvez un coach qui vous aide à avoir confiance en vous. Ça aide à éloigner les démons de ce genre. Pour votre fils, trouvez un thérapeute comportementaliste. Pas un analyste. Il vous aidera en vous soutenant sur le bon comportement, en gratifiant les bons et en éteignant le mauvais.

  41. Veronique toupin

    5 mars 2016 at 9 h 13 min

    Bonjour,
    Merci pour cet article. J’ai lu beaucoup sur les manipulateurs puisque l’ex de mon conjoint en est une. Elle a fait beaucoup de ravage, particulièrement dans la famille de mon conjoint. Plusieurs années de chicanes. ils sont sous l’emprise de cette femme, de ses mensonges. Ça nous tue! Mon conjoint est extrêmement blessé par la situation, naturellement. Et comme toute bonne victime de manioulateur, il est une personne extrêmement sensible. Il réagit donc très fortement devant ces injustices, et donc sa famille veut bien croire qu’il est en effet fou comme son ex le prétend.

    J’aimerais savoir si vous avez des trucs pour « regagner » la famille de mon ex ? J’ai déjà essayer à plusieurs reprises de leur faire entendre raison mais sans succes…
    ‘Merci a llavance

  42. Pingback: LES MANIPULATEURS Par Diane Gagnon

  43. Pingback: SORTIR DU PASSÉ Par Diane Gagnon

  44. Eric

    3 octobre 2016 at 9 h 27 min

    Bonjour je crois qu’honnêtement ….j’en suis un..

  45. Eric

    3 octobre 2016 at 9 h 57 min

    J’ai beaucoup cherché à comprendre le pourquoi du comment,surtout ses derniers temps.J’ai eu énormément de relations et finalement ça toujours fini pareil..C’était toujours les autres….je me rendais malade,suite aux séparations,pendant plus ou moins pendant 6 mois.Allant jusqu’à faire 2 tentatives de suicide..Mais chaque fois je me remontais avec 2 seules idées en tête,tu ne feras plus les mêmes erreurs et tu veux avoir une femme,surtout un enfant…vas les chercher…je ne continuerais ce post que s’il y a des commentaires,si ça intéresse et surtout surtout si celà peu servir à d’autres.Il y a les victimes certes,mais si je peux aidé,un temps soit peu les bourreaux de ses victimes….qui en sont peut-être,pour x raison..Et je vais continuer à m’instruire,me renseigner sur ses actes inconcevables avec la vie…

  46. Brigitte

    10 janvier 2017 at 11 h 12 min

    Diane – vous venez de décrire ma vie pendant les dernières 12 année, quoique maintenant, Dieu merci – nous sommes séparé et en procès de divorce. Toutefois, et tel que mentionné ici-haut par une autre – je m’en ai aperçue qu’après 5 ans de mariage. Malgré mais effort pour influencer quoique ce soit par rapport à ses décisions, son comportement, son instabilité – classique narcissique/manipulateur, ce n’était pas lui le problème mais moi. Maintenant, 9 mois depuis ma séparation, il a déjà trouvé sa nouvelle. La pauvre!
    Voici mon dilemme, puisque mon opinion ne compte pour rien envers lui – comment adresser les choses avec lui envers les enfants. Comme exemple, le fait qu’il a choisi d’introduire nos 2 à sa blonde le même soir qu’elle allait coucher à la maison et ce pour la fin de semaine avec eux?
    Je suis très consciente des démarches mentionné dans ton article et c’est ce que je fais, mais lorsque ça l’affecte directement la santé mentale et émotionnelle – je me dois de dire quelque chose.
    Merci,

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *