8 FAÇONS DE MONTRER VOTRE AMOUR À VOTRE ENFANT

Par le 28 janvier 2015

La vie va vite, parfois très, très vite. À travers la course folle pour partir au boulot le matin, la soirée remplie par les devoirs, les bains, les tâches et les activités parascolaires, quel temps nous reste-t-il pour se brancher sur le plaisir d’être parent et sur tout l’amour qu’on a pour chacun de nos enfants? On cajole plus spontanément les bambins, mais parfois, alors que nos enfants grandissent, les marques d’affection se raréfient et il nous arrive d’oublier de leur rappeler combien on les aime. Or, il arrive que les enfants puissent douter de l’amour et de l’acceptation inconditionnelle de leurs parents.  Puisqu’on est parfois en colère, puisqu’on les gronde souvent, qu’on doit parfois appliquer des conséquences, puisqu’on soupire et lève parfois le ton lorsqu’on leur fait remarquer leurs comportements inadéquats, puisqu’on leur reflète parfois qu’on est déçu, voir découragés de leur attitude, certains enfants peuvent développer l’impression qu’ils sont un fardeau pour leur parents débordés.

Faite le test: pendant une semaine, chaque fois que vous manifestez de la désapprobation à votre enfant, chaque fois que vous intervenez ou émettez une consigne, inscrivez un crochet sur une feuille. Puis, chaque fois que vous avez une interaction positive avec votre enfant, qu’il s’agisse d’une blague, d’un sourire, d’un toucher affectueux ou d’un moment agréable passé ensemble, inscrivez une étoile sur la feuille. Qu’observez-vous? Grondez-vous plus souvent les enfants que vous ne leur distribuez des marques d’approbation? Quel est votre ratio affection vs interventions? On a malheureusement bien trop souvent le réflexe de porter notre attention sur ce qui nous agace et sur les comportements à changer.  Il importe donc de rétablir régulièrement l’équilibre, de prendre conscience de tout ce qu’on apprécie chez-eux et de leur démontrer de maintes façons qu’ils sont pour nous un cadeau du ciel. Voici quelques idées :

  1. Dire chaque jour ce que l’on apprécie les uns des autres: Instaurez une nouvelle tradition chez-vous. Chaque jour, chacun des membres de la famille devra dire à quelqu’un quelque chose qu’il apprécie ou faire une remarque positive.  Par exemple, vous pourriez faire un tour de table aux repas ou encore tenir un « cahier d’appréciation » ou chacun doit inscrire chaque jour un commentaire positif. (« J’ai aimé quand maman m’a aidé dans mes devoirs », « Samuel s’est réveillé avec un merveilleux sourire. ») Vous pourriez également afficher un « tableau d’amour » où on vient régulièrement épingler de petits commentaires d’appréciation.
  2. Être présent : Et je ne parle pas ici simplement de la quantité de temps passé avec vos jeunes, mais de la qualité et de la profondeur de votre présence. Prenez 5 minutes par jour afin de faire ce que j’appelle un « cœur à cœur » avec chacun de vos enfants. Mettez alors de côté vos tâches et vos préoccupations et allez simplement vous assoir près de votre enfant pour vous intéresser à ce qu’il fait, sans faire d’intervention. Inspirez alors profondément afin de connecter avec vos émotions  et prenez conscience de l’amour que vous avez pour lui, de combien il est beau, combien vous êtes heureux d’être son parent. D’une façon ou d’une autre, votre enfant ressentira cet « aura » de tendresse.
  3. Avoir du plaisir : Ne faite pas que prévoir des activités en famille, manifestez votre enthousiasme à jouer avec eux, démontrez combien ça vous fait plaisir d’être en leur compagnie.  Riez de leurs blagues, appréciez les dessins qu’ils vous offrent,  émerveillez-vous de leurs spectacles et faites avec eux des activités que vous aimez.
  4. Faire confiance : La confiance est l’une des plus grandes marque d’amour qu’un enfant peut recevoir. Plus vous direz souvent à votre enfant des phrase empreintes de confiance, meilleure sera son estime personnelle et plus il se sentira accepté. Utilisez alors des phrases comme : « Je te le prête, JE SAIS que tu vas y faire attention. », « Je suis certaine que ça ira bien dans telle situation… », « Tu as toute ma confiance. » et évitez les phrases de méfiance comme : « Fais attention! Tu vas le briser! », « J’espère que tu vas bien te conduire chez… »
  5. Démontrer son intérêt : Peu importe son âge, intéressez-vous à son opinion, à ses goûts et à ses idées. (« Que devrais-je porter ce soir tu crois? », « Ouf! Le personnage de ton histoire a eu une drôle de réaction tu ne trouve pas? Toi qu’aurais-tu fait? » ) Demandez-lui sa perception des choses sur divers sujets et tentez d’en apprendre davantage sur ses centre d’intérêts. Prendre quelques minutes pour écouter l’album préféré de notre ados ou lire le roman « coup de cœur » de notre fillette, sont aussi des façons de dire : « Je m’intéresse à toi »
  6. Le respecter davantage : Évitez de le réprimander en public. Parlez de lui positivement aux autres adultes même en son absence. Utilisez toujours un ton et des mots respectueux et ce même lorsque vous êtes en colère. N’utilisez jamais une façon de vous exprimer avec vos enfants que vous n’utiliseriez pas avec les enfants d’une autre personne. Ne lui mentez pas, ne lui faites pas de fausse promesse et n’utilisez pas le chantage pour vous faire obéir. Prenez un cours sur la communication parent-enfant au besoin afin de développer des attitudes respectueuses tout en assumant votre rôle d’autorité.
  7. Dire simplement « je t’aime » plus souvent! Mais n’y a pas que ces mots qui rappellent à votre enfant qu’il compte pour vous. Les petits gestes du quotidiens aussi :
    • Un regard rempli de fierté et d’affection;
    • Une main dans les cheveux, un bisou sur le front, un toucher chaleureux;
    • Lui préparer son plat préféré, lui préparer une petite surprise, chercher à lui faire plaisir;
    • Un petit mot d’encouragement glissé dans sa boîte à lunch avant un examen;
    • Un surnom affectueux (bijou, chaton, amour, chouette, coco…);
    • Soyez créatifs!  Trouvez ce qui VOUS ressemble.
  8. Assumez votre autorité : Établir des règles, les faire respecter, mettre desbalises et des interdits malgré la colère des enfants, c’est aussi ça leur montrer notre amour. Les enfants savent d’instinct qu’ils ne sont pas supposés faire tout ce qu’il leur plait et ils ont besoin de leaders forts et solides sur lesquels s’appuyer. Quand les adultes abdiquent devant la résistance des enfants, ceux-ci se sentent abandonnés, pas suffisamment importants pour que leur parents fassent l’effort de les élever. Ma phrase préférée est: « J’aime tellement les enfants que j’accepte qu’ils me détestent parfois. »

Et vous, comment aimez-vous vos enfants? Laissez-nous vos idées dans les commentaires plus bas. 🙂

Nancy Doyon, Coach familial

Présidente de SOS Nancy 
Directrice de l’école de coaching familial
Auteur du livre « Parent gros bon sens »
conférencière, chroniqueuse famille.

 

Visitez la page Facebook de Nancy Doyon.

 

Crédits photo: Damián Bakarcic

À propos de Nancy Doyon

Coach familial Présidente de SOS Nancy Directrice de l'école de coaching familial Auteur, conférencière, chroniqueuseRetrouvez Nancy sur Facebook

68 commentaires

  1. Walmic

    28 janvier 2015 at 1 h 18 min

    Bonjour,

    Les matins ou elle commence plus tard et que nous ne pouvons pas prendre notre petit déj ensemble, je lui colle un post-it avec un petit mot, pour lui souhaiter soit bon appétit, soit bonne journée et lui fais des bisous pour la journée .

  2. roux

    28 janvier 2015 at 2 h 12 min

    moi je leur dit tous les jours et surtout tous les soirs avant le coucher que leurs papa les aiment a la folie. et que si je les fait respecter les règles c’est justement parce que je les aiment. je leurs dit aussi « vous les enfants si je ne vous aimerais pas je m’en fouterais de leurs apprendre les règles de disciplines » c’est justement parce que je vous aime que je veux vous soyez bien élevé

    • josiane

      9 février 2015 at 18 h 13 min

      c est tres joli et les choses dite nous instruit un peux j ai élévé mes enfants avec le respect des autres

  3. henchiri afef

    28 janvier 2015 at 2 h 16 min

    bonjour et merci pour ce sujet vraiment la charge de vie nous vole de nos enfants mais le temps avec eux est le plus amusant.ces petits sont notre responsabilité et il faut Etre plus responsables.

    • Delphine

      18 septembre 2016 at 21 h 24 min

      Vraiment pour le cas de madame jacquet c’est absurde . pardonne ta fille

  4. nadine

    28 janvier 2015 at 3 h 25 min

    bonjour pour moi je dit a mes enfants que les discipline c pour vous guider ,pour vous montre se qui et le meilleur pour vous et osi de dire JE TAIME _s’il te plait et merci ,des foi mon petit me demande » maman donne moi du jus » je lui dit , »tu ma pas dit le mot magic »a se moment la il me dit « s’il te plait maman » a se moment la je lui fait un gros calin, car il aime bien les calin ,je dit osi des enfants bien elver c pas simplement pour nous (parents) c osi pour les yeux des autres. merci a vous

  5. jacquet

    28 janvier 2015 at 3 h 36 min

    je n aime pas ma fille, elle est méchante , me fait et dit les pires horreurs, j aurais du avorter, et je le pense fortement, c est une pourriture vivante, une perverse narcissique, menteuse, voleuse, franchement je crois que je ne l ai jamais aimé, au plus profond de moi, elle m a bouffé ma vie, pour moi elle fait partie de gens qui ne sont pas sains,

    • Alison

      28 janvier 2015 at 4 h 31 min

      ton enfant est le reflet de l éducation que tu lui a offerte, donc si elle est si horrible tu sais a qui t en prendre! C est honteux de parler de la sorte de la personne a qui tu as pu donner la vie! Si j étais toi j irais au plus vite consulter afin de changer et offrir un avenir à cet enfant qui n a rien demandé! Sur ce, j espère qu elle ne lira jamais ce mail et qu a l avenir tu sera plus respectueuse

      • Reine

        28 janvier 2015 at 4 h 57 min

        Ce que tu as ecrit est le plus mauvais commentaire et attitude qu’une MAMAN puisse avoir. C’est honteux, vraiment. DEGUELASSE !!!

      • Mel

        11 février 2015 at 6 h 48 min

        C’est une honte de parler ainsi de ses enfants. Moi j’en ai trois, comme les jeunes d’aujourd’hui la plupart, je peux dire qu’ils ne m’apportent rien si ce n’est que de l’indifférence et bien des souffrances. Mais c’est la vie qui est devenue comme ça, jamais même si moi aussi j’ai une fille perverse, je ne me permettrai de parler d’eux de cette façon.
        Pourtant, je ne pourrai exprimer le mal qu’ils m’ont tous fait depuis mon divorce. Mais ils sont la chair de ma chair et c’est avoir aucun respect pour vous même qui devriez consulter un psy, vous n’êtes pas une mère, je n’en dirai pas davantage car je vous trouve abjecte

    • Linda

      28 janvier 2015 at 6 h 03 min

      Bonjour,

      J’ai dû mal à croire qu’une maman peut « ne pas aimer sa fille » je pense qu’il doit y avoir beaucoup de problèmes qui vous laissent dire ça et qui laisse cet enfant devenir ainsi comme vous le décrivez…
      Je vous conseille vivement d’en parler avec votre médecin, c’est urgent si tu veux vivre en harmonie avec toi-même et ton enfant… Je vous souhaite d’être heureuses!!!
      je vous envoie plein d’amour

    • lolotte

      28 janvier 2015 at 6 h 15 min

      Comment te dire… gentillement et poliment … vas te faire soigner ou suicide toi si tu fille est comme ça c’est certainement que tu n’as pas du faire ton rôle de mère ou que tu as toujours préféré ton cul au sien !
      T’arrive à te regarder dans un miroir en parlant ainsi de ta fille?

    • Nicolas

      28 janvier 2015 at 13 h 14 min

      C’est normal qu’elle qu’elle soit méchante de te fais les pires horreurs!!!
      Tu lui a dis quoi depuis sa création? quelle n’est pas la bienvenue, que tu aurais du avorter, tu ne l aimais pas déjà avant sa naissance!!!
      Les enfants sente et ressentent tout, tu ne te rends pas compte a quel point c’est toi qui la rends comme ça!!!

      Tu te rends compte que tu lui détruit sa vie de cette manière là!

    • jujee

      28 janvier 2015 at 17 h 19 min

      tu es vraiment une merde toi

      • Girot

        9 avril 2016 at 6 h 10 min

        Bonjour.je suis divorcée et j’ai mon fils de 12ans.quand il es chez son papa et qu’il m’appeler je lui dit cc mon chéri sa va …gros bizou mon amour je t’aime.mon ami me dis que j’ai un sens insestieu dans mes paroles avc mon fils.pouvez vous me donnez vos avis.merci car mon ami ne veux plus que j’aille ses paroles avec mon fils.merci de vos réponses.

    • helola

      29 janvier 2015 at 1 h 21 min

      Bonjour,

      Votre message m’a blessé….pour votre enfant et vous.
      Pourquoi n’allez vous pas voir un médecin qui pourrait vous aider et éventuellement faire une thérapie avec votre enfant.
      J’ai lu beaucoup de détresse dans votre message. Il est encore temps d’avancer avec votre fille, cela n’est peut être pas trop tard.
      Vous avez eu beaucoup de courage pour vous livrer c’est qu’eventuellement vous souhaitez que les choses changent. Bonne continuation à vous.

      • Fenides

        16 février 2015 at 5 h 16 min

        Je suis tourmenter , torturer , dans une impasse a cause de mon fils

        • Fenides

          16 février 2015 at 6 h 17 min

          Modifier mon texte comment procéder

    • monic

      29 janvier 2015 at 10 h 46 min

      quelle horreur de dire ca de son enfant c est la pire des choses vous n etes pas digne d etre appelee maman. Voyez vite un médecin de l’ame. Elle est méchante avec vous car c est vous qui lui avez appris. Une mère apprend tout a son enfant et il rend ce qu on lui donne. j espère que ce que vous écrivez vous ne lui avez jamais dit car elle sera marquée par ces paroles pour toute sa vie. Pauvre petite fille. Pensez au chagrin de perdre un enfant vous vous avez la chance d avoir votre fille vous devriez remercier le ciel pour ca. Je vous plains également car vous devrez souffrir pour parler de la sorte alors svp ne reconduisez pas ce que vous avez vécu.

    • Anna

      29 janvier 2015 at 12 h 22 min

      A mon avis le site devrait faire suivre le mail de jacquet aux services sociaux qu’on lui enlève sa fille au plus vite avant quelle la détruise complètement cette pauvre petite puce .
      Pour ma part j’ai 4 garçons et même si il y a beaucoup d’ambiance a la maison je n’échangerais ma vie pour rien au monde
      Je les écoute toujours avec attention car je me dis que plus tard quand ils grandiront et qu’ils n’auront peytetre pas envie de parler a leur maman ils se rappelleront que ce qu’ils me racontaient étant enfant était la chose la plus importante a écouter pour moi

    • MLyne

      30 janvier 2015 at 23 h 55 min

      À toutes celles qui se sont offusquées du commentaire de Jacquet :qui sommes-nous pour la juger? Que connaît-on de sa situation? Moi, je lis un appel à l’aide d’une personne à bout de souffle. Je vous trouve courageuse, Jacquet, d’avoir osé écrire tout ça suite à un si bel article sur les multiples façons de démontrer notre amour à nos enfants. Si vous avez lu ceci, c’est que vous cherchez des solutions et qu’au fond de vous, vous aimez votre fille, mais détestez amèrement ce qu’elle vous fait vivre jour après jour. Oserez-vous vous faire le cadeau à vous même d’être heureuse en faisant le premier pas d’aller raconter ce qui vous torture à un professionnel des relations parents/enfants, qu’importe son allégeance? Oserez-vous essayer de croire que l’amour fait des miracles et transforme les gens, même les plus blessés? Je vous souhaite sincèrement que vous et votre fille découvriez, sous cet épais voile noir de colère, de blessures et de haine, la pouce fragile de votre amour mutuel et déciderez de l’arroser, pour qu’il puisse un jour grandir et guérir vos coeurs.

    • mimi

      1 février 2015 at 12 h 14 min

      Ce n’est pas votre fille la perverse narcissique, c’est vous. C’est vous qui faites et dites les pires horreurs à votre fille, c’est vous qui êtes une voleuse, menteuse. Et surtout vu que vous n’acceptez pas d’être une perverse narcissique, vous projetez ce que vous êtes sur votre fille, comme ça vous n’avez pas à vous remettre en question vu que vous êtes dans le déni. Vous allez faire devenir votre fille dingue en voulant la faire passer pour un personne à problèmes, mais c’est vous la folle. J’ai honte pour vous et je suis désolée pour votre fille d’avoir une mère comme vous. Vous êtes malveillante et votre fille ne mérite pas vos mauvais traitements. Vous êtes une malade

    • ploper

      2 février 2015 at 20 h 20 min

      Ce que je pense c’est que vous n’avez absolument aucune idée ce que c’est de voler,mentir, et d’autres choses dans le même gout.
      Cela doit vous faire plaisir de connaitre par dessus-tout un moyen de concrétiser ses rêves tout en les bannissants de son existence sous la forme d’un être qui ne cherche que ca et aura raison sinon cela se fera plus tard et elle aussi regrettera, maintenant allez vous faire ******, bon ca.

    • fanchon

      3 février 2015 at 16 h 02 min

      bonjour Jaquet,
      T’aimes-tu toi-même ?
      Tes parents t’ont-ils aimée ?
      cette enfant est-elle le fruit d’une union non consentie ?

      Tu as donné la vie a ta fille, même si ta vie est difficile, tu mérites le respect.
      Si tu te sens en colère permanente, appelle à l’aide… il y a un tas d’associations qui aident les femmes, y compris
      celles qui ont subi des violences.

    • Ibtissem

      4 février 2015 at 15 h 06 min

      « Je crois que je ne l’ai JAMAIS aimé » voilà le pourquoi du comment… Vous êtes la seule responsable du comportement de votre enfant.

    • jhgfmlvm

      4 février 2015 at 15 h 24 min

      don’t feed the troll…

    • Mamy

      12 février 2015 at 6 h 25 min

      Bonjour Jacquet, personne ne peut changer personne, je connais quelqu’un qui sonde le coeur et connaît la solution, chacun de nous est le fruit de notre passé, une seule personne peut aller dans le passé et l’effacer, le rend neuf… Cela dépend de toi, Il peut changer ta vie, ton présent et ton futur. Il a tout pouvoir pou te guérir, de panser les plaies, de restaurer, de mettre son amour dans ton coeur. a ta place c’est vrai et je l’admets tu penses qu’il n’y a plus d’espoir, mais Lui Il dit si aujourd’hui existe, il y en a encore, c’est pour cela qu’Il était venu, c’est cette touche que tu en as besoin, tu as un enfant désiré ou pas, c’est un plan de Dieu et son plan est parfait, seulement, laisse-Le se révéler en toi, maintenant même; car c’est le seul qui te comprend vraiment et ne te délaissera point. Ouvre ton coeur et laisse-Le te parler, vas dans un coin où tu es seule, parle-Lui, il est temps, quelque soit ta croyance, Dieu te voit ne désire rien d’autre que de te bénir, j’aimerais m’arrêter là…, mais son Esprit me pousse; remets tes fardeaux entre ses mains, Il nous a pardonner, par son Fils Jésus crucifié pour nous à la croix, tu as entendu parlé, ce pardon tu dois le recevoir, Dieu nous a déjà sauvé, il y a 2000 ans, pourquoi, car Il est un Dieu de relation, qui restaure les relations brisées, rien ne lui est impossible, crois-moi. Nous ne méritons rien de sa part, car nous sommes ses ennemis, or il nous a pardonnés; toi aussi tu peux pardonner ta fille, prend ton temps, comme Dieu est patient envers nous, Il veut intervenir sur cette relation, quoique tu as dis Dieu sait ce que tu as endurer, ce que tu as vécu, mais aujourd’hui sincèrement par rapport à nos péchés qu’Il a portés, Lui qui n’a jamais péché et a été fait péché pour nous, est-ce qu’il valait la peine de garder les amertumes et ces maux dans tons cœur, à toi de voir, laisse-le faire, je prie pour ta fille, pardonne la, Dieu est vivant, et veille sur nous, tu es limité, mais Lui non, Il est illimité, le début est peut être cela mais demain non, j’en suis sûr si tu crois, et te laisse sonder, tu verra la gloire et la preuve de ce j’ai dit, rien ne nous séparera de l’amour de Dieu, prend courage, je prie pour toi; maintenant même, Fait ta part avance, pardonne, demande la force je prie avec toi, où que je suis Dieu est omniprésent, la distance n’est pas une barrière, soit confiant, dans le nom de Jésus Fils de Dieu. Que Dieu te béni richement.

    • lee

      24 février 2015 at 6 h 52 min

      Je ne veux pas être cruel avec toi mais si elle se comporte comme ça, c’est toi la première raison.Tu dis que tu ne l’a jamais aimé, elle ne t’a jamais aussi aimé en retour alors que c’est toi l’adulte qui aurait dû faire les premiers pas. Un enfant c’est toute la vie, la raison d’être des parents, tu parles qu’elle te bouffe la vie, en effet prendre soin d’elle pour toi c’est une service qui va à l’encontre des plaisirs que veux te faire encore. Mais si tu a pris le temps d’être plus près d’elle, tu aurais pu percevoir un autre type de plaisir « d’être parent », d’aimer ton propre enfant plus comme tu as aimé les petits chiots, les poupées et les nounours quand tu étais petite. S’il te plait, ne laisse pas passer cette chance, prends une trêve et concilie-la et concilie toi toi-même.

      Bonne chance.

    • Jacky

      8 octobre 2016 at 3 h 01 min

      Jamais une mère ne prononcera ces mots. Ton enfant c’est ton sang,ton enfant c’est ta vie. L’enfant n’a pas demandé de venir au monde. Je te conseil de consulter un psy.

    • Gloubiboulgua

      24 novembre 2016 at 9 h 45 min

      Bonjour Jacquet,
      J’ai eu la chance d’avoir des enfants chouettes et ça n’est pas toujours le cas, la preuve! Elle a dû vous faire beaucoup souffrir pour que vous en soyez arrivée là.

    • Brun

      6 décembre 2016 at 20 h 46 min

      J’aurait toute la honte et la haine de l’univers en entiers au plus profond de mon être le mal de l’âme et un coeur meurtrie si tu en as un…Et sous le couvert de l’anonymat. …Et sur internet comme une sale mère de merde que tu est…ma fille est un diable et pourtant c’est l’être que j’ai le plus désiré au monde d’un amour inconditionnel et éternelle, soigne toi ma belle!

    • quisuisje

      3 janvier 2017 at 16 h 24 min

      ma mère à été pire je pense que ta fille et avec le temps le pardon a été ma plus belle image à son égard alors fais en de même tu verras le soleil va renaitre sur ton image ….. j ai eu du mal pour refaire ce chemin inverse mais il est gratifiant…… pensées à toi que je ne connais pas…….jacques

    • Andréanne

      6 février 2017 at 23 h 20 min

      Voyons Jacquet! Confie ta fille à la DPJ dans les plus brefs délais (je sais que ton poste date déjà d’un an). Moi, suite à la mort de mon père, j’ai été élevée par une tante qui avait ce genre de sentiments envers moi. Elle me disait des choses méchantes. Elle m’appelait gros cul, me disait que je n’étais pas très jolie, qu’elle me gardait par charité, que j’étais de trop chez elle, qu’elle ne m’aimait pas car je n’étais pas une enfant attachante, que j’étais stupide, et j’en passe tellement! Elle m’a brisée. Je n’avais donc aucune confiance en moi et aucune foi en la vie, en l’avenir. J’étais persuadée d’être une pourriture et de ne pas avoir ma place sur cette terre. Des années plus tard, quand elle a démarré son entreprise avec les 5 ans d’allocations qu’elle recevait pour moi mais qu’elle économisait plutôt que de s’en servir pour moi, elle a ENFIN décidé de m’envoyer en famille d’accueil. Le travailleur social qui est venu me chercher n’en revenait pas. Il m’a dit dans l’auto: comment c’était chez ta tante? Elle me paraît être une personne très froide (elle n’avait pas l’air triste de mon départ). Je lui ai répondu qu’elle avait passé 5 ans de sa vie à m’endurer, et que son attitude était normale car je n’étais pas sa fille; qu’elle me gardait par obligation et que c’était très généreux de sa part!…Il m’a dit: Tu sais Andréanne, tu n’es pas un fardeau toi! Tu apporte ton lot de positif! Chaque personne est importante dans une famille et tu mérite qu’on te démontre qu’on t’aime et qu’on te respecte!…Je n’en croyais pas mes oreilles; je n’ai pas pleuré car j’étais passée maître dans l’art de ne pas montrer ma vulnérabilité, mais ça m’a tellement fait de bien d’entendre que ce n’étais pas moi le fardeau; c’était ma tante!!!

    • virginie

      26 avril 2017 at 16 h 58 min

      Comment peux t on parler de son enfant ainsi c’est ignoble y a mm pas de mot pr decrire cette haine les enfants naissent innocents l éducation les fait grandir….éducation si il y a …j espère qu’elle ne l ira jamais votre commentaire vs la detruirez encore plus que ce qu’elle doit deja etre

  6. mireille

    28 janvier 2015 at 4 h 36 min

    Vous devez également vous détester pour écrire des horreurs pareilles concernant votre propre fille ! J’ai 4 enfants dont 2 avec des besoins particuliers et je n’oserais jamais parler d’eux de cette manière. Et à lire votre commentaire, effectivement vous auriez dû avorter. Une femme qui traite sa fille de pourriture vivante et de perverse narcissique ne mérite absolument pas le titre de mère !

    • virginie

      26 avril 2017 at 17 h 01 min

      Entièrement d accord avec vs Mireille

  7. lolotte

    28 janvier 2015 at 6 h 18 min

    Mais non mireille! C’est sa fille la perverse narcissique rhoooooooo ….

  8. wastiau

    28 janvier 2015 at 7 h 49 min

    bon, pour revenir à l’émerveillement, j’ai un fils de 18 mois, je l’ai attendu pendant 14 ans!!!! je me régale de chaque seconde où j’ai l’honneur et le prévilège de le cotoyer. Je ne sais pas de quoi demain sera fait, mais je suis certaine qu’il aurra de l’attention et l’amour de ses parents. Nous ne pouvons que l’accompagner dans son cheminement, lui montrer le meilleur de nous même comme base d’espérance.

  9. Lucas L

    28 janvier 2015 at 10 h 13 min

    Bonjour Nancy,

    Merci de partager cet article qui tombe à pic, car je vais devenir jeune papa dans trois mois et je dois avouer que le stress monte de plus en plus.

    J’adore les enfants et je mettrais tout en œuvre pour rendre ma petite puce heureuse.

    Quant à Jacquet, c’est vraiment triste de voir de tels propos de la part d’une personne qui se dit « mère », vous devriez consulter afin de comprendre votre mal-être avant que celui-ci vous détruise vous et votre relation avec votre fille.

    Merci à ce site de toujours partager des articles de qualités. 🙂

    • Nancy

      1 février 2015 at 16 h 09 min

      Merci! Profitez bien de cette nouvelle aventure!

  10. Marlene

    28 janvier 2015 at 15 h 57 min

    Mes enfants sont ma raison de vivre. Il ne se passe pas 1 jour sans que je leur dise (au moins 15 fois) que je les aime.
    Même si mon grand de 7 ans me dit que je suis la plus méchante maman du monde pcq je suis un peu sévère, je sais que ds quelques années il me remerciera, comme je l’ai fait avec mes parents.
    Je ne me rappelle même plus ma vie avant de les avoir tellement ils ont donné un sens à ma vie.
    Je ne suis pas une maman parfaite, il m’arrive de crier, de craquer, mais ce sont mes amours et rien ne pourra changer ça !!!

    Lucas L, ce ne serait pas normal si vous ne stressiez pas… Le fait de vous en inquiéter annonce que vous serez un bon papa 😉

    Quant à Jacquet, je pense que c’est du faux, mais si c’est vrai, vous ne méritez pas d’être maman et je plains votre fille.

    Merci pr cet article.

  11. finck

    28 janvier 2015 at 17 h 27 min

    Ce que j ai lu ma outrée comment peut-ont parler de son enfant comme cela il y en as qui mérite vraiment pas de devenir parents. … heureusement que j ai pu lire d’autres comm beaucoup plus beaux moi tous les jours je montre a mon fils que je suis fière de lui que je l aime et que je le reconforte dans ces craintes de la vie pour lui montrer que il ne sait pas battus pour rien car c est la plus belle merveille qui puisse nous arriver même si il est pas toujours cool comme un peu de nous…. la vie nous a permis d’obtenir ce magnifique kdo … 😉

  12. hb

    28 janvier 2015 at 17 h 56 min

    Oh my god !!!! Mais qu’est ce que je viens de lire !!!!!!!!!!!!!!!!!! J’espere qu’elle va continuer encore lonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnjnnnnnnnnnnnngtemp a te pourire la vie comme tu dois pourrire la sienne 🙂

  13. hb

    28 janvier 2015 at 18 h 03 min

    Mes enfants sont toute ma vie…..meme si ils ne sont pas tous les jours de tous repot….ma vie ma maison mon coeur seraient vi
    de sans eux….

  14. bintou

    28 janvier 2015 at 23 h 04 min

    Non mais je rêve vous êtes odieuse comment parlé vous de cette pauvre enfant qui n a rien demandé votre haine va la détruire vous êtes maléfique on ressent la haine en vous vous êtes incapable d aimer ni donner de l amour comme est vous au contraire qui ne devrait pas exister pauvre enfant je suis choque espèce d animal d ordures tu n es pas une mère toi mais une grosse MERDE

  15. Mireille

    29 janvier 2015 at 0 h 27 min

    Que NOTRE PÈRE CÉLESTE bénisse et accompagne Jacquet, je ressens qu’elle ne peut donner, ce qu’elle n’as pas elle même reçu…

    « L’AMOUR »

    Unissons nos prières dans la confiance que NOTRE PÈRE DIVIN EST PLEIN D’AMOUR, QU’IL EST IMPATIENT DE PARTAGER AVEC ELLE ET TOUS SES AUTRES ENFANTS, DANS LE BESOIN…

  16. Tita

    29 janvier 2015 at 3 h 49 min

    Je suis l’heureux papa de 4 enfants. 3 grands de plus de 20 ans, indépendants, et la cerise sur le gâteau avec un dernier de 11ans, que je me partage avec sa maman en toute bonne entente. J’ai également la chance extraordinaire d’être un jeune grand-père (49 ans) d’une petite fille de 16 mois, cadeau que je dois à ma fille de 22 ans.
    Séparé et célibataire à ce jour, ma famille, mes enfants, ont toujours été mon bien le plus précieux, et le reste. Ils sont le reflet de ce que nous sommes, et ce miroir nous renvoie chaque jour nos qualités, comme nos défauts, ce qui est une véritable source de progrès, si l’on prend la peine de se remettre en question lors que leur comportement nous interpelle. L’Amour inconditionnel que je leur porte m’est rendu au centuple, et ma vie ne serait pas la même sans eux. Tout le monde n’a pas cette chance. Des gens souhaiteraient de tout le coeur être parent, mais n’y arrivent pas. Aussi, lorsque la vie nous autorise à ce bonheur, je pense que nous n’avons pas le droit de le gâcher, d’autant que nos enfants n’ont pas demander à naître avec nous. J’ai donc beaucoup de peine pour Jacquet, à qui je n’ai pas de conseil à donner, si ce n’est que de regarder au fond de son coeur, et au plus profond de son être, afin de guérir ses blessures du passé et de pouvoir se pardonner. Sa vie, et surtout celle de sa fille, en seront à jamais métamorphosées…En espérant qu’elle parvienne a trouver le chemin de l’Amour…inconditionnel…Bises à toutes et tous. Tita

    • Sylvain Carufel

      30 janvier 2015 at 21 h 44 min

      Merci Tita pour ce témoignage plein d’amour et de sagesse. Vous êtes un homme bien et vos enfants ont beaucoup de chance de vous avoir comme père. Félicitations et bonne suite. 🙂

  17. Clementine

    29 janvier 2015 at 8 h 55 min

    Quand je lis tous ces messages d’amour de tous ces parents j’ai honte. Honte parce que j’aime mes enfants d’un amour inconditionnel ça je le sais mais j’ai beaucoup de mal a le leur faire passer. Mon fils de 13 ans est un ado de sa génération avec tous les défauts qu’ils ont tous fainéant, râleur, égoïste, centre sur lui même, ils nous en fait voir de ttes les couleurs au niveau de sa scolarité…. Il ne veut pas travailler, ne pense qu’à s’amuser, jouer aux jeux vidéo, regarder la télévision. J’ai tt essayé, punitions, discussions, etc… Et rien n’y fait. J’ai très peur pour son avenir et j’avoue que notre relation est très conflictuelle. Il ne m’a jamais manque de respect, connaît les limites a ne pas dépasser avec les adultes. Mais je me rends compte que je ne sais plus lui parler en étant positive. Je passe mon temps a le reprendre sur tout ce qu’il fait de mauvais. Je m’en veux car je me demande comment il pourra s’en sortir en ayant des parents qui passent leur temps a le dénigrer, je culpabilise. Et de l’autre côté lui ne fait rien pour que cela change. Alors je suis très mâle lorsque je lis tous les commentaires de tous ces parents qui disent a leur enfants qu’ils les aiment tous les jours…. Moi je sais que je l’aime d’un amour inconditionnel mais je ne trouve pas ou n’ai plus envie de le lui dire…..

    • Tita

      29 janvier 2015 at 9 h 08 min

      Clémentine,
      Personne n’est parfait, pas plus moi que les autres, et c’est tant mieux. Nous restons des êtres humains, avec toute la complexité que cela sous-entend.
      Tu aime tes enfants, et c’est déjà le premier pas pour vivre en harmonie avec eux. Il faut maintenant le leur faire savoir, et en même temps, accepter qu’ils ne soient pas conformes à l’image que tu en as, à ce que tu aimerais qu’ils soient.
      Cette phase d’acception est difficile a passer, mais indispensable, et tellement bénéfique pour tout le monde. Cela changera tes rapports avec eux à jamais. Ils comprendront alors que tu les aime réellement, car ils en auront la preuve. Accepter quelqu’un comme il est, c’est le paroxysme de l’amour qu’on lui porte. cela ne se fait pas du jour au lendemain, car il faut changer notre regard, puis notre comportement envers les personnes en question. Mais le jeu en vaut vraiment la chandelle, et dans ton cas, je sens bien que tu as le potentiel pour y parvenir, car tu les aime sincèrement, et tu veux que votre relation change. Tu as donc déjà fais la moitié du chemin…Bonne continuation. Tita

    • Nancy

      30 janvier 2015 at 9 h 53 min

      Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Vous pouvez changer votre attitude des maintenant. Commencez par arrêter de lui donner des qualificatifs négatifs qui le campent dans une identité négative et définitive. Il EST égoïste …? Ou bien PRÉSENTEMENT il ne se soucie pas des autres? ( ce qui est normal à l’adolescence) il ne pense QU’À S’AMUSER? Ou bien il assume certaines respinsabilités mais vous aimeriez qu’il soit plus responsable?
      Les enfants se moulent parfois à ce qu’on pense d’eux… Pensez du bien de lui, même si l’adolescence est difficile, et vous le verrez fleurir.

      • Clémentine

        30 janvier 2015 at 11 h 46 min

        Hier suite a une grande conversation avec mon fils je me suis rendue compte de tout le mal que nous vions fais a notre enfant avec ces remarques négatives j’ai poste mon commentaire il y a 3 jours et hier soir mon enfant s’est mis a pleurer et a parle avec moi a cœur ouvert. Il a dit tt son mal être, son manque de confiance en lui et a quel point il se sentait mal. J’ai réalisé que tte cette négativité dont nous l’avons affublé depuis le début de sa scolarité chaotique l’a détruite. Il se dévalorise, se sent bête, nul ce sont ses mots…. Il se demandait pourquoi il s’en voulait de nous décevoir et avait honte de lui car il se sentait un fardeau pour nous. Je n’ai pas dormi de la nuit. Aujourd’hui j’ai pris Rdv pour faire une psychothérapie familiale… Car je me rends compte que j’ai failli dans mon rôle de mère. Et j’ai décidé de changer de tt faire pour le valoriser. A tte celles qui aiment leurs enfants et qui ne leur disent pas, lisez mon témoignage et voyez comment des mots et une attitude négative vis a vis d’un enfant peuvent le détruire. J’espère pour ma part qu’il n’est pas trop tard. Que je vais réussir a le sortir de ce mal être que j’ai engendré…..

        • Lenya

          31 janvier 2015 at 11 h 17 min

          Bravo Clémentine … Je suis heureuse pour toi.. Ton message m a vraiment touchée car j ai failli passer par là avec ma fille de 11 ans. A tellement vouloir qu elle soit parfaite on manque aux encouragements et aux felicitations… J ai vu un pédopsychiatre quand elle avait 8 ans, et je me suis rendue compte que c etait de moi que venait le problème . Encourager son enfant et le féliciter pour chaque petit effort qu il fait , il aura toujours envie d en faire plus du coup , voila un des conseils essentiels que j ai retenu. Apres les reproches et les punitions (car il faut bien quand même ) toujours leur rappeler qu on les aime … Bonne continuation bisous

        • Nancy

          1 février 2015 at 16 h 14 min

          Wow! Bravo clémentine pour cette prise de conscience. Vous me virez à l’envers… C’est pour ça que j’écris…malgré les critiques et parfois les attaques personnelles. Pour ces perles…
          Et, mille bravos pour votre démarche personnelle en psychothérapie… Vous avez le courage d’admettre vos erreurs et de faire ce qu’il faut pour corriger le tir.. Vous avez toute mon admiration! Xxx

          • Delphine

            18 septembre 2016 at 21 h 22 min

            Vraiment pour le cas de madame jaquette c’est absurde . pardonne ta fille

        • Nostalgique

          16 février 2015 at 9 h 15 min

          Madame faut pas vois culpabiliser ,
          On ne défavorise pas ses enfants pour les rabaisser , mais c’est dans l’intention qu’ils réagissent!!!
          -je vais essayer de m’exprimer très « simplement »
          On leur dit ceci -« tu es la marche inférieur , et veut te voir dans la marche superieur »
          Souvent cela est dit son ménagement pour exister une certaine rage pour les motiver…en tout -cas c’est le but rechercher….car avec de la gentille souvent cela rime avec faiblesse , et souvent il y a un fléchissement chez l’enfant.
          Nous nos parents n’ont pas étaient tendres, plutôt sévère, parfois des coups, mais notre générations était malgré tout plus respectueuse, et beaucoup plus soucieuse de nos devoirs envers nos parents pour ma part je les remercie de m’avoir enracinés les valeurs et les principes .
          Les jeunes de maintenant sont égoïste, et sans compassion pour nous les personnes âge .
          Je terminerai par cette inhumaine phrase » les parents ne vois appartiennent pas »
          Moi je dit que nous appartenant tous a nos AÏEULS et épargnez -moi cette phrase qui les « démolit) ils n’ont pas demandé a venir au monde … Et NOUS?????
          On désir un enfant car c’est un -DÉSIR, UN SENS A LA VIE, POUR SE DONNER DE L’AMOUR MUTUELLEMENT , PARTAGER DES JOIES, L’ACCOMPAGNER DANS SA VIE L’AIDER, ET LE VOIR HEUREUX, MAIS ATTENDRE DE LUI EN FIN DE VIE QU’IL NOUS ACCOMPAGNE .
          LA SOSIETEE D’AUJOURD’HUI LEUR HÔTE DES VALEURS:lLA RECONNAISSANCE, LA MORALE , LA CROYANCE ET LEUR DEVOIR…
          LES PARENT NE SONT PAS HEUREUX L’ORSQUE L’ENFANT ÉCHOUE , CAR LE BONHEUR PASSE AVANT TOUT PAR SON ENFANT C’EST SA RICHESSE VIVANTE.

    • Roxanne

      29 novembre 2016 at 1 h 32 min

      Lui a besoin del’entendre .. C’est très important peut importe l’âge . Croyez moi jai 26 ans et je suis venu sur ce site pour m’aider a voir ce que ma mère devrait faire pour « m’aimer » car je n’ais jamais de « je t’aime » ou encore lorsque je dis merci elle m’ignore.. Elle me traite de nom parfois.. Brefff j’aimerais que ma mère m’aime, même si elle ne me le montre pas au moins l’entendre me ferais beaucoup de bien .. Vous devriez le faire pour lui

  18. nana

    29 janvier 2015 at 18 h 17 min

    Je dis a mes enfants que je suis la pour les aider a se construire je suis comme un instrument de musique. Si nous les aimons il faut leur apprendre a se respecter et respecter les autres.je leur montre tout les jours que je les aime et je fais le maximum car il ne reste pas longtemps enfants et il nous appartiendrons plus ils ferons a leur tour la vie qu il aurons choisi

  19. mathieu marie-therese

    4 février 2015 at 16 h 50 min

    je suis une maman qui aime ses enfantsje les aie aidée le mieux que j aie put et aujourd hui j aie souffert pour eux et je ne regrette rien mais aujourd hui que je suis agée je n aie q une fille qui me parlesmon fils et mes petit enfant habitepas loin de chez moi il ne vienne meme pas voir si j aie besoin de courses ou si je vais bien j aie l impression de ne plus exister il a ete un temp ou mon fils si je lui tlpn acceptais de passer et pui il ma dis que j etais exigeante et pourtant je ne suis jamais allez les derangerje suis en depression je ne vois plus personne, la femme de mon petit fils ma fais comprendre par deux fois que je n avais qu a allez en maisson de retraitepourquoi je suis tres bien dans ma petite maison je m occupe encore je gardais parfois mes arriere petit enfand mais ma santé ne me permet plus alord on viens plus je crois qu il leur fallais uneraisson , j aie des amies trés gentille qui va me faire les coursesmais j aie toujour peur de deranger que faire je suis ftg de la vie

  20. Martignac

    12 février 2015 at 3 h 29 min

    Je suis biographe. Je suis surtout biographe pour bébé jusqu’à sa naissance, cela fait toujours sourire bien sûr, en fait j’ai créé ma spécificité au point d’en faire une expertise ! Si vous saviez combien les 9 mois de grossesse sont essentiels pour tous et en plus on est tous passés par là !
    Mots ‘Art by Martignac se veut surtout être un message d’amour laissé à son enfant qui peut avoir quelques jours, 7 ans, 15 ou 40 ans ! (www.motsart.fr)
    Ce serait un grand plaisir de vous offrir mon ebook Mots’Art, la biographie de votre bébé jusqu’à sa naissance. Vous y comprendrez ma volonté de laisser à son enfant quelque soit son âge aujourd’hui, notre testament d’amour. Je peux écrire aussi la biographie d’un enfant adopté et celle d’un enfant perdu à la naissance. Ce sont toujours des histoires d’amour à garder au profond de son coeur, en tant que parent, en tant qu’enfant, encore une fois même ado ou adulte. Partageons cette toute première histoire d’amour ! Ebook gratuit sur :
    http://eepurl.com/bd2qIz

    • Delphine

      18 septembre 2016 at 21 h 20 min

      Vraiment pour le cas de madame jaquette c’est absurde . pardonne ta fille

  21. Cigwema

    12 février 2015 at 16 h 51 min

    Pas facile d’être maman…
    Comment savoir si on fait bien, si on fait mal, si on va trop loin ou pas assez… on nous propose des tas de mode éducatif très différents aujourd’hui et je me sens parfois un peu perdue.
    J’ai 35 ans et suis maman de 2 enfants de 4 et 2 ans. J’ai souffert de violences physiques et verbales de la part de ma maman et les conséquences sont lourdes aujourd’hui. Je manque de confiance en moi, d’assurance et doute même d’avoir le droit d’exister.
    Les paroles que l’on dit à des enfants peuvent les marquer à vie et j’en sais qqch.
    Alors aujourd’hui, j’essaye de faire l’opposé de ce que j’ai reçu mais comment savoir si je n’en fais pas parfois trop, si mes fils n’auront pas tellement de confiance en eux qu’ils en deviendront arrogants, méchants… Je cherche à les rassurer, je leur montre et leur dis que je les aime et que même si je suis fâchée contre eux, ça ne change rien à mon amour.
    Mais j’ai parfois si peur de déraper et de devenir comme elle, elle qui a été ma mère alors que j’aurai eu besoin d’une maman… Déjà 3 ans que je suis suivi pour ne surtout pas prendre ce chemin car croyez bien que personne n’est à l’abri; c’est si facile de reproduire quand on ne connait que ça.

  22. THERESE

    10 novembre 2015 at 15 h 55 min

    Bonjour nancy je suis fièreë de vous. Vos conseils m’ont beaucoup aide. Merci de tout coeur

  23. example my ass 2

    9 février 2016 at 20 h 42 min

    What do I need from a client in order to install Joomla and update their preexisting site?

  24. J'adore les chevaux

    24 mars 2017 at 6 h 09 min

    Moi je suis un enfant mais tous se que j’ai lis me fait dire qu’ils ne m’aiment pas
    Quoi faire ???!!!

  25. perso personne

    23 avril 2017 at 16 h 36 min

    pourquoi tant de haine contre jacquet ?
    connaissez vous sa vie? et sa fille est elle forcement un ange?
    dites moi les tueur violeurs et autre pédophile sont ils touses des adultes?!???!!
    ont ne donne pas forcement naissance à nos clones !!!! et les enfants reste bel et bien des individus à par entière où malheureusement certains sont effectivement des monstres possédé. alors ouilorsqu’on

  26. perso personne

    23 avril 2017 at 16 h 47 min

    alors oui lorsqu’on à la chance d avoir des enfants qui sont normalement constituées malgré leurs crises d adolescentes ont se permet d insultes une mère qui certainement désemparé cris maladroitement un sos. je vais vous dires lorsque connais rien dés souffrances injuste que peux nous infligée cette vie hé ben il vaux mieux se taire. car tout vos messages de haine ont du finir de brisé cette jacquet. ne juger pas ni mère ni fille
    et si mon avis interesse je vous conseil de demander un soutien dans une association.
    car moi je vois deux être humain en grande détresse et souffrance. bonne chance à vous deux

  27. Jeune homme triste

    4 juin 2017 at 17 h 21 min

    Je ne ss pas quoi dire mon père et ma avons une relation un peut bizzare ont se dit pas beaucoup dès conseil qui se disent en haut je trouve qu’il n’est pas assez présent pour moi je le voit s’amuser avec mon frère ou ma sœur et j’y pensent combien j’aimerais juste ne coller Avec ou se dire quelque chose
    En plus je trouve qu’il me n’est beaucoup de présidons svp j’ai besoin d’aide pour avoir une meilleur relation avec

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *