LES HÉROS ORDINAIRES

Par le 28 novembre 2016
Yousef Espanioly

La société célèbre régulièrement des gens qu’elle considère comme des héros : un joueur de hockey, un soldat, un politicien nouvellement élu, ou qui prend sa retraite…

Mais qu’en est-il de tous ces héros « ordinaires », ceux dont on n’entend jamais parler?

Cette mère de famille monoparentale qui travaille fort, qui arrive à peine et qui réussit quand même à ce que ses enfants se développent pleinement en participant à des activités artistiques ou sportives.

Cet homme qui prend soin de sa mère chaque jour, qui se préoccupe de son bien-être et qui l’accompagne dans ses déplacements.

Ces bénévoles aux soins palliatifs, qui prodiguent plus de tendresse et de douceur que ce que certains de leurs patients auront reçu dans toute leur vie.

Ce mari aimant qui prend des congés prolongés à son travail afin d’être en mesure de prendre soin jusqu’au bout de sa femme malade.

Cette fillette qui exprime déjà la volonté d’aider les gens toute sa vie.

Cette amie qui console et réconforte avec amour toutes ces personnes qui viennent chercher conseil auprès d’elle.

Ces travailleurs discrets disséminés un peu partout et qui sont là pour soigner les maux de l’âme et du cœur des autres.

Ces enseignants dévoués qui prennent leur travail à coeur par amour des enfants qui leur sont confiés pour l’année.

Ce personnel hospitalier, qui malgré les longues heures, les urgences et les budgets réduits, continue d’être attentif aux besoins des patients et d’y répondre avec le sourire.

Ces passionnés de l’être humain qui veulent aider leur prochain, en toute humilité et forts de leur vulnérabilité.

Toutes ces personnes anonymes qui, par de petits gestes quotidiens anodins mais tellement porteurs de bonté, mettent du soleil dans la journée des personnes qu’elles croisent.

Nous sommes entourés de héros ordinaires. Ce sont eux qu’il faut célébrer, car ce sont eux qui font une vraie différence dans la Vie des gens.

Ce sont eux qui changent le monde.

Hommage à nos héros ordinaires. Vous vous reconnaissez?

Diane Gagnon

« Apprendre à s’aimer, un jour à la fois », en version AUDIO ou papier et « À MOI DE MOI » sont disponibles.
Abonnez-vous à ma page d’auteur pour recevoir mes textes chaque jour.

Un seul commentaire

  1. Ogier DOLLÉ - Responsable Affaires

    29 novembre 2016 at 1 h 29 min

    Oh oui, non seulement je me reconnais mais je reconnais toutes les personnes autour de moi qui sont dans cette situation.

    Merci pour cet article qui touche durement la réalité et la récompense !

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *