COMMENT VIVRE LES RASSEMBLEMENTS DES FÊTES DANS LA JOIE

Par le 19 décembre 2014

Peu importe le moment de l’année, on souhaite se sentir à l’aise et en confiance lors de nos interactions, mais pour certains ce besoin devient crucial durant cette période de l’année où les occasions de rassemblements se multiplient.

temps-des-fêtes-famille

Là où plusieurs personnes éprouvent un malaise, c’est quand elles sont en présence de quelqu’un qui prend beaucoup de place, quand elles auraient envie de dire « non » et ne s’en donnent pas la permission ou quand une divergence d’opinion avec leur conjoint est source de conflit. Ce genre de situations peut être stressant et désagréable.  Pourtant, on dit du temps des Fêtes que c’est un moment de réjouissances!

Ce que je fais maintenant pour me recentrer et me réjouir malgré ce genre de situations où je me sentais auparavant agacée, frustrée et impuissante, c’est me remémorer 3 vérités toutes simples :

  1.  Tout le monde ne cherche qu’une chose : survivre! La personne qui prend beaucoup de place a développé cette habitude très jeune, inconsciemment. C’est sa façon de prouver qu’elle existe.  Elle exprime son besoin à elle.  Cela n’a rien à voir avec ses interlocuteurs. C’est la meilleure manière qu’elle a trouvé de prendre sa place, même si elle est dérangeante pour les autres.  Se rappeler que cette personne essaie simplement de survivre empêche de le prendre personnel.  Ainsi, les sentiments tels que la dévalorisation, le rejet ou le ressentiment n’ont plus leur raison d’être..
  2. Il est impossible de rendre tout le monde heureux. Dans les moments où vous auriez envie de dire « non » et que vous n’osez pas, souvenez-vous de ce que disait Lafontaine: « Est bien fou du cerveau qui prétend contenter tout le monde. »  Plutôt que d’essayer de faire plaisir aux autres ou de les protéger, vous pouvez vous demander « Qu’est-ce que je veux vraiment? » puis exprimer ce que vous voulez. Les autres n’ont pas besoin que vous disiez toujours « oui », ils ont besoin de connaître vos désirs et vos besoins.  Ils ne peuvent les deviner, même si vous aimeriez qu’ils le fassent !.
  3. Mieux vaut prévenir que guérir. En repensant aux fêtes des années précédentes, y a-t-il des choses que vous vous êtes promis de ne pas revivre? Des choses que vous aimeriez changer? Précisez ce que vous voulez et parlez-en avec la ou les personnes concernées. Prenez du temps pour vous mettre d’accord sur une stratégie satisfaisante pour les deux parties. Par exemple, si vous appréhendez des frictions concernant l’heure de départ après une réception, vous pouvez prendre deux voitures, ainsi chacun garde sa liberté.

Être dans sa puissance, c’est choisir sa réaction face aux manières d’être des autres et prendre la responsabilité d’exprimer ses besoins et ses désirs.

 

En me souvenant des 3 vérités citées ci-dessus, je peux communiquer plus efficacement, garder mon pouvoir et mon énergie et profiter pleinement du Temps des Fêtes. Je vous souhaite de retrouver rapidement votre joie de vivre quand ça grince un peu dans les interactions!

 

2695-Aline-Tardif-Format-WebAline Tardif

Coach spécialisée dans l’art de vous aider à communiquer puissamment pour vous propulser vers la réussite dans vos relations, votre carrière et vos finances.

 Pour bénéficier de mes services ou en savoir plus sur moi 

Pour réserver votre Session découverte gratuite

 

Pour lire mon article précédent: 6 TRUCS POUR S’AFFIRMER

_______________________________________________________________

Crédits photo: Jpellgen

À propos de Aline Tardif

Aline Tardif, coach-mentor, est experte dans l’art de vous aider à prendre le leadership de votre vie pour vous propulser vers des relations saines et une carrière épanouissante et prospère. Pour plus d’informations, visitez www.alinetardif.com Pour réserver votre Session découverte gratuite, allez à http://alinetardif.com/session-decouverte/ Vous trouverez plus d’articles ici

4 commentaires

  1. AFIANA ANYE ERIC

    19 décembre 2014 at 4 h 10 min

    Merci pour ce que je viens de commencer à lire.Franchement,c’est très impressionnant!Je ne voudrai plus m’arrêtter.Je compte sur vous pour en savoir plus et mieux me sentir.Merci encore et très bonne fin d’année 2014 à vous!

    • Aline

      19 décembre 2014 at 6 h 41 min

      Le pouvoir de vous sentir mieux est tout proche de vous! Il est à l’intérieur et ne demande qu’à être utilisé. Heureux Temps des Fêtes!

  2. Rose

    23 décembre 2014 at 12 h 13 min

    Moi je voudrais dire à mon conjoint que je ne supporte plus sa façon d’être vis-à-vis de ses parents et sa famille en général… Il les traite comme s’ils avaient »tout faux » en permanence.
    Je voudrais aussi lui dire que ce comportement d’homme des cavernes fait que je m’ éloigne de lui de plus en plus… Je l’aime de moins en moins. Plus du tout? Peut-être…
    Belles fêtes à tous…

    • Aline Tardif

      23 décembre 2014 at 15 h 28 min

      Chère Rose,

      Ce que vous n’aimez plus du tout, c’est ce comportement de votre conjoint. Toute personne est « plus » que son comportement. En vous remémorant ce qui vous a plu chez lui et en concentrant votre attention sur les qualités de cet homme, peut-être sera-t-il plus facile de lui exprimer votre vérité avec compassion, c’est-à-dire de lui dire que lorsqu’il se comporte de telle façon envers les autres, vous ressentez de l’hostilité et de l’éloignement (ou tout autre sentiment qui monte en vous). Ainsi vous prenez la responsabilité de ce que vous vivez et vous l’exprimez sans jugement. Cela ne vient plus créer cette tension dans votre corps sans causer de tort à personne, au contraire, vous lui donnez l’occasion de faire une prise de conscience. La saisira-t-il? Cela n’est plus dans votre zone de pouvoir, mais dans la sienne!

      Joyeuses Fêtes!

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *