12 SOUHAITS D’ENFANTS ET D’ADOS

Par le 30 août 2014

 

En tant que coach de vie et ayant enseigné pendant plusieurs années, j’ai eu la chance d’entendre de nombreux élèves formuler leurs plus grands désirs. En cette période de la rentrée scolaire, je vous présente 12 souhaits que certains d’entre eux aimeraient adresser à leurs parents pour bien vivre cette période de changements. J’y ai ajouté quelques apprentissages!

.

 

Cher parent,

  1. J’aime quand tu prends du temps pour toi et qu’ensuite tu es plus détendu et patient avec moi. J’apprends alors l’importance de prendre soin de moi et d’être équilibré.
    .
  2. J’aime que tu parles positivement de mon école et des personnes qui y travaillent. Ainsi, je sens que vous formez une équipe et c’est plus motivant pour moi d’y passer mes journées. J’apprends donc que l’éducation est importante pour toi et j’ai davantage le goût de m’investir à l’école.
    .
  3. J’aime que tu m’encourages à pratiquer des activités parascolaires et non pas seulement à avoir de bons résultats. Ces activités me permettre entres autres de me libérer l’esprit, de passer du temps avec mes amis,de m’amuser et d’être ensuite plus concentré pour faire mes travaux. J’apprends qu’il est sain de faire des activités physiques, artistiques et culturelles.
    .
  4. J’aime quand tu ne remplis pas mon agenda. J’ai ainsi des temps libres pour me reposer ou improviser des activités. Cette façon de faire m’apprend à bien gérer mon agenda.
    .
  5. J’aime quand tu ne répètes pas sans cesse de me dépêcher. J’aime bien quand tu me lèves assez tôt pour respecter mon rythme et, si mon âge le permet, je préfère que tu me laisses assumer les conséquences de mes retards à l’école. J’apprends alors à me responsabiliser.
    .
  6. J’aime que tu ne me compares pas aux autres tels que mes amis, mes cousins, cousines ou mes frères et sœurs. Tout le monde est unique. Puisque je ne te demande pas d’être quelqu’un d’autre, tu ne t’attends pas à ce que je le sois et c’est très bien ainsi. J’apprends l’importance d’avoir ma propre identité.
    .
  7. Lorsque j’ai de la difficulté avec un devoir, je préfère que tu me questionnes pour me guider que tu me donnes les réponses. C’est souvent un peu plus long, mais je développe ainsi mon autonomie et ma confiance en moi.
    .
  8. J’aime que tu m’aides à faire de mon mieux et que tu reconnaisses les efforts que je fais pour m’améliorer en me complimentant et en me félicitant régulièrement. J’apprends ainsi à m’estimer.
    .
  9. J’aime que tu utilises l’humour, la créativité ou de nouvelles stratégies quand tes interventions avec moi ne sont pas concluantes au premier essai. J’apprends moi-même à faire preuve de patience et de créativité lors de certaines situations.
    .
  10. J’aime quand tu me dis « non » lorsque ce dernier est réfléchi et que tu juges nécessaire de l’utiliser. Après tout, c’est toi le parent et je dois admettre que tu sais ce qui est bon pour moi. En étant encadré, j’apprends ainsi à m’affirmer, je me sens aimé et je sais que je compte pour toi.
    .
  11. J’aime quand tu ne minimises pas mes inquiétudes. Plutôt que me dire que ce n’est pas grave, j’aime bien lorsque tu prends un moment pour écouter attentivement ce que je vis et que tu tentes de comprendre comment je me sens. J’apprends à mon tour l’importance de l’écoute, du non-jugement et de la bienveillance.
    .
  12. Je t’aime et je reconnais que tu fais ton possible, même si je ne te le dis peut-être pas souvent! Plutôt que de te culpabiliser, te critiquer ou te rabaisser lorsque tu fais des faux pas, je préfère lorsque tu retires des apprentissages de ceux-ci. Après tout, ne sont-ils pas essentiels à l’apprentissage? Ainsi, j’apprends que je n’ai pas à être ,moi-même, parfait.

Merci de m’accompagner à chacune de mes années scolaires. Ta présence et ton soutien sont précieux pour moi !
.

Finalement, chers parents, je vous invite à proposer à vos enfants de se fixer des objectifs et de se lancer eux-mêmes des défis pour les atteindre. Cette façon de faire les motivera à se dépasser. Ils apprendront à faire leurs propres choix et réaliseront qu’ils ont du pouvoir sur leur réussite scolaire, leur vie et leur bonheur.

annie-germain

.

  Annie Germain

  . Sexologue, coach PNL, conférencière et auteure

    Pour en savoir plus sur Annie

    Pour la suivre sur Facebook

 

 

À propos de Annie Germain

Coach certifiée en PNL et conférencièrePour en savoir plus sur Annie et ses servicesFacebook

4 commentaires

  1. Claire de Buttet

    30 août 2014 at 13 h 29 min

    Merci Anne pour tous ces bons conseils ! Moi je teste avec les enfants un petit carnet de gratitude où ils peuvent noter tout ce qui est positif et ça leur fait un bien fou… C’est encore plus sympa quand on partage nos kifs le soir autour du repas !

    • Annie Germain, coach

      30 août 2014 at 13 h 41 min

      Merci Claire pour votre commentaire et votre suggestion ! En effet, le carnet de gratitude est aussi un outil de bien-être très pertinent autant pour les enfants, les adolescents que les adultes. C’est un des outils que Sandra Paré et moi proposons aux adolescentes dans le livre « J’veux de l’amour » aux Éditions La Semaine (www.delamour.ca). Vous devez passer du bon temps en famille à partager vos moments de gratitude de la journée. Je vous souhaite une belle année scolaire en compagnie de vos enfants.

  2. Uvira

    17 octobre 2014 at 5 h 21 min

    Merci pour cet article, précieux!

  3. Pingback: 9 SECRETS DES COUPLES HEUREUX - par Annie Germain pour La solution est en vous!

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *