DÉPENDANCE AFFECTIVE : POÈME EN VIDÉO

Par le 12 juillet 2017
Brodie Vissers

Il lui créait chaque jour des attentes
Ce qui la plongeait dans de sombres tourmentes.
Sa relation au lieu de la porter vers le firmament
Ne lui créait que des tracas et des tourments.

Ce lien lui réactivait des démons et des blessures,
Qui au lieu de lui ouvrir le cœur, lui faisait ériger des protections et des armures.

Son espoir secret était d’être enfin aimée comme il se devait.
Mais elle attendait et cela n’arrivait jamais.
Elle souffrait du manque d’attention.
Il lui manquait l’amour de quelqu’un et même de la passion.

Comme cela, elle était devenue l’esclave de ses attentes envers son amant
Elle était devenue une dépendante affective accrochée à ses tourments.
Elle poursuivait sans cesse cette quête d’être chérie
Ce qui la conduisait à être le jouet de ses envies à lui.

Lui était devenu plus important qu’elle-même et que son intériorité.
Elle s’oubliait donc pour ne penser qu’à sa moitié.
Elle réclamait sa pitance et sa main.
Elle se jetait corps et âme vers lui, mais en vain.

Un jour, elle vécut le manquement de l’autre encore plus pleinement dans sa chair,
Mais elle ne chercha pas à le fuir et à le taire.
Elle habita entièrement ce vide béant
Au lieu de le combler par la présence de son amant.

Et elle sut inconsciemment que c’était cela le premier chemin pour se rencontrer enfin…

Au lieu de chercher à l’extérieur son bonheur, elle entra dans son dedans intégralement.
Et elle expérimenta alors qu’elle était pleine d’elle-même,
Elle comprit alors au combien sa quête initiale avait été vaine….

Dans cette solitude, elle toucha la graine du sacré et put sentir son entièreté.
Dans son vide et son monastère, elle cessa d’être austère, car pleine de l’énergie du Père…

Elle comprit qu’avant de trouver l’autre pour échanger et expérimenter la chaleur du lien,
il avait fallu qu’elle se trouve elle et son divin.

Elle expérimenta cette chose essentielle et de haute importance, qui lui fit enfin saisir sa chance et trouver sa propre danse…

Elle était maintenant prête à rencontrer l’autre dans ce fin espace qu’il y avait entre elle et lui…

L’autre n’avait plus besoin de la combler.
Il était juste là pour partager ce qu’elle avait à offrir et à donner.
Et elle, elle put le réceptionner lui dans sa présence et sa verticalité…

Elle était maintenant prête à danser et à onduler autour de son axe érigé.

Caroline Gauthier

 

CAROLINE GAUTHIER 

Auteur du Roman initiatique à succès « Au Nom du Corps »

Formation en Ligne «  Vivre sa Nature »

Pour plus d’articles: www.aunomducorps.fr

D’autres textes en vidéo sur YouTube « Au Nom du Corps »

À propos de Caroline Gauthier

Un seul commentaire

  1. Houaria

    15 juillet 2017 at 11 h 47 min

    Absolument vrait !

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *