10 SIGNES QUI INDIQUENT QUE NOTRE EGO NOUS CONTRÔLE

Par le 6 avril 2015

La plupart d’entre nous avons de la difficulté à identifier quand c’est notre ego qui prend le contrôle de nos réactions. Nous aimerions croire que notre ego n’est pas si imposant que ça et qu’il n’apparaît que rarement dans notre vie.

Pourtant, les signes suivants indiquent toujours que c’est notre égo qui nous dirige :

  • Quand nous cherchons à avoir raison;
  • Quand nous bâtissons des scénarios dans notre tête;
  • Quand nous nous sentons attaqués, que nous sommes susceptibles;
  • Quand nous jugeons, les autres ou nous-mêmes;
  • Quand nous nous comparons en nous croyant supérieurs ou inférieurs;
  • Quand nous sommes en colère et que nous n’en sortons pas, que nous cultivons notre vengeance ou préparons notre réponse;
  • Quand nous ruminons le passé ou que nous anticipons l’avenir;
  • Quand nous nous sentons petits, tristes, angoissés, nerveux;
  • Quand nous avons peur de ne pas être à la hauteur;
  • Quand tout semble aller de travers et contre nos désirs.

L’ego déteste avoir tort; il se compare toujours aux autres; il ne vit pas dans le présent mais toujours dans le passé ou dans l’avenir; il aime les mélodrames, les choses compliquées, les scénarios de catastrophe. Il fuit quand nous nous centrons sur l’Amour.

On ne peut pas se débarrasser de notre ego : il fait partie de nous et si nous le maîtrisons, il est fort utile dans notre vie pour nous aider à réaliser nos rêves. Mais il est hautement toxique quand nous le laissons nous envahir et prendre le contrôle de nos réactions, parfois même de notre vie.

Il n’y a qu’une seule recette pour diminuer le pouvoir de notre ego : c’est d’être dans l’Amour. Aimer tout ce qui est :

  • Accepter la réalité telle qu’elle se présente;
  • Vivre dans l’instant présent;
  • S’aimer soi et aimer les autres sans juger;
  • Comprendre que tout est parfait car la Vie prend soin de nous de la meilleure manière possible pour contribuer à notre évolution, pour nous amener à aimer ce qui est.

Car le but de toute chose, c’est de nous apprendre à mieux aimer.

(Le livre « Apprendre à s’aimer, un jour à la fois », de Diane Gagnon, est maintenant disponible à : http://consultationformaction.com/boutique/ )

 

7 commentaires

  1. Viola franck

    12 avril 2015 at 3 h 38 min

    Bravo !

  2. julie

    12 avril 2015 at 13 h 17 min

    Très chouette article, j’aime beaucoup l’énumération claire concernant l’ego. Les conseils sont de très bon augure, et rejoignent pour beaucoup les bases de la méditation. Peut être faudra t-il en parler dans un prochain article ? Car pour vaincre cet ego déstabilisant, la méditation est une approche très complète, et accessible à tous. L’article est cependant très riche et va à l’essentiel. Merci à vous 🙂

  3. Nina

    12 avril 2015 at 17 h 24 min

    je dirais même que parfois il faut savoir abandonner et c’est l’autre qui reviendra vers nous et notre égo sera regonflé …tout seul 😉 dans beaucoup de domaines

    Nina
    http://www.boostermavie.com

  4. Laure Blanchard

    17 avril 2015 at 5 h 32 min

    J’adore l’énergie que vous mettez dans votre article! L’Amour et rien que l’Amour! La recette est pourtant simple… Si on arrêtait aussi de prendre les choses pour soi, si on arrêtait de tout interpréter… on lâcherai l’égo et on se sentirai plus léger 😀 😀

    Belle journée à vous tous,
    Laure

  5. allenfmackenzie

    21 avril 2015 at 9 h 30 min

    Excellent article. J’ajouterais qu’il faut pratiquer la transcendance du mentale (autrement dit sortir de la boite mentale) et experimenter la « Conscience Pure » quotidiennement. Je recommande la MT (Méditation Transcendentale, TM.org)
    Bonne journée!

  6. MOUSSA

    23 avril 2015 at 7 h 34 min

    tous les maux du monde viennent de notre ego jusque dans les menages et relations.Amon humble avis qui maitrise son ego comme decrit dans cet bel article maitrise son art de vivre.Merci infiniment de ce partage

  7. Cyr

    3 juillet 2015 at 15 h 17 min

    j’aime beaucoup vos articles

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *