5 STRATEGIES POUR IDENTIFIER VOTRE EGO ET CELUI DES AUTRES

Par le 9 février 2015

L’ego concerne tout le monde et il a pour conséquences de nuire à notre joie profonde et de nous garder dans un état de mal-être si on ne comprend pas son fonctionnement. Je vais donc vous apprendre à le reconnaître et pourquoi il est important de savoir le gérer avec plaisir pour retrouver le chemin de l’harmonie.

Au fil de mes 20 années comme auteure, conférencière et formatrice dans le milieu de la santé et du mieux-être, j’ai pu expérimenter, étudier et constater que l’ego est entre autres intimement relié au désir insatiable d’obtenir de la reconnaissance. L’ego est comme une forme d’insécurité au plus profond de soi et affecte chaque personne à différents degrés. Il cherche à combler un besoin d’attention mais bien maladroitement et il génère passablement de souffrance.

L’ego est en fait une facette de notre personnalité qui nous pousse à agir davantage avec la tête qu’avec le cœur. Il est très utile à notre cheminement mais il peut grandement nous nuire. Il fera une entrave à notre sensibilité et à la douceur de vivre. Il peut représenter un mécanisme de survie émotionnelle  pour cacher une grande sensibilité. On le sait, plus une personne est en conflit avec elle-même, plus elle aura tendance à être en conflit avec les autres, et plus une personne est en paix avec elle-même, plus elle le sera avec les autres. Est-ce plus important d’avoir raison que d’être en paix ? D’être ou de paraître ? Voilà pourquoi il est si important de s’en libérer le plus possible. 

5 stratégies simples pour vous libérer de plus en plus de l’ego et lâcher prise

  1. Identifiez les caractéristiques et comportements reliés à l’ego : Pour survivre, l’ego cherchera à avoir raison, argumenter, dénigrer, aimera sentir qu’il a plus que les autres, aimera se vanter. Il aura aussi besoin de reconnaissance, de contrôle, de contrariété, de mentir pour se protéger ou se rehausser, de faire sentir l’autre coupable, aimera la pitié et la sympathie, jouer la victime, etc. Il nous sert pour notre bon jugement aussi, pour vivre notre vie de tous les jours. Il a du bon, mais si on lui laisse la place, on perd le vrai pouvoir sur notre vie et notre bonheur.
  2. Bye bye ‘victimité’ : L’ego fait en sorte que la personne a grandement besoin qu’on s’intéresse à elle, à son histoire, à ses problèmes. Il se nourrit de ça. Si une personne y prend inconsciemment avantage, elle ne voudra pas que certaines histoires finissent, car elle profite de cette attention et ça devient une partie de son identité. On connait tous des gens qui adorent raconter leurs problèmes, leurs petits bobos. Ces malaises sont devenus leur univers, leur source de reconnaissance malheureusement. Reprendre le pouvoir sur sa vie, c’est reconnaitre humblement nos propres réactions empreintes d’ego, ainsi que voir celles des autres pour éviter de s’y enliser. Ça peut réellement devenir source de plaisir de se libérer ainsi.
  1. Observez-vous agir et réagir : On reconnait ainsi comment notre charge émotionnelle réagit dans telle ou telle circonstance. On protège ainsi notre vitalité tout en abaissant les niveaux de stress et d’émotions difficiles. En observant silencieusement nos propos et comportements et ceux des autres, on limite les pertes d’énergie, on devient spectateur de scénarios qui autrefois nous auraient volé notre énergie et on fait un grand lâcher-prise. Quand on voit des choses chez les autres qui nous faisaient réagir autrefois, là, on évite de s’en mêler. On respecte autant que possible leur cheminement et on voit que tout ça est le reflet d’un certain mal-être qui les habite. Il en est de même pour nous parfois aussi.
  1. Rester centré et nous mêler de nos affaires : Eh oui, l’ego ne se mêle pas de ses affaires ! En étant bien connecté en soi, à notre senti, conscient de nos comportements, de nos réactions, de nos émotions porteuses de joie ou de tensions, on voit plus clairement ces comportements chez les autres et on les reconnaît en soi pour mieux les transformer. Pas étonnant aussi que les commérages, médisances, critiques destructrices, jugements prennent leur source avec l’ego. La critique est le propre de l’ego. Pendant un instant, on peut se sentir inconsciemment supérieur à l’autre quand on critique, etc, mais ces aspects sombres éloignent le bonheur.
  1. Être indulgent envers soi et envers les autres : L’ego adore aussi en vouloir aux autres, pour ce qu’ils ont fait ou pas fait, dit ou pas dit. Ne vaut-il pas mieux apprendre à mettre au second plan les travers des autres et voir où se cachent les nôtres. On devient ainsi plus indulgent avec tous. La vie est faite pour se vivre avec amour et joie. Demandez-vous quelques fois par jour : ‘Est-ce qu’il y a de la légèreté, de la joie dans ce que je suis, dans ce que je fais ?’ Sinon, ‘que puis-je changer pour me donner ces cadeaux ?’ Si oui, félicitations et que ça continue !

Des ressources pour prendre votre place et vous affirmer efficacement

Les outils ci-dessus sont très efficaces, mais très synthétisés ici. Compte tenu que je suis passionnée par mon métier de coach et formatrice en entreprise et au sein du public en général, j’ai créé des solutions et ressources spécifiques pour aider les gens à retrouver un plus grand bien-être dans l’ensemble de leur vie Vous rêvez de vous affirmer, d’avoir plus confiance en vous, de dire non au besoin, de ressentir une paix profonde, relâcher l’ego de plus en plus et vous protéger de celui des autres, de pouvoir ressentir un grand lâcher-prise, une joie et une paix durables ? Je peux vous y aider.

Si vous désirez en savoir plus sur l’ego et ses caractéristiques, au fil de mon expertise qui s’appuie sur des années de formation, plusieurs clients en consultation privée par Skype ou en cabinet, plus de 2000 conférences présentées à travers le Canada et ailleurs dans le monde, j’ai aussi écrit le livre ‘Les messages de l’ego. Paix, amour et joie, ici et maintenant’ et créé le CD audio téléchargeable Comment vibrer à la puissance de l’instant présent et reconnaître l’ego. Je vous invite aussi à vous inscrire à mon infolettre gratuite via le même lien. Vous y recevrez d’ailleurs en cadeau de bienvenue, une capsule audio gratuite de 9 minutes portant sur l’ego.

Je vous invite cordialement à me rejoindre sur ma page Facebook professionnelle.

 

Crédit photo john curley

17 commentaires

  1. bettina

    9 février 2015 at 15 h 31 min

    Tellement vrai et tellement pas évident de sortir des schémas super en tout merci
    gratitude et humilité

    • Line Bolduc

      10 février 2015 at 8 h 50 min

      Merci beaucoup pour la délicatesse de ce partage, j’apprécie !

  2. gbenseddik

    9 février 2015 at 17 h 51 min

    C’est très enrichissent.

    • Line Bolduc

      10 février 2015 at 8 h 51 min

      Merci beaucoup d’avoir pris ce temps pour partager cette gentillesse.J’apprécie !

    • josiane

      11 février 2015 at 23 h 16 min

      tres joli j apprécie beaucoup

  3. Miklos Legrady

    10 février 2015 at 11 h 23 min

    (excuser mon orthographie, écrire en Français, c’a fait longtemps). Je trouve que cette poste est en erreur; l’ego c’est le centre de la personnalité, c’est la personne elle même. Alors dire que la person nuit ca propre joie par nature n’a pas de sense. L’inflation de l’ego est une maladie psychologique … mais ceux qui demande l’élimination de l’ego demande la mort de la personalité, ce qui fait un esclave mental. Si tu na pas d’ego, tu ne peut pas juger, decider, et un autre comme un maitre ou un guru (qui lui-même a un ego) doit decider pour tois. On devrait être fière d’être, et penser pour soit meme est important, autant que questionner ce que les autres nous disent. Alors pour mois, cette poste, c’est pour faites des esclaves de ceux qui ne veut pas penser.

    • josiane

      11 février 2015 at 23 h 19 min

      ho oui tres instructif ce que tu dit moi j aime bien

    • Line Bolduc

      17 février 2015 at 7 h 50 min

      Bonjour Miklos, merci pour ce partage constructif et je suis d’accord avec vous que l’ego est nécessaire pour juger, penser et qu’il est une base de notre personnalité utile au fonctionnement quotidien. Comme l’écrit dans mon livre ‘Les messages de L,ego. Paix, amour et joie, ici et maintenant’, c’est quand il amène la personne à contrôler à outrance, à avoir un grand besoin des guerres de points de vue pour se sentir exister, etc. qu’il nuit au bonheur et tout cela est si inconscient bien souvent. Vous comprenez que dans un si petit texte, on ne peut donner toute l’ampleur au développement du sujet et que le but est justement de favoriser des questionnements et des commentaires comme vous l’avez si bien fait et je vous en remercie. Votre français est excellent en passant 🙂

  4. Amed Lacina Fofana

    11 février 2015 at 6 h 03 min

    Post très instructif. Contrairement au précédent internaut, je pense qu’il n’est nullement question « d’écraser » ou « d’effacer » l’ego mais de prendre conscience de son existence dans notre vie, d’avoir une meilleure compréhension de son fonctionnement pour mieux tirer profit des avantages qu’il nous offre au plan de la personnalité et aussi éviter les travers qu’il peut entraîner dans notre comportement. Je pense que c’est valable pour l’usage de toute chose. Rien n’est bon ou mauvais en soi. Tout dépend de l’utilisation qu’on fait d’une chose.

    • Line Bolduc

      17 février 2015 at 7 h 52 min

      Merci Amed pour ce suivi très à propos ! Comme vous dites, rien n’est bon ou mauvais en soi, tout dépend de ce qu’on en fait.

  5. Emmanuel vincent-chabot

    12 février 2015 at 12 h 31 min

    J’aime ce que je lis et je suis d’accord avec toi Lacina.

    • Line Bolduc

      17 février 2015 at 7 h 53 min

      Merci Emmanuel d’avoir aussi pris le temps de faire ce partage. C’est apprécié.

  6. Dieu-Rach Amouzoun

    14 février 2015 at 4 h 42 min

    Le site lasolutionestenvous est très édifiant.

  7. David GABIAM

    14 février 2015 at 20 h 43 min

    j’ai aime et je me suis emporte

  8. Line Bolduc

    17 février 2015 at 7 h 54 min

    Merci David pour ce commentaire.

  9. omo olokpè

    20 février 2015 at 8 h 42 min

    l’ego est une base fondamentale de notre fort intérieur. c’est a nous de savoir quand et comment l’utiliser

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *