DÉCOUVRIR CE QUI VOUS DONNE DES AILES 

Par le 28 mars 2017
Vashishtha Jogi

J’aime les histoires inspirantes et voici  celle que je voulais partager avec vous aujourd’hui.  

Un promeneur en montagne découvrit un nid d’aigle abandonné où il trouva un œuf. Il le prit avec délicatesse et le confia à un fermier, dans l’espoir de le faire couver par une poule.

Peu de temps après, naquit un aiglon parmi une couvée de poussins.

La poule en prit soin et l’éleva comme le reste de ses rejetons. Un jour, il vit un aigle planer dans le ciel.

Il dit tout haut : « Quand je serai grand, je volerai comme cet oiseau. » Il s’attira le ridicule des autres poussins qui déclarèrent : « Tu es une poule comme nous !  » Tout honteux, l’aiglon continua de se comporter comme une poule et de picorer des graines.

Voyant grandir l’aiglon, le fermier voulut le faire voler. Le prenant dans ses mains, il le lance dans les airs. Mais l’aiglon, convaincu qu’il ne pouvait voler, n’ouvrit pas les ailes. Il atterrit maladroitement sur le sol, provoquant un fou rire général dans la basse-cour.

Un peu plus tard, le fermier fit un second essai. Cette fois, il monta sur le toit de la grange avec l’aiglon et il le lança dans le vide en disant : « Vole, tu es un aigle !  »

Timidement, l’oiseau ouvrit les ailes et se mit à planer au-dessus de la basse-cour avant de s’envoler vers la montagne.

Que nous enseigne cette histoire ?

«On surestime ce que l’on n’est pas, on sous-estime ce que l’on est.» Malcom Forbes

Cette histoire nous invite à  prendre conscience que l’on est bien plus que ce que l’on pense être. Elle nous propose également de découvrir notre vérité  intérieure et de respecter notre propre sensibilité en ne cherchant pas la vérité à l’extérieur de nous-mêmes (et cela, même si cela semble plus rassurant, plus sécurisant).

Le message :

Suivez votre intuition, votre  inspiration profonde et surtout restez connecté à votre grande vision, à vos rêves, peu importe le regard, l’opinion, le jugement des autres.

Dans l’histoire, l’aiglon sait intuitivement qu’il est un aigle et non pas une poule mais la peur, le manque de confiance le font se rétracter et choisir de se conformer  pour ne plus subir les railleries de son entourage.

Si vous choisissez de découvrir votre vérité, cela implique de vous écouter  profondément, au-delà des idées préconçues et des conditionnements sociaux. De faire également des choix déchirants comme d’avoir le courage de laisser derrière soi tout ce qui fait obstacle à votre bien-être et à votre croissance. Grâce à l’aide du fermier, l’aiglon prend conscience de sa véritable nature et se reconnecte puissamment à son authenticité profonde.

 

«Pour prendre son envol, il faut découvrir ce qui nous donne des ailes. » Nicolas Proupain 

 

Découvrir ce qui vous donne des ailes c’est aller à la rencontre de votre expression unique!

Alors, je vous lance une invitation: devenez ce que vous êtes et faites ce que vous seul pouvez faire [En référence au célèbre «Deviens qui tu es » de Pindarem repris  par Friedrich Nietzsche,  sous cette forme «Deviens qui tu es,  fais ce que toi seul peux faire».]

Sessi

Pour recevoir d’autres textes inspirants : inscrivez vous sur ma liste : generation-coaching.com
Pour rejoindre mes communautés Facebook: Sessi Coach Pro et La Question du Coach

À propos de Sêssi Hounkanrin

Suivez-moi sur Linkedin et sur FacebookTéléchargez l’e-book gratuit: «25 proverbes du monde entier pour inspirer votre communauté» en vous inscrivant à mon infolettre (dans le volet à droite au bas de ma page)

3 commentaires

  1. Magali

    9 avril 2017 at 16 h 05 min

    Merci pour cet article très inspirant. Il est vrai que, bien souvent, nous fixons nous-mêmes nos propres limites. Nous ne nous pensons pas capables, nous nous empêchons de rêver grand. Et tout le potentiel en nous reste inexploité, dommage ! J’avais écrit un article pour illustrer cela et donner des clés pour dépasser ses fausses croyances (https://lavieetlesreves.com/depasser-vos-croyances-limitantes/). Car comme disait Malesherbes : «On ferait beaucoup plus de choses, si l’on en croyait moins d’impossibles.»

  2. Solenne Guennegues

    10 avril 2017 at 14 h 25 min

    histoire poétique et inspirante. Merci!

  3. jANINELABBE

    3 mai 2017 at 17 h 36 min

    Bonjour SYLVAIN./ JE SUIS TELLEMENT CONTENTE DE TES NOUVELLES.J,ATTTENDAIS UNE PETITE NOTE POUR ME RAPPELER QUE JE N,AVAIS

    PAS SIGNER MON CHÈQUE,J’ai ESSAYÉ DE TOUS LES MOYENS DE TE REJOINDRE PAS DE NOUVELLES POUR ME RAPPELER QUE J’AVAIS OUBLIÉ DE signer LES chèques mAIS JE SUIS DÉSOLÉE MAIS CONFIANTE QUE TU VAS ME REJOINDRE D,UNE AUTRE FAÇON pAR DES ECRITS AUSSI COMME,INCRIRE POUR LES RESSOURCES iNSPIRANTES.J’aime BEAUCOUP et je peut le faire au foyer,et SYLVAIN,,PUIS-JE RECEVOIR DE TES C.CD…JE CHANTERAS AVEC TOI AUSSI CEUX DE GIANNADA /JE SERAIS AU paradis….et tes chants viennent du cœur inspirants……..je te reviendrai..Félicitations et Bonnne année à …rendre les gens heureux.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *