EXCUSER L’AUTRE

Par le 30 mai 2016
quentin-keller

Combien de fois nous retrouvons-nous à excuser l’autre, à justifier à sa place ses propres comportements, à lui trouver toutes sortes de justifications pour expliquer ce qu’il dit, pense, fait ou est?

Ne sommes-nous pas en train de nous priver de notre meilleur allié, notre intuition, quand nous sommes en train de justifier le comportement des autres à partir de NOS excuses?

Nous nous cachons la tête dans le sable pour ne pas voir ce qui apparait si évident aux yeux des autres, simplement pour ne pas avoir la honte de nous rendre compte que nous nous sommes trompés sur quelqu’un!

Pourtant, nous nous trompons tous, tout le temps! Personne n’a la science infuse! Personne ne détient la vérité à 100% du temps! C’est comme ça que nous apprenons!

Alors la prochaine fois que nous nous surprendrons à justifier, excuser ou expliquer le comportement de quelqu’un d’AUTRE, demandons-nous ce que nous sommes en train de NOUS cacher?! Quelle évidence ne voulons-nous pas voir? Que sommes-nous en train de modifier de la réalité pour qu’elle corresponde à ce que nous voulons qu’elle soit?

En agissant ainsi, nous nous mentons à nous–mêmes surtout, et nous créons les meilleures conditions possibles pour être malheureux!

Apprenons à accepter la réalité comme elle est, même si elle nous déplait. Sur le coup, nous serons déçus mais beaucoup moins longtemps que si nous nous mentons à nous-mêmes!

Diane Gagnon

Mon livre, « Apprendre à s’aimer, un jour à la fois », est disponible ici. Aussi Disponible sur Amazon (Europe), Amazon (Canada), iTunes, Kobo, Google Play,.

EN PRIMEUR, mon deuxième livre, « À MOI DE MOI, 101 cadeaux à se faire avec amour pour développer l’estime de soi » est maintenant disponible en PRÉVENTE sur Amazon et iTunes!!

Abonnez-vous à ma page d’auteur pour recevoir mes textes chaque jour

6 commentaires

  1. pierrette

    30 mai 2016 at 8 h 43 min

    Bonjour je n’ai pas a ce jour li quelques chose de toi mais ce que j’ai lu sur la solution en vous m’a plu alors j’aimerais recevoir vos pensées caqu jour

  2. barra

    2 juin 2016 at 3 h 45 min

    l’homme n’est pas parfait et en espère tous qu’on trouve chez l’autre la compréhension qu’il faut pour rester humain et positif, on a tous besoin de cette chance en cas de d’écart ou trébuchement.

  3. Delphine

    7 juin 2016 at 7 h 47 min

    En effet, il n’est pas bon de tout accepter des autres, surtout si leur comportement à notre égard nous blesse ou simplement nous déplait, mais je suis convaincue qu’il est tout de même bon de pardonner à l’autre si il nous a fait du mal. Pardonner nous permettra d’avancer plutôt que de rester dans des émotions négatives (colère, rancoeur, haine…). Je ne dis pas là que c’est un pardon qui dois forcément nous rapprocher de cet autre, c’est plutôt un pardon pour nous même, pour accepter un moment difficile ou l’autre est impliqué et s’en débarrasser pour continuer d’avancer.

  4. assoue

    16 juin 2016 at 16 h 03 min

    wee je nais pas découvert cette page depuis mais aujourd’hui jais eu kelk chose

  5. M@riel

    21 juillet 2016 at 6 h 30 min

    J’ai appris à excuser l’autre et à y voir le meilleur de la personne, car les premières personnes à m’avoir blessées profondément ont été mes parents, et je comprends en étudiant la psychologie de l’enfant, combien avant 3 ans, c’est cruel pour un enfant de se sentir abandonné de ceux qui lui ont donné la vie, qu’il aime tant.
    Alors l’enfant a dû se raconter des histoires pour survivre n’ayant pas la capacité psychique de supporter un tel vide intérieur…il en serait mort de toutes manières s’il avait dû accepter la réalité.

  6. Emerald

    25 août 2018 at 9 h 54 min

    Bonjour. Je pense qu’il y’a des comportents qui justifient des excuses de la part de leur émetteur. Et dont nous sommes en droit de réclamer réparation et de raccrocher!

    D’autres qui nous blessent bien que dénués de malice!

    Il faudrait y réfléchir au calme.
    A moins que nous soyons menacés.

    Il y a beaucoup de gens soit trop confiants et roulés sur des kilomètres. Soit d’autres qui quittent trop souvent sur un mal entendu.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *